FLASH
[19/10/2017] Ariane Fornia, fille d’Eric Besson, accuse l’ex-ministre Pierre Joxe d’agression sexuelle  |  Wolf Blitzer (CNN) est le 1er journaliste de gauche à évoquer le scandale Clinton/ Obama/ Uranium depuis sa révélation il y a 24 heures  |  [18/10/2017] France : 54% des condamnés pour jihad en 2014 auront purgé leur peine et seront libres en 2020 de faire devinez quoi!  |  Israël élu à la tête du COPUOS, le comité pour un usage pacifique de l’espace de l’ONU  |  JP Grumberg: Proverbe Yiddish pour les gens de gauche : ce que tu ne vois pas avec tes yeux, ne l’invente pas avec ta bouche  |  Israël attentat : un colon arabe palestinien a foncé sur des soldats israéliens avec un couteau à Gush Etzion. Terroriste blessé  |  Les constructions juives en Judée Samarie reçoivent une couverture média mondiale. L’abandon mondial du nationalisme Kurde, rien  |  Perquisition au siège du MoDem dans le cadre de l’enquête sur les emplois fictifs des assistants parlementaires européens  |  [17/10/2017] Israël refuse tout dialogue avec un gouvernement palestinien d’union avec des terroristes du Hamas  |  Grande-Bretagne : le patron du Mi5 prévient que le danger terroriste va exploser en intensité  |  Catalogne : 691 entreprises ont délocalisé leur siège social  |  Projet d’attentat par des terroristes ultra-droite: Mélenchon, Castaner et ds mosquées étaient visés selon LCI  |  10 activistes d’extrême droite qui préparaient une attaque arrêtés par la police  |  Effet Trump: la bourse franchit les 23000 points pour la 1ere fois de ses 121 années d’existence  |  Trump : « on m’a demandé si Hillary Clinton se présentera en 2020. J’ai répondu : ‘j’espère que oui !’  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Alexandre Del Valle le 23 mars 2011

L’opération "Aube de l'odyssée" est la plus importante intervention militaire dans le monde arabe depuis l'invasion de l'Irak en 2003.

On ne pourra plus dire que la France est le dernier pays à soutenir les révolutionnaires arabes face aux dictateurs. Mais maintenant, la coalition, mandatée par la résolution 1973 de l'Onu instaurant une zone d'exclusion aérienne et un cessez-le-feu en Libye, est condamnée à réussir. Or ce n’est pas gagné, car la résolution ne permet pas à la coalition d'intervenir au sol ou de renverser le régime de Kadhafi. Et le président américain Barak Obama s'est clairement opposé à une intervention terrestre.
 
Aussi, les exemples de l’Afghanistan ou de la Somalie voisine nous rappellent que des puissantes armées occidentales peuvent échouer face à plus faible, si elles n’ont pas l’appui de leur opinion publique, et si elles ne sont pas mandatées pour aller « jusqu’au bout », faute d'unité de vue au sein des nations unies, et d'objectifs militaires partagés. Or, l’Europe est comme d'habitude divisée, l’Allemagne joue cavalier seul, et la Chine et la Russie font pression pour ne pas renverser Kadhafi. 
 
Dans ce contexte, Le dictateur libyen tente de rallier le tiers monde, en dénonçant une « agression croisée et coloniale » et menace de frapper « tout objectif civil ou militaire » en Méditerranée pour intimider l'opinion publique européenne. Rappelons qu’en 1986, Tripoli lança un missile contre l’île italienne de Lampedusa. Enfin, la Libye, qui a des armes chimiques, réactive les réseaux terroristes internationaux par lesquels elle perpétra les attentats de Lockerbie (270 morts) en 1988 ou de l’avion DC-10 d’UTA (Niger, 170 morts) en 1989. Enfin, ses troupes (entre 50 et 60 000 hommes) professionnelles ou d’élite, sont supérieures en nombre et en équipement, à celles des insurgés, et sont bien préparées à la guérilla urbaine…
 
Certains estiment donc que l'on pourrait interpréter de façon "extensive" la résolution onusienne, qui exclut l'occupation mais pas les « incursions » militaires, d'autant qu'on a déjà détruit des tanks libyens, et que des forces spéciales occidentales, ou des instructeurs égyptiens sont déjà sur place…
 
Alexandre del Valle

 

 
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz