FLASH
[17/10/2017] Israël refuse tout dialogue avec un gouvernement palestinien d’union avec des terroristes du Hamas  |  Grande-Bretagne : le patron du Mi5 prévient que le danger terroriste va exploser en intensité  |  Catalogne : 691 entreprises ont délocalisé leur siège social  |  Projet d’attentat par des terroristes ultra-droite: Mélenchon, Castaner et ds mosquées étaient visés selon LCI  |  10 activistes d’extrême droite qui préparaient une attaque arrêtés par la police  |  Effet Trump: la bourse franchit les 23000 points pour la 1ere fois de ses 121 années d’existence  |  Trump : « on m’a demandé si Hillary Clinton se présentera en 2020. J’ai répondu : ‘j’espère que oui !’  |  Daphne Caruana Galizia, qui a révélé les Panama Papers, a été tuée par une bombe plantée près de sa voiture  |  [16/10/2017] Israël va construire 1600 logements dans la partie Est de la capitale Jérusalem  |  Rare: Israël a procédé à des frappes aériennes en Syrie près de Damas – la Russie était prevenue  |  Catalogne : le président indépendantiste recule et propose de discuter avec Madrid dans 2 mois  |  Gaza : en réponse aux tirs de roquette, Israël a bombardé des positions terroristes du Hamas pendant la nuit  |  Somalie : l’attentat de la religion de la paix et de la tolérance a fait 231 morts et 275 blessés  |  Pendant la nuit, l’armée israélienne a arrêté 12 colons arabes en Judée, recherchés pour terrorisme  |  [15/10/2017] Prédateur sexuel Harvey Weinstein : la gauche contre-attaque et « ressort » une affaire contre Trump  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 5 mars 2011

Pauvre Bernard-Henri Lévy atteint du virus de Benghazi

 –

Par Michel Garroté à Tel Aviv

Un nouveau virus a été clairement identifié par le Professeur Chteng Foutrê, un expert médical de l’Organisation Mondiale des Syndromes (OMS), basée à Shanghai. En effet, le Professeur Chteng Foutrê a publiquement annoncé la découverte du virus de Benghazi (BHI), un nouveau virus qui peut agir, directement, sur les neurotransmetteurs, chez les personnes de plus de 50 ans, lorsqu’elles parlent et écrivent, trop souvent, pour ne rien dire.

A ce propos, voici ce que je lis, aujourd’hui, samedi 5 mars 2011, dans une dépêche de l’Agence France Presse : « L'intellectuel français Bernard-Henri Lévy a indiqué vendredi soir à l'AFP à Benghazi s'être entretenu avec les membres du Conseil national indépendant créé par les insurgés dans cette ville de l'Est de la Libye. "J'ai rencontré les représentants du Conseil national", a-t-il déclaré ».

L’AFP : « "Il se passe un événement extraordinaire que personne n'avait prévu. J'ai voulu comprendre par moi-même", a expliqué le philosophe, arrivé en Libye il y a deux jours. "On pouvait croire que la flamme de la liberté était à jamais éteinte" en Libye, a-t-il poursuivi. "On voit se constituer très vite ce souci du bien public", s'est félicité l'intellectuel français, au sujet des institutions provisoires mises en place dans la zone sous contrôle de l'opposition au dirigeant libyen Mouammar Kadhafi ».

L’AFP : « S'agissant des slogans anti-israéliens voire antijuifs apparus dans les manifestations, Bernard-Henri Lévy a estimé que c'était "l'héritage de Kadhafi". "Comme en Egypte, j'espère que cela tendra à disparaître avec la démocratie", a-t-il ajouté. Il a appelé à la mise en place d'une zone d'exclusion aérienne pour empêcher le régime d'utiliser son aviation dans la répression. "La dernière capacité de nuisance de Kadhafi, elle est là", a-t-il affirmé » (Fin de la dépêche AFP).

Récemment, BHL écrivait, sur lepoint.fr (extraits) : « Pourquoi pas une intervention égyptienne (et tunisienne) en Libye. Il y a quelques semaines, la sainte alliance des dictateurs aurait joué et, entre lénifiantes résolutions de la Ligue arabe et dénonciations tonitruantes du toujours commode "impérialisme américain", l'on aurait discrètement aidé le collègue Kadhafi à remettre son peuple indocile au pas ».

BHL : « Aujourd'hui, la donne n'est plus la même et il n'est plus absurde d'imaginer une Tunisie et, surtout, une Egypte ayant la réaction exactement inverse : souhaiter la victoire des insurgés ; aider la part libérée du pays à se doter de ces embryons de structures politiques sans quoi elle retombera, tôt ou tard, en servitude ; voire faire acte de solidarité active en aidant le peuple libyen, qui a déjà tant fait et tant payé, à achever de se débarrasser du criminel contre l'humanité qui règne à Tripoli depuis quarante ans ».

BHL : « Ce geste de solidarité active, cette image d'une armée arabe volant, sous la pression de son peuple, au secours d'un peuple frère et poussant donc un peu plus loin le bon vent de la liberté, constituerait, au passage, une avancée significative de la conscience du monde », ajoute BHL (Fin des extraits de la chronique de BHL parue sur lepoint.fr).

Contacté tôt ce matin par la rédaction de drzz.info, le Professeur Chteng Foutrê a admis que dans certains cas extrêmes, le virus de Benghazi (BHI) peut altérer, non seulement les neurotransmetteurs, mais aussi les terminaisons nerveuses ou même, parfois, les neurones proprement dits.

Auquel cas – a mis en garde le Professeur Chteng Foutrê – les séquelles seraient irréversibles. En outre, seul le Media Tor (dont on connaît désormais les effets médiatiques secondaires) est susceptible de freiner le virus BHI en phase terminale. Le Professeur Chteng Foutrê nous a précisé qu’un vaccin contre le BHI sera testé sur le marché, dès 2012, par l’Organisation Mondiale des Syndromes (OMS), basée à Shanghai.

Il s’agit actuellement, au stade expérimental, du vaccin communément appelé Fehrm Thag Heul (FTH), du nom du hameau mandchou où il a été testé pour la première fois. Avec un succès mitigé d’ailleurs, 50% des cobayes vaccinés ayant une fâcheuse tendance à dire tout le temps la vérité. Cependant, le vaccin devrait être testé en France dès avril et mai 2012.

Par Michel Garroté à Tel Aviv

Sources :

http://www.lexpress.fr/actualites/1/societe/bernard-henri-levy-rencontre-en-libye-des-responsables-de-l-insurrection_968998.html

http://www.lepoint.fr/editos-du-point/bernard-henri-levy/pourquoi-pas-une-intervention-egyptienne-et-tunisienne-en-libye-03-03-2011-1301779_69.php

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz