FLASH
[23/10/2017] Sinaï : L’Etat islamique a capturé 3 membres du Hamas qui creusaient un tunnel terroriste  |  La télévision locale catalane TV3 refuse la mise sous tutelle de Madrid  |  [22/10/2017] Trump aux Européens : « ne nous soutenez pas contre l’Iran, continuez à faire des affaires avec eux, vous avez besoin de cet argent »  |  46% des Américains pensent que les médias fabriquent entièrement des histoires au sujet de Donald Trump. Combien en France le savent?  |  Interrogée au point de passage que la gauche veut supprimer, 1 arabe palestinienne a avoué vouloir commettre un attentat en Israël  |  [21/10/2017] Tchéquie : Libéraux populistes (Babis) 30,7%, Extrême droite SPD 11%, Conservateurs ODS 10,6%  |  Élections tchèques : le milliardaire populiste anti-migrants Babis largement devant  |  Trump va rendre publiques les archives sur la mort de Kennedy – la CIA veut les garder secrètes 20 ans de plus  |  Espagne : le gouvernement prévoit la destitution du président catalan Puigdemont dans les 6 mois  |  Espagne : Le gouvernement suspend l’autonomie de la Catalogne (application article 155)  |  L’Assemblée a voté la suppression de la taxe d’habitation pour 80% des ménages d’ici 2020 : ça va coûter très cher aux Français  |  Israël a tiré sur les positions de l’artillerie syrienne après 5 roquettes tirées sur le Golan  |  Elus du personnel : leur nombre devrait baisser nettement dans les grandes entreprises (enfin)  |  Egypte : 58 policiers tués lors d’un attentat de l’organisation Hasm à Giza au sud du Caire  |  #Allemagne : plusieurs personnes ont été blessées dans une attaque de couteau à Munich  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Ftouh Souhail le 23 mars 2011

Alors que des citoyens juifs sont bombardés à Ashkelon, à Ashdod et avant peu au Néguev occidental, personne ne semble s’intéresser au sort des israéliens qui subissent, plusieurs fois par jour, les attaques du Hamas. En lançant des roquettes Quassam, l’organisation terroriste palestinienne sème la terreur sur les populations juives.

Samedi 19 mars, cinquante quatre obus de mortiers tirés depuis la Bande de Gaza ont explosé dans le Néguev occidental, faisant deux blessés. C'est la première fois, depuis l'opération Plomb durci, que le Hamas revendique la responsabilité de cette attaque, le jour de la fête juive de Pourim !

Le lundi 21 mars, une roquette Qassam, tirée depuis le nord de la bande de Gaza, a explosé dans le Neguev en terrain découvert. Un second obus de mortier a été tiré à partir de la bande de Gaza contre la localité israélienne de Shaar Haneguev. Le projectile a explosé dans un terrain vague, ne causant ni victime, ni dégât.

Le même jour, deux roquettes Qassam ont explosé dans le sud d'Ashkelon, et ont déclenché l’alerte rouge.

Ce mardi 22 mars, les forces israéliennes ont trouvé un éclat de roquette Qassam supplémentaire, tirée dans la nuit, depuis la Bande de Gaza sur le conseil régional d'Eshkol.

Quatre roquettes Qassam, tirées depuis la bande de Gaza, ont explosé ce mardi dans un terrain vague, à proximité du kibboutz Shaar Hanéguev, sans causer, apparemment, ni blessés, ni dégâts.

Le même jour, une roquette Qassam a été tirée depuis le nord de la bande de Gaza, en direction de la ville d’Ashkelon. La roquette s’est abattue sur le sud de la ville.

Le soir un missile Grad tirée depuis la bande de Gaza a explosé dans le sud d’Ashdod.

Tsahal confirme avoir effectué un raid ce mardi contre des terroristes palestiniens qui s'apprêtaient à tirer un missile antichar sur une patrouille de l'armée israélienne, près de la barrière de sécurité, au nord de la Bande de Gaza.

Les Palestiniens annonçaient un peu plus tôt au moins quatre morts et deux  blessés graves, dans une double attaque à Sedjaya, un quartier à l'est de Gaza.

Selon des sources palestiniennes, Tsahal a à nouveau attaqué le quartier de Sedjaya, à l'est de Gaza-ville, alors qu'un groupe de terroristes s'apprêtait à tirer des roquettes contre Israël. Cette fois-ci, l'armée aurait visé une maison avec son artillerie, non loin du lieu du premier raid aérien.

Tsahal a confirmé avoir mené les raids aériens dans la nuit de mardi à mercredi, dans la bande de Gaza, contre des dépôts d'armes et des tunnels de contrebande. Le porte-parole de Tsahal a déclaré que les cibles ont été atteintes en réponse aux nombreux tirs de roquettes sur les villes du sud du pays ces derniers jours.

Ces raids de Tsahal, sur des groupes de terroristes, visent à stopper les nouvelles salves de roquettes tirées par des mouvements terroristes depuis la Bande de Gaza sur le territoire israélien.

Le ministre au Foreign Office britannique, chargé du Moyen-Orient et de l'Afrique du Nord, Alistair Burt, a condamné les tirs palestiniens à partir de la bande de Gaza sur Israël. Le ministre a lancé une mise en garde au gouvernement en place à Gaza :

"Le Hamas ferait une erreur de croire que puisque l'attention de la communauté internationale est actuellement portée ailleurs, nous ne nous intéressons pas aux activités de cette organisation. Les tirs sans distinction contre des citoyens israéliens, en particulier lorsqu'ils fêtent Pourim, c'est inacceptable".

Les terroristes ont continué de défier les Israéliens, et ont accru encore un peu plus leur provocation.

Pour la première fois depuis l'opération Plomb Durci, ils ont visé et touché la ville d’Ashdod, à l’aide d’un missile Grad.

Pour les responsables de Tsahal, ce changement pourrait conduire à une escalade des violences dans et autour de la Bande de Gaza.

Le Premier ministre, Benyamin Netanyahu, déclaré qu'Israël réagirait avec fermeté à toute attaque de Gaza, et que chaque incident connaîtra une réplique. Le chef du gouvernement israélien a affirmé qu'Israël prendrait "toutes les mesures nécessaires" pour protéger ses citoyens.

La chef de file de l'opposition, la présidente du Kadima – Tsipi Livni – a ainsi affirmé que "la seule solution pour composer avec le Hamas est d'utiliser la force".

Le chef d'état major de l'armée israélienne, Benny Gantz, a, pour sa part, rendu visite aux communautés visées par les obus de mortier. Il s'est entretenu avec les résidents et le chef du Conseil régional d'Eshkol.

Tsahal a prévenu que cette escalade de violences pourrait conduire à l'élimination des responsables du Hamas.

Le vice-ministre israélien des Affaires étrangères, Dany Ayalon, a lancé des menaces de mort contre les chefs du Hamas, à la suite des tirs de roquettes. "Si le Hamas décide de provoquer une escalade, nous y mettrons fin (…) Nous disposons de plusieurs niveaux d'action avant de faire entrer des forces terrestres (dans la bande de Gaza), y compris des menaces directes contre les chefs du Hamas", a prévenu M. Ayalon à la radio Kol Israël.

Israël pense enfin à se débarrasser des racailles du Hamas.

Le Hamas est une organisation terroriste, reconnue comme telle par l’ensemble de la Communauté internationale, y compris l’Union Européenne.

Sa mainmise, obtenue par la force, sur Gaza, a entraîné une situation extrêmement difficile pour la population palestinienne de ce territoire. Les missiles tirés ce week-end mettent les israéliens face à une intolérable réalité, et ils doivent mettre fin dès maintenant à la retenue dont ils ont toujours fait preuve.

En réponse aux agressions contre ses citoyens, les Israéliens ont envoyé des tanks et lancé des frappes aériennes sur une dizaine de cibles du Hamas.

Quel état au monde accepterait de recevoir en permanence des roquettes sur ses citoyens ? Laisseraient-ils hurler dans les rues leurs enfants ? Qui d'autre que des barbares visent des villes israéliénnes et des écoles ? Au nom de quoi ?

Ces dernières semaines, nous avons été témoins d’une dégradation de la situation dans le sud du pays. Je ne peux qu'imaginer l'horreur quotidienne vécu  au sud d’Israël.

Tout le monde, aujourd’hui, pose cette question : qu'attend Israël pour riposter plus energiquement, par des frappes chirurgicales, meurtrières, sur l’ennemi ?

C’est le moment ou jamais !

Le monde entier est occupé par la Lybie, le Yémén, le Bahrein, l’Arabie Saoudite….

De toutes façons, puisqu'il y aura toujours des condamnations internationales contre Israël même quand Israël se contente de se défendre, et qu'Israël sera toujours accusé d'employer une force disproportionnée quelle que soit la modération de sa riposte, autant que ce soit pour quelque chose.

Israël ne doit pas se laisser faire indéfiniment, car les palestiniens arabes prennent cela pour de la faiblesse.

La seule politique contre le Hamas, c’est de détruire cette organisation. C’est le seul langage valable  avec ces assassins, les frapper jusqu’à reddition complète du Hamas et de leurs supporteurs.

Je pense qu’Irsaël devrait commencer à défoncer ces racailles du Hamas avant l’arrivée de Mahmoud Abbas, qui planifie de voyager à Gaza pour négocier un accord d’unité avec le mouvement terroriste rival.

Nous n’acceptons plus qu’une poignée d’assassins dégénérés continuent leur tentative de destruction  des localités juives, et infligent des traumatismes aux enfants israéliens.

L’Etat d’Israël ne peut plus se permettre de continuer à vivre dans de telles conditions.

Nul de juste, dans ce monde, ne pourra laisser se poursuivre ce phénomène terrible, qui oblige les  enfants à se cacher pour échapper aux roquettes.

Le gouvernement israélien est responsable de la sécurité de l’ensemble de ses citoyens, et il doit fournir une réponse militaire à la menace terroriste qui frappe régulièrement les habitants du Néguev occidental.

Ftouh Souhail

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz