FLASH
[19/10/2017] Ariane Fornia, fille d’Eric Besson, accuse l’ex-ministre Pierre Joxe d’agression sexuelle  |  Wolf Blitzer (CNN) est le 1er journaliste de gauche à évoquer le scandale Clinton/ Obama/ Uranium depuis sa révélation il y a 24 heures  |  [18/10/2017] France : 54% des condamnés pour jihad en 2014 auront purgé leur peine et seront libres en 2020 de faire devinez quoi!  |  Israël élu à la tête du COPUOS, le comité pour un usage pacifique de l’espace de l’ONU  |  JP Grumberg: Proverbe Yiddish pour les gens de gauche : ce que tu ne vois pas avec tes yeux, ne l’invente pas avec ta bouche  |  Israël attentat : un colon arabe palestinien a foncé sur des soldats israéliens avec un couteau à Gush Etzion. Terroriste blessé  |  Les constructions juives en Judée Samarie reçoivent une couverture média mondiale. L’abandon mondial du nationalisme Kurde, rien  |  Perquisition au siège du MoDem dans le cadre de l’enquête sur les emplois fictifs des assistants parlementaires européens  |  [17/10/2017] Israël refuse tout dialogue avec un gouvernement palestinien d’union avec des terroristes du Hamas  |  Grande-Bretagne : le patron du Mi5 prévient que le danger terroriste va exploser en intensité  |  Catalogne : 691 entreprises ont délocalisé leur siège social  |  Projet d’attentat par des terroristes ultra-droite: Mélenchon, Castaner et ds mosquées étaient visés selon LCI  |  10 activistes d’extrême droite qui préparaient une attaque arrêtés par la police  |  Effet Trump: la bourse franchit les 23000 points pour la 1ere fois de ses 121 années d’existence  |  Trump : « on m’a demandé si Hillary Clinton se présentera en 2020. J’ai répondu : ‘j’espère que oui !’  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 23 mars 2011

L'organisation islamiste turque IHH (en clair, les barbus hystériques de l’Insanı Yardım Vakfı, la « Foundation for Human Rights, Liberties, and Humanitarian Relief », interdite en Allemagne…), à l'origine de la flottille pseudo-humanitaire du Mavi Marmara pour Gaza en mai 2010, prépare en catimini la prochaine flottille pour Gaza prévue en mai prochain. Une flottille qui comporterait plusieurs navires « européens », transportant des citoyens de différents pays de l'Union européenne (on avait déjà vu ce genre de paumés sur le Mavi Marmara en mai 2010…).

Les organisateurs islamistes ont prévenu qu'ils n'accepteraient aucune inspection israélienne. Or, le gouvernement du Hamas étant ouvertement en état de guerre contre Israël, une inspection s’impose (l’arraisonnement d’un navire est conforme au droit international lorsqu’il entre dans le cadre d’un blocus sécuritaire imposé par une situation, non pas de paix,  mais de guerre, ce qui est le cas en l’espèce).

Dany Ayalon, vice-ministre israélien des Affaires étrangères, a réuni les ambassadeurs des pays européens concernés pour leur demander s’ils accepteraient de stopper les navires de l’IHH ou de dissuader leurs ressortissants d'y embarquer (on s’attend à des participants espagnols, britanniques, irlandais et suédois ; ça va être la fête). Le départ de cette flottille pourrait intervenir entre deux dates « symboliques » (rires), d’une part, le 15 mai, jour de la « Nakba » pour les palestiniens, la « catastrophe » (en fait, le jour de l'Indépendance d'Israël…) ; et d’autre part, le 31 mai, « date anniversaire » (mais oui bien sûr) de l'interception du Navi Marmara. Les organisateurs de cette nouvelle flottille se sont réunis à Madrid il y a quelques semaines. Avec l’accord du gouvernement socialiste espagnol ? Avec l’argent des contribuables espagnols ?

 

La teneur des préparations est restée confidentielle (bien entendu). Les organisateurs pourraient demander à certains gouvernements européens de garantir la sécurité de leur flottille, rien que ça (je verrais bien Juppé et Sarkozy garantir la sécurité selon un procédé à la libyenne par exemple).

 

Le gouvernement israélien a demandé à ses homologues européens, notamment l'Espagne, le Royaume Uni, l'Irlande et la Suède, d'avertir les ressortissants de leur pays des risques qu'ils encouraient à embarquer sur la flottille (vu le genre de paumés à s’embarquer sur ce genre de galère, je doute que l’avertissement soit bien compris). Le Président Chypriote, Demetris Christofias, récemment en visite en Israël, ne laissera pas la flottille entrer dans les eaux territoriales chypriotes grecques (c’est bien, il commence à comprendre, Christofias, lui…).

 

Affaire à suivre, mais sans s’agiter. Car d’ici mai prochain, nous aurons, peut-être, toutes et tous, à gérer des offensives un peu plus vastes que la 2ème flottille IHH…

 

Correspondance de Michel Garroté à Tel Aviv

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz