FLASH
[14/08/2018] Est-ce vraiment ça, la mission de service public de France Info: parler de tous les livres anti-Trump qui paraissent, et silence total sur les livres pro-Trump ?  |  [13/08/2018] Migrants délinquants : le port de Sète veut bien accueillir l’Aquarius, qui est de nouveau à la recherche d’un port d’accueil pour débarquer des illégaux  |  La branche d’Al-Qaeda à Gaza a publié une vidéo de ses attaques à la roquette sur les communautés civiles israéliennes au cours de la dernière semaine  |  Mons-en-Baroeul (France): une voiture a terminé sa course dans le hall d’une mosquée. Accident ou intention, le mobile n’est pas encore clair  |  La monnaie turque plonge, Trump a réussi en 1 mois ce que l’Europe n’arrive pas à faire depuis 10 ans  |  Israël a confisqué des dizaines de milliers de ballons qui étaient destinés à Gaza par crainte qu’ils soient utilisés comme bombes incendiaires  |  [11/08/2018] Des drones israéliens ont ciblé des terroristes musulmans qui lançaient des bombes incendiaires depuis le nord de Gaza. Plusieurs incendies ont éclaté aujourd’hui dans des villes israéliennes près de la frontière  |  Egypte : 1 terroriste musulman a été empêché de s’approcher d’une église quand il a voulu faire exploser son gilet d’explosifs. Il a fait boum, personne d’autre n’a été atteint  |  Trump a autorisé le doublement des tarifs douaniers pour l’importation d’acier et d’aluminium depuis la Turquie. Conséquence, la livre turque s’écroule  |  Effet Trump : les bons chiffres de l’emploi des Africains et des Hispaniques se confirment : ce sont les meilleurs de l’histoire des Etats-Unis  |  Etat-Unis : des centaines de Bikers se sont déplacés à Bedminster pour saluer le président Trump  |  Hérault : Il poignarde un homme et plonge dans le fleuve pour échapper à la police  |  Brigitte Bardot explose Nicolas Hulot : « c’est un trouillard et il ne sert à rien »  |  Pays-Bas : victime d’un viol collectif par des musulmans, une élue du PVV se suicide  |  Paris : 2 motards de la police et 1 voiture de patrouille percutés par des « jeunes » qui faisaient un rodéo à moto dans les rues  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Ivan Rioufol le 7 mars 2011

L'institution qui, dans l'immédiat, a le mieux compris l'air du temps, c'est-à-dire la prise de pouvoir de l'opinion silencieuse contre les élites bavardes, est à rechercher du côté de la mode. Dior, en effet, a magistralement géré la déchéance de son créateur John Galliano, devenu la caricature obscène de l'auto-contentement et du mépris des gens. Immédiatement évincé du groupe après ses dérapages alcooliques et racistes, la maison de couture a maintenu son défilé de mode, vendredi dans l'enceinte du musée Rodin, en faisant monter sur scène, en clôture, l'ensemble des "petites mains" des ateliers, toutes habillées de leur blouse blanche. Les observateurs ont noté l'émouvante ovation debout réservée, comme jamais parait-il, à cette mise en scène d'une humilité et d'un hommage rendu aux anonymes travaillant dans l'ombre. L'éviction de la star déjantée, cloitrée dans son univers jusqu'à en perdre la tête, et la promotion parallèle de ces lumineux artisans attachés à préserver leur savoir faire, illustrent bien, me semble-t-il, cette lassitude des Français d'avoir à subir des dirigeants qui ne semblent décidément rien comprendre de la vie que mène le peuple.

 
Oui, il y a beaucoup de petits Galliano dans le monde politique et médiatique. Certes, ceux-là se garderont bien de justifier Hitler comme le fit, dans un bistrot parisien, le couturier imbibé et provocateur. Mais ces autres puissants, isolés semblablement dans leurs bulles idéologiques, peuvent déraper tout pareillement en n'ayant comme objectif, faute d'arguments, que d'humilier et de diaboliser leurs contradicteurs. Ceux-là seront donc traités de racistes, de fascistes, de pétainistes, d'escrocs et j'en passe. Ces procédés sont d'ailleurs devenus des lieux communs chez ceux qui en appellent  généralement au respect de l'Autre. Aussi ne faut-il pas s'étonner de voir l'opinion marquer de plus en plus ses distances vis-à-vis de ces donneurs de leçons mais aussi de ceux qui les redoutent et filent doux. Marine Le Pen, qu'un sondage publié dimanche donne en tête du premier tour de la présidentielle (23%)  bénéficie actuellement de ce rejet des partis traditionnels. Elle continuera à fédérer d'autres petites mains, tant que les politiques, attirés par eux-mêmes, regarderont de haut ce qu'attendent les Français.
 
Ivan Rioufol
 
L'article originale peut être consulté sur le blog d'Ivan Rioufol
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz