FLASH
[23/10/2017] Sinaï : L’Etat islamique a capturé 3 membres du Hamas qui creusaient un tunnel terroriste  |  La télévision locale catalane TV3 refuse la mise sous tutelle de Madrid  |  [22/10/2017] Trump aux Européens : « ne nous soutenez pas contre l’Iran, continuez à faire des affaires avec eux, vous avez besoin de cet argent »  |  46% des Américains pensent que les médias fabriquent entièrement des histoires au sujet de Donald Trump. Combien en France le savent?  |  Interrogée au point de passage que la gauche veut supprimer, 1 arabe palestinienne a avoué vouloir commettre un attentat en Israël  |  [21/10/2017] Tchéquie : Libéraux populistes (Babis) 30,7%, Extrême droite SPD 11%, Conservateurs ODS 10,6%  |  Élections tchèques : le milliardaire populiste anti-migrants Babis largement devant  |  Trump va rendre publiques les archives sur la mort de Kennedy – la CIA veut les garder secrètes 20 ans de plus  |  Espagne : le gouvernement prévoit la destitution du président catalan Puigdemont dans les 6 mois  |  Espagne : Le gouvernement suspend l’autonomie de la Catalogne (application article 155)  |  L’Assemblée a voté la suppression de la taxe d’habitation pour 80% des ménages d’ici 2020 : ça va coûter très cher aux Français  |  Israël a tiré sur les positions de l’artillerie syrienne après 5 roquettes tirées sur le Golan  |  Elus du personnel : leur nombre devrait baisser nettement dans les grandes entreprises (enfin)  |  Egypte : 58 policiers tués lors d’un attentat de l’organisation Hasm à Giza au sud du Caire  |  #Allemagne : plusieurs personnes ont été blessées dans une attaque de couteau à Munich  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Nina le 3 avril 2011

 

DEMANDES DE RE-EXAMEN PORTANT SUR LES CRIMES DE GUERRE D'ISRAEL SUR GAZA !
 
Confiant ses remarques au Washington Post, Richard Goldstone, l'ancien juriste et juge mandaté par l'ONU suite à l'opération « plomb durci », estime que « les accusations contre Israël concernant des crimes de guerre et des ciblages intentionnels de la population civile de Gaza devraient être reconsidérés ».
 
Goldstone a pris bonne note des efforts de l'armée israélienne pour enquêter sur les actes répréhensibles de certains de ses soldats et officiers. Il ajoute que les accusations contre Israël pourraient avoir été influencées par cette enquête même. 
 
« Nous en savons, aujourd'hui beaucoup plus sur le conflit à Gaza en 2008/2009 qu’à l’époque, lorsque j’avais été chargé par l’ONU d’une mission d’enquête sur les droits de l’homme, appelée communément Rapport Goldstone. »
 
Il ajoute : « Si j'avais su alors ce que je sais aujourd'hui, mon rapport aurait été bien différent ».
 
L'ancien juriste Sud-Africain continue : « On ne peut nier que des civils aient été tués par les Israéliens, mais je regrette que notre commission d'enquête n'aie pas pu reconstituer le contexte dans lequel ces civils ont été atteints. Cela n’aurait pas manqué d’influencer les conclusions de notre rapport. »
 
« Si Israël a fait preuve de transparence à un degré significatif, le Hamas, qui contrôle la bande côtière n'a absolument rien fait en ce sens depuis 2007. »
 
Le juge Goldstone s'en prend même au Conseil des Droits de l'Homme de l'ONU qu'il critique pour avoir constamment un parti-pris anti-israélien.
 
Il avait espéré que son rapport ouvrirait une ère nouvelle et que prendrait fin cette partialité à l’égard d’Israël dont faisait preuve le Conseil des Droits de l'Homme. 
 
« Cependant, quelque chose n'a pas été assez souvent souligné, c’est que notre rapport mentionnait pour la première fois que le Hamas était accusé d'actes illégaux de terrorisme, mis en lumière et condamnés par l’ONU.
 
Que peu d’Israéliens aient été touchés par les roquettes artisanales et les tirs de mortiers ne retire rien aux intentions criminelles du Hamas. Le Conseil des Droits de l’Homme à l’ONU devrait condamner ces actes de haine avec la plus grande sévérité, explique Goldstone.
 
Goldstone a également profité de cette tribune dans le Washington Post pour exhorter le Conseil des Droits de l'Homme à l'ONU à condamner l’assassinat à l’arme blanche de 5 membres d'une même famille, à Itamar : trois jeunes enfants dans leurs lits et leurs parents.
 
Pour résumer : les lois de la guerre ne doivent pas être appliquées qu’aux seules armées régulières, mais aussi aux armées non régulières (non-state) telles que celle du Hamas.
 
Le plus grand défi à relever en regard des lois de la guerre sera de veiller à ce que ces armées non régulières respectent ces principes, sous peine de faire l'objet d'enquêtes, conclut Goldstone dans son article du Washington Post.
 
Ce n'est que si toutes les parties en conflit armé respectent ces normes de droit que nous pourrons protéger les civils. Sans cela, ils seront entraînés contre leur volonté sur le terrain de la guerre.
 
Vous l'aurez compris, le juge Goldstone revient sur l'essentiel de son rapport mais… un peu tard.
 
A Paris, Londres, Amsterdam en passant par toutes les capitales européennes, nous n'avons entendu qu'une immense clameur appelant à la condamnation d'Israël, sans jamais douter du bien-fondé de la riposte Plomb durcie ni encore de la façon REMARQUABLE, comme l'évoquera le Colonel Kemp (Britannique), d'opérer pour Tsahal dans une bande côtière où les civils étaient, ont toujours été, et sont encore aujourd'hui utilisés comme des boucliers humains.
 
Au lendemain de l'arrêt de l'opération israélienne, on nous montrait des vidéos sur lesquelles les chefs va-t-en guerre du Hamas et du Jihad Islamique apparaissaient pâles et ayant pris du poids pour être restés confinés dans leurs bunkers souterrains. Ces peureux prompts à sacrifier leur peuple étaient pour une très large majorité indemnes et avaient pris soin de placer leurs engins de morts sur les toits des écoles et des hôpitaux.
 
Tout cela Goldstone n'en a pas tenu compte. L'opinion anti-israélienne A RÉDIGÉ LE RAPPORT DU JUGE avec l'aide des médias comme Al Djezirra et la presse internationale.
 
Il en ira ainsi pour tous les évènements sur-médiatisés comme le Mavi Marmara : CONDAMNATION UNANIME D'ABORD ET QUELQUES REGRETS SUSURRES EN PAGES INTÉRIEURES DE LA PRESSE ÉCRITE, AU MIEUX !
 
La vérité ne fait pas bon ménage avec les rues arabes en Occident. Israël est un bon client. Toutes ces musulmanes portant des poupées ensanglantées dans les bras, c'est vendeur, c'est parlant. 
 
C'EST TROP TARD ! Comme d'habitude. Il sera aussi trop tard, le jour où France 2 et les autres chaînes de télé françaises accorderont une relecture de l'affaire Al Doura, le reportage bidonné de Charles Enderlin.
 
Quant à Goldstone, il faudra qu'il vive avec sur la conscience une partialité qui a fait du pays des juifs le bouc émissaire d'une bande de criminels qui n'ont pas de conscience morale et sacrifie sans hésitation ses hommes, ses femmes et ses enfants.
 
Pour les abrutis qui défilent dans les rues, la haine au coeur contre Israël, sachez que nous n'avons pas les mêmes valeurs.
 
Et puisque vous n'êtes capables que de décrypter les images, alors regardez attentivement celles-ci, parce que c'est ça ISRAEL !
 
 
Nina
 
L'article original peut être consulté sur le blog de Nina
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz