FLASH
[19/10/2017] Ariane Fornia, fille d’Eric Besson, accuse l’ex-ministre Pierre Joxe d’agression sexuelle  |  Wolf Blitzer (CNN) est le 1er journaliste de gauche à évoquer le scandale Clinton/ Obama/ Uranium depuis sa révélation il y a 24 heures  |  [18/10/2017] France : 54% des condamnés pour jihad en 2014 auront purgé leur peine et seront libres en 2020 de faire devinez quoi!  |  Israël élu à la tête du COPUOS, le comité pour un usage pacifique de l’espace de l’ONU  |  JP Grumberg: Proverbe Yiddish pour les gens de gauche : ce que tu ne vois pas avec tes yeux, ne l’invente pas avec ta bouche  |  Israël attentat : un colon arabe palestinien a foncé sur des soldats israéliens avec un couteau à Gush Etzion. Terroriste blessé  |  Les constructions juives en Judée Samarie reçoivent une couverture média mondiale. L’abandon mondial du nationalisme Kurde, rien  |  Perquisition au siège du MoDem dans le cadre de l’enquête sur les emplois fictifs des assistants parlementaires européens  |  [17/10/2017] Israël refuse tout dialogue avec un gouvernement palestinien d’union avec des terroristes du Hamas  |  Grande-Bretagne : le patron du Mi5 prévient que le danger terroriste va exploser en intensité  |  Catalogne : 691 entreprises ont délocalisé leur siège social  |  Projet d’attentat par des terroristes ultra-droite: Mélenchon, Castaner et ds mosquées étaient visés selon LCI  |  10 activistes d’extrême droite qui préparaient une attaque arrêtés par la police  |  Effet Trump: la bourse franchit les 23000 points pour la 1ere fois de ses 121 années d’existence  |  Trump : « on m’a demandé si Hillary Clinton se présentera en 2020. J’ai répondu : ‘j’espère que oui !’  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 20 mars 2011

Marre de le soutenir à bout de bras, la première puissance économique d'Europe, dont l'euro a été taillé sur mesure : 1 euro = 2 marks (la France a eu droit à un chiffre qui ne s'arrête même pas à perte de vue après la virgule), aimerait retourner au Deutsche Mark.

50% de la population allemande, c'est beaucoup…

Et la grogne est nourrie par des arguments solides.
 
1. Personne ne nous a demandé, dit le peuple allemand si nous voulions de l'euro.
 
2. L'euro est une monnaie bien plus mauvaise que le Deutsche mark.
 
3. L'Union Européenne est une grosse machine où tout le monde profite, et ce sont nous, les allemands, qui payons les factures.
 
4. Ce ne serait pas si difficile que ça de dissoudre l'Union Européenne, et l'intégration européenne peut parfaitement fonctionner sans l'euro.
 
5. la banque centrale allemande, au moment de l'adoption de l'euro, avait prévenu : l'Euro est un mauvais choix économique, une mauvaise nouvelle pour l'Allemagne, et son choix ne pouvait se justifier que pour des raisons politiques.
 
Les 50% d'allemands qui soutiennent cette thèse ne sont pas des "ultra nationalistes". Ce ne sont certes pas non plus des élites, donc ils ont du bon sens.
 
Les français y trouveraient certainement matière à réflexion si les médias se faisaient l'écho de cette lame de fond qui gronde. Der Spiegel, qui mentionne ce chiffre surréaliste de 50% d'allemands décidés à jeter l'euro aux orties, n'a que des arguments minable à leur opposer.
 
Jean-Patrick Grumberg 
 
http://www.spiegel.de/international/europe/0,1518,751483,00.html
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz