FLASH
[20/08/2018] Tsahal à arrêté 11 islamistes palestiniens à Hebron et à Jérusalem lors de raids pour rechercher des terroristes  |  Le prix de la vie selon la justice française : Le migrant illégal de 19 ans qui a poignardé 4 personnes à Périgueux lundi 13 août n’a été condamné qu’à 3 ans de prison ferme  |  Paris : Une policière porte secours à des passagers après un accident mortel qu’ils ont provoqué, dans le 19e, et se fait violemment frapper par le passager rescapé!  |  Le chef de la police municipale de Villevaudé, en Seine-et-Marne, a été violemment agressé dimanche à son domicile par « plusieurs personnes » qui l’ont roué de coup  |  Barcelone attentat islamique : Un homme armé d’un couteau a tenté d’attaquer des policiers en hurlant Allahou Akbar (Allah est le plus grand)  |  Saint-Paul-Trois-Châteaux (26) : un homme de 45 ans tué de 9 coups de couteau, un autre homme blessé, suspect appréhendé, motif inconnu  |  Marseille : encore un adolescent de 16 ans poignardé pour un mauvais regard  |  Tsahal a ouvert le feu sur un terroriste musulman qui a tiré dans leur direction dans le nord de Gaza. Aucun blessé parmi les troupes israéliennes n’a été signalé  |  Un terroriste musulman a tiré des coups de feu sur l’ambassade des États-Unis à Ankara. La police a déclenché une chasse à l’homme et recherche un véhicule blanc suspect  |  [17/08/2018] Jérusalem : attentat au couteau, un policier blessé par un terroriste musulman palestinien, qui a été neutralisé  |  Dreuz lance un appel aux lecteurs: aidez-nous à passer au crible pendant 24 h les Fake News des radios du service public français  |  Laurent Ruquier défend son ami Gilbert Rozon, accusé d’agressions sexuelles: « Il n’a tué personne » (non, il a juste violé plusieurs femmes)  |  Suisse : à Genève 5 jeunes femmes sauvagement tabassées, 2 blessées graves, par « des Maghrébins de cités venus de France »  |  Automobiliste tué par balle à Paris: le policier mis en examen et interdit d’exercer  |  Une ex-esclave sexuelle yézidi aurait fui l’Allemagne après y avoir revu son bourreau, infiltré parmi les réfugiés  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gilles William Goldnadel le 17 mars 2011

J'aimerais savoir, au moment où nous parlons, combien de français sont au courant de ce qui s'est passé samedi dernier dans l'implantation d'Itamar en Israël.

Ceux qui sont au courant de manière complète et honnête sont bougrement bien informés.

Ils savent donc qu'une famille israélienne d'origine française a été décimée, le père, la mère, les deux petits enfants ainsi qu'un bébé de quelques mois décapité dans son berceau.

Un tel événement n'arrive tout de même pas tous les jours. Et pourtant silence… de mort.

Non, soyons justes, certains citoyens particulièrement attentifs ont pu apprendre, notamment de la part du Monde qui, décidément ne changera jamais, qu'une famille de « colons » a été assassinée. Voici donc le retour des « bébés colons ».

Dans un articulet de quelques lignes, sous la plume de Laurent Zecchini, le vespéral qui d'habitude ne peut se voir reprocher son indifférence ou sa distraction à l'égard des événements de Palestine, pousse même l'indignité jusqu'à se réclamer « de sites palestiniens »  — sans autre précision — qui avec une rare connaissance des faits, mettent en cause « un travailleur thaïlandais employé par cette famille de colons, pour une dispute financière ».

Le Monde, avec délicatesse, ne croit pas devoir mentionner les manifestations de réjouissance observées en Palestine à la nouvelle de cette bonne nouvelle. Sans doute des manifestants pro-thaïlandais ?

Soyons justes, Le Monde agrémente l'événement traité donc laconiquement d'un blog analytique.

Pas un mot de réprobation sur l'horreur de cette abomination de la part, pourtant, d'un organe de presse qui ne déteste pas de temps à autres, la prise de position morale.

En revanche, un plaidoyer en faveur de l'Autorité Palestinienne qui ne saurait se voir reprocher aucune complaisance envers le terrorisme.

Manifestement, nos fins limiers ignorent que le président palestinien a envoyé un télégramme de félicitations à Samir Kountar, récemment sorti des geôles israélienne après avoir purgé sa peine pour avoir écrasé à coups de pierre le crâne d'une fillette israélienne, même pas colon.

La même Autorité Palestinienne qui a récemment dédié un square de Ramallah et une colonie de vacances à Dalal Mughrabi, qui en 1978 avait mené l'attaque la plus meurtrière de l'histoire d'Israël où 37 civils furent tués dans le détournement d'un autocar.

Mais, une fois encore, soyons justes, on ne peut pas traiter de tout : consacrer des articles entiers à la construction d'une maison à Jérusalem, et s'attarder sur le sort d'un bébé colon à qui on a seulement arraché la tête.

Gilles William GOLDNADEL

 

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz