FLASH
[20/08/2018] Tsahal à arrêté 11 islamistes palestiniens à Hebron et à Jérusalem lors de raids pour rechercher des terroristes  |  Le prix de la vie selon la justice française : Le migrant illégal de 19 ans qui a poignardé 4 personnes à Périgueux lundi 13 août n’a été condamné qu’à 3 ans de prison ferme  |  Paris : Une policière porte secours à des passagers après un accident mortel qu’ils ont provoqué, dans le 19e, et se fait violemment frapper par le passager rescapé!  |  Le chef de la police municipale de Villevaudé, en Seine-et-Marne, a été violemment agressé dimanche à son domicile par « plusieurs personnes » qui l’ont roué de coup  |  Barcelone attentat islamique : Un homme armé d’un couteau a tenté d’attaquer des policiers en hurlant Allahou Akbar (Allah est le plus grand)  |  Saint-Paul-Trois-Châteaux (26) : un homme de 45 ans tué de 9 coups de couteau, un autre homme blessé, suspect appréhendé, motif inconnu  |  Marseille : encore un adolescent de 16 ans poignardé pour un mauvais regard  |  Tsahal a ouvert le feu sur un terroriste musulman qui a tiré dans leur direction dans le nord de Gaza. Aucun blessé parmi les troupes israéliennes n’a été signalé  |  Un terroriste musulman a tiré des coups de feu sur l’ambassade des États-Unis à Ankara. La police a déclenché une chasse à l’homme et recherche un véhicule blanc suspect  |  [17/08/2018] Jérusalem : attentat au couteau, un policier blessé par un terroriste musulman palestinien, qui a été neutralisé  |  Dreuz lance un appel aux lecteurs: aidez-nous à passer au crible pendant 24 h les Fake News des radios du service public français  |  Laurent Ruquier défend son ami Gilbert Rozon, accusé d’agressions sexuelles: « Il n’a tué personne » (non, il a juste violé plusieurs femmes)  |  Suisse : à Genève 5 jeunes femmes sauvagement tabassées, 2 blessées graves, par « des Maghrébins de cités venus de France »  |  Automobiliste tué par balle à Paris: le policier mis en examen et interdit d’exercer  |  Une ex-esclave sexuelle yézidi aurait fui l’Allemagne après y avoir revu son bourreau, infiltré parmi les réfugiés  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 25 mars 2011

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=uZzIVKXfnFs[/youtube]

Dix jours de révolte. La Syrie est une poudrière qui va exploser d'un jour à l'autre.

A Daraa (Deera en français), une ville tenue par les musulmans Sunnites hostiles à Assad, et éreintés par l'extrême corruption qui a enrichi l'élite Alawite autour du président, la police tire a bout portant sur les manifestants : quarante quatre morts.

A Sanamein, un témoin informe al Jazeera que les forces de sécurité ont abattu au moins vingt personnes.
 
A Damas, les forces de sécurité dispersent violemment les protestataires, le nombre de victimes, dans cette région du monde ou règne la religion de paix et d'amour, n'est pas encore connu, car les médias occidentaux ne sont pas admis.
 
Selon l'ONG Human Right Watch, trente personnes ont été assassiné durant les manifestations de jeudi, et "ici, les forces de sécurité sont aussi cruelles et n'ont pas plus de respect pour la vie humaine qu'en Libye, en Tunisie, au Yemen, ou au Bahrein", précise Sarah Leah Whitson, la directrice de l'ONG pour le Moyen Orient et l'Afrique du Nord.
 
La révolte syrienne se propage dans tout le pays. Des statues de Hafez Assad sont vandalisées. En réponse, comme en écho d'un air entendu un peu partout dans la bouche des dictateurs du Moyen Orient, Bashar-al-Assad a promis à son peuple de leur accorder plus de liberté politique, et de mettre un terme à la corruption. Il est allé jusqu'à "étudier" la levée de l'état d'urgence qui date de … 1963 ! Rooooh… 1963 !
 
On se demande tout de même comment Nicolas Sarkozy, et les alliés européens, font le tri entre leurs bons musulmans à sauver, et les autres qu'ils laissent crever, au Barhein, au Yemen, et maintenant en Syrie.
 
Peut être que le massacre de Hama, en 1982, a-t-il créé un précédent qui leur sert de repère à ne pas dépasser ?
 
On se souvient que parce qu'ils étaient hostiles au parti Baath, les habitants de la ville de Hama se sont retrouvés, le 2 février 1982, encerclés par l'armée. Puis les avions ont méticuleusement bombardé la ville. Les quelques habitants qui avaient, par chance, échappé aux bombes et avaient tenté de fuir s'étaient retrouvés piégés par l'armée qui les abattait un à un. Bilan : trente à quarante mille morts. Ni l'ONU, ni les ONG n'avaient levé le petit doigt.
 
D'ailleurs, et les palestiniens, avez vous remarqué que contrairement aux autres peuples musulmans, ils ne se soulèvent pas ? Ils vivent pourtant dans les mêmes conditions : dictature militaire violente du Hamas et du Fatah, corruption abyssale, et absence totale de liberté. Les palestiniens seraient ils attardés ? Où la terreur est elle plus terrible encore ?
 
Je suis certain que les islamo-gauchistes pro palestiniens, boycotteurs d'Israël, ne sont pas pressés de le lire la réponse dans Libération.
 
Jean-Patrick Grumberg
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz