FLASH
[16/08/2018] 1 terroriste du FPLP d’un camp de réfugiés palestiniens du sud Liban a été arrêté alors qu’il entrait en Israël avec un passeport belge  |  Tsahal a arrêté 8 terroristes musulmans pendant la nuit en Judée et en Samarie, dans le cadre des opérations de lutte contre le terrorisme  |  Le 8 août, la police israélienne a arrêté dans la capitale Jérusalem 1 terroriste musulman qui préparait 1 attaque à l’arme blanche afin d’assassiner des Juifs  |  La presse anti-Trump dit que le président est un suprémaciste blanc responsable de la montée des nazis. Mais seulement 20 ou 30 nazis etaient à la marche le week-end dernier! Donc Trump a lamentablement échoué!  |  Attentat-suicide à la bombe à Kaboul: 48 morts dans 1 centre éducatif: imaginez le carnage si l’islam n’était pas une religion de paix !  |  Allemagne : une jeune femme violée dans la rue par deux demandeurs d’asile somaliens, mais ce qui est illégal, c’est de crtiquer cette immigration là  |  Vous avez le droit de rire: Une centaine de journaux dénoncent les «attaques» de Trump contre la liberté de la presse. Ah bon? Ils ont la liberté de dénoncer leur manque de liberté ? Pas étonnant que 74% n’ont plus confiance dans ces clowns  |  Près de 4 millions de nouveaux emplois. La croissance la plus rapide en 15 ans. Indépendance énergétique: les journalistes ont de vraies bonnes raisons de haïr Trump  |  [14/08/2018] Est-ce vraiment ça, la mission de service public de France Info: parler de tous les livres anti-Trump qui paraissent, et silence total sur les livres pro-Trump ?  |  [13/08/2018] Migrants délinquants : le port de Sète veut bien accueillir l’Aquarius, qui est de nouveau à la recherche d’un port d’accueil pour débarquer des illégaux  |  La branche d’Al-Qaeda à Gaza a publié une vidéo de ses attaques à la roquette sur les communautés civiles israéliennes au cours de la dernière semaine  |  Mons-en-Baroeul (France): une voiture a terminé sa course dans le hall d’une mosquée. Accident ou intention, le mobile n’est pas encore clair  |  La monnaie turque plonge, Trump a réussi en 1 mois ce que l’Europe n’arrive pas à faire depuis 10 ans  |  Israël a confisqué des dizaines de milliers de ballons qui étaient destinés à Gaza par crainte qu’ils soient utilisés comme bombes incendiaires  |  [11/08/2018] Des drones israéliens ont ciblé des terroristes musulmans qui lançaient des bombes incendiaires depuis le nord de Gaza. Plusieurs incendies ont éclaté aujourd’hui dans des villes israéliennes près de la frontière  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Ivan Rioufol le 6 mars 2011

Pour ceux qui, à droite et à gauche, doutent de l'utilité d'un débat sur l'islam, il suffit d'écouter le premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan, cité en exemple pour son "islamisme modéré" censé inspirer le monde musulman. En 2010, de passage à Paris, il avait mis en garde la communauté turque contre l'assimilation, comparée à "un crime contre l'humanité". Lors de sa dernière visite en Allemagne, cette semaine, il a été plus explicite dans le refus de s'adapter aux pays d'accueil, sinon par une "intégration" minimum. "Personne ne doit nous arracher notre culture", a-t-il déclaré devant sa communauté (2,5 millions de personnes), en ajoutant: "Je veux que les Turcs soient présents à tous les niveaux, en Allemagne, dans l'administration, la politique, la société civile".  Mais il a été encore plus loin, lundi, en déclarant que les enfants turcs "doivent  apprendre d'abord leur langue maternelle, et ensuite l'Allemand".. Erdogan a au moins le mérite d'être clair.

Il est intéressant d'examiner ses arguments différentialistes. Ils sont défendus en France par Tarik Ramadan, notamment, qui reçoit un écho très favorable dans les cités d'immigration. Erdogan en appelle d'abord au "droit international, (où) il existe une règle selon laquelle les immigrés doivent entretenir la langue et la culture de leur pays d'origine dans les pays dans lesquels ils vivent (…) Par conséquent, une politique qui consisterait à priver les immigrés de leur langue et culture serait une infraction au droit international". Il rappelle aussi que" l'islamophobie est un crime contre l'humanité, autant que l'antisémitisme ". Il voit enfin une "discrimination" dans les réticences, notamment françaises, à une adhésion de son pays à l'Union européenne. Erdogan s'était d'ailleurs énervé la semaine dernière contre Nicolas Sarkozy et son voyage éclair en Turquie: "Nous lui avons dit que son attitude concernant la Turquie est totalement erronée et nous allons l'interroger sur ce point". 

Ces comportements et déclarations aussi méprisants illustrent le complexe de supériorité des "islamistes modérés" face à une Europe déjà soumise et qui se laisse humilier sans vraiment réagir. C'est cette couardise politique qui pose un problème à la France. Est-ce aux nouvelles minorités d'imposer leurs règles au pays d'accueil ? Il serait bon d'écouter ce qu'en dit le peuple. Aucune raison ne justifie que l'islam demeure intouchable, même s'il n'est pas question d'accuser l'ensemble des musulmans de vouloir négocier leurs adhésions selon leurs intérêts. Beaucoup d'entre eux ont accepté d'emblée les règles de la République laïque. Il n'empêche qu'un message clair est à adresser à ceux qui pourraient se sentir confortés par les propos d'Erdogan ou de Ramadan. Il ne s'agit pas seulement de statuer concrètement sur les prières dans la rue, la mixité à la piscine et les repas halal dans les cantines scolaires, comme le souhaite Sarkozy. Il faut oser dire non aux prétentions et intimidations de l'islam politique.

Ivan Rioufol

L'article originale peut être consulté sur le blog d'Ivan Rioufol

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz