FLASH
[13/08/2018] Migrants délinquants : le port de Sète veut bien accueillir l’Aquarius, qui est de nouveau à la recherche d’un port d’accueil pour débarquer des illégaux  |  La branche d’Al-Qaeda à Gaza a publié une vidéo de ses attaques à la roquette sur les communautés civiles israéliennes au cours de la dernière semaine  |  Mons-en-Baroeul (France): une voiture a terminé sa course dans le hall d’une mosquée. Accident ou intention, le mobile n’est pas encore clair  |  La monnaie turque plonge, Trump a réussi en 1 mois ce que l’Europe n’arrive pas à faire depuis 10 ans  |  Israël a confisqué des dizaines de milliers de ballons qui étaient destinés à Gaza par crainte qu’ils soient utilisés comme bombes incendiaires  |  [11/08/2018] Des drones israéliens ont ciblé des terroristes musulmans qui lançaient des bombes incendiaires depuis le nord de Gaza. Plusieurs incendies ont éclaté aujourd’hui dans des villes israéliennes près de la frontière  |  Egypte : 1 terroriste musulman a été empêché de s’approcher d’une église quand il a voulu faire exploser son gilet d’explosifs. Il a fait boum, personne d’autre n’a été atteint  |  Trump a autorisé le doublement des tarifs douaniers pour l’importation d’acier et d’aluminium depuis la Turquie. Conséquence, la livre turque s’écroule  |  Effet Trump : les bons chiffres de l’emploi des Africains et des Hispaniques se confirment : ce sont les meilleurs de l’histoire des Etats-Unis  |  Etat-Unis : des centaines de Bikers se sont déplacés à Bedminster pour saluer le président Trump  |  Hérault : Il poignarde un homme et plonge dans le fleuve pour échapper à la police  |  Brigitte Bardot explose Nicolas Hulot : « c’est un trouillard et il ne sert à rien »  |  Pays-Bas : victime d’un viol collectif par des musulmans, une élue du PVV se suicide  |  Paris : 2 motards de la police et 1 voiture de patrouille percutés par des « jeunes » qui faisaient un rodéo à moto dans les rues  |  Agen : descente de police dans les milieux islamistes le matin ; il menace avec un couteau en criant Allah Akbar le soir…  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 6 avril 2011

Chasser Israël de la Palestine ne suffit pas, le groupe terroriste Hezbollah veut maintenant chasser les israéliens de la Méditerranée. 

Longtemps, nous pensions que les islamistes voulaient jeter les juifs à la mer, et que le partage de la Palestine, selon les musulmans, était simple : "à nous les terres, aux juifs la mer". Et bien ce n'est plus le cas.

Alors que n'importe quel pays normalement constitué fêterait dans l'euphorie la découverte, dans ses eaux territoriales, d'un gigantesque gisement de gaz naturel presque trois fois supérieur aux réserves de la Libye, le Liban, au contraire, se les bouffe en regardant Israël signer des accords et s'organiser pour l'extraction.
 
A force de jouer aux cons, le Liban paye l'addition. 
 
N'ayant plus de gouvernent depuis janvier 2011, il n'a pas été capable d'amener le gouvernement à signer les autorisations nécessaire pour accorder les concessions aux multinationales de l'énergie.
 
Mais il y a pire ! 
 
Son entêtement à nier l'existence d'Israël et au refus d'entretenir tout rapport diplomatique a pour conséquence que les eaux territoriales entre Israël et le Liban n'ont jamais été tracées ! Le Liban ne sachant pas précisément quelles eaux lui appartiennent, elle ne peut accorder les concessions aux sociétés de forage, les puits étant trop près des limites supposées des frontières.
 
Le Liban a donc demandé un coup de main à l'ONU, qui a accepté de s'y coller, non sans rechigner, du fait que le tracé de la ligne bleue est maintenant le point de crispation des deux états. L'ONU, donc, a proposé un tracé des eaux territoriales à Israël, qui prend son temps pour l'étudier. 
 
Comme il n'aura fallu que quelques jours pour que Chypre et Israël s'entendent sur la délimitation des frontières maritimes, les anti-sionistes mécaniques auront ici du mal à blâmer Israël – quoi que, je retire ce que je viens d'écrire : aucun mensonge ne les arrête. 
 
Et tandis que certains comparent cette dispute des mers au différent concernant "les Fermes de Shebaa", conservées par Israël en 2000, avec, une fois n'est pas coutume, l'accord total de l'ONU, et qui sont réclamées à la fois par la Syrie et par le Liban, nous apprenons, mais qui est encore étonné de découvrir la fourberie et l'hypocrisie des voisins arabes, de la bouche d'un diplomate en poste au Liban : "oubliez les fermes de Shebaa, c'était une création de toutes pièces pour créer un point de tension entre Israël et le Liban"… (sic)
 
Israël se réjouit de ce gigantesque premier gisement, qui va assurer son autonomie en gaz pour plus d'un demi siècle, juste au moment ou son fournisseur habituel, l'Egypte, semble lui tourner le dos. Mais les israéliens, habitués à ne rien recevoir facilement, savent qu'ils auront peut-être à défendre durement ces gisements, cible probable de nouvelles délégitimations internationales, voire d'attaques du Hezbollah.
 
Jean-Patrick Grumberg
 
http://www.time.com
http://en.wikipedia.org/wiki/Shebaa_Farms
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz