FLASH
[23/10/2017] La télévision locale catalane TV3 refuse la mise sous tutelle de Madrid  |  [22/10/2017] Trump aux Européens : « ne nous soutenez pas contre l’Iran, continuez à faire des affaires avec eux, vous avez besoin de cet argent »  |  46% des Américains pensent que les médias fabriquent entièrement des histoires au sujet de Donald Trump. Combien en France le savent?  |  Interrogée au point de passage que la gauche veut supprimer, 1 arabe palestinienne a avoué vouloir commettre un attentat en Israël  |  [21/10/2017] Tchéquie : Libéraux populistes (Babis) 30,7%, Extrême droite SPD 11%, Conservateurs ODS 10,6%  |  Élections tchèques : le milliardaire populiste anti-migrants Babis largement devant  |  Trump va rendre publiques les archives sur la mort de Kennedy – la CIA veut les garder secrètes 20 ans de plus  |  Espagne : le gouvernement prévoit la destitution du président catalan Puigdemont dans les 6 mois  |  Espagne : Le gouvernement suspend l’autonomie de la Catalogne (application article 155)  |  L’Assemblée a voté la suppression de la taxe d’habitation pour 80% des ménages d’ici 2020 : ça va coûter très cher aux Français  |  Israël a tiré sur les positions de l’artillerie syrienne après 5 roquettes tirées sur le Golan  |  Elus du personnel : leur nombre devrait baisser nettement dans les grandes entreprises (enfin)  |  Egypte : 58 policiers tués lors d’un attentat de l’organisation Hasm à Giza au sud du Caire  |  #Allemagne : plusieurs personnes ont été blessées dans une attaque de couteau à Munich  |  Règlement de compte hier soir à Marseille. 2 individus armés (fusil à pompe) ont tué un homme à la Bricarde  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 9 avril 2011

A l'appel d'islamistes promettant de remplacer la loi français par la Sharia, la loi de l'islam, une manifestation avait été organisée place de la Nation à Paris, aujourd'hui samedi 9 avril 2011. 

La préfecture de police avait interdit la manifestation, expliquant "Nous avons interdit cette manifestation non pas en raison de l'objet mais en raison des menaces de troubles à l'ordre public qu'elle génère", a expliqué le chef de cabinet de la PP, Nicolas Lerner, estimant à entre "100 et 200 personnes" les participants potentiels à ce rassemblement.
 
Cent à deux cent islamistes qui se réunissent à Paris pour manifester représentent donc un danger pour la sécurité ? Ce n'est pas d'une religion de paix et d'amour ? 
 
La PP ajoute : les messages et les images véhiculés par les organisations appelant à manifester "pouvaient en effet être perçus comme des incitations à la discrimination, à la haine et à la violence".
 
Je rêve là ! Comment est ce possible, pincez moi ! Comment cette religion, qui est une chance pour la France, dont il est interdit de débattre, dont il est impossible de parler sans risquer les procès d'SOS racisme (au passage, savez vous pourquoi ils ne poursuivent pas Dreuz.info en justice ? C'est parce qu'ils nous feraient tellement de publicité, que le grand public découvrirait ce que nous dénonçons, ici, jour après jour, ce qu'ils ne veulent surtout pas… hi hi hi !), comment cette magnifique religion mahométane peut-elle véhiculer des messages d'incitation à la discrimination, à la haine et à la violence ? La PP n'a certainement rien compris à l'islam, qui est une religion de tolérance, qui ne maltraite pas les chrétiens, les homosexuels et les femmes.
 
Remarquez, un léger doute existe. Sur le site des organisateurs de la manifestation, rapporte l'AFP, il est écrit que "L'islam est venu pour dominer le monde y compris la France."
 
Comment prendre et comprendre ce message d'amour ?
 
Toujours est il que les manifestants ont bravé l'interdit de la préfecture, et qu'une poignée d'islamistes déchaînés, enragés, habillés comme des attardés qui auraient loupé un millénaire, était présente aujourd'hui place de la Nation. La police a procédé a cinquante huit arrestations – joli score pour une manifestation de cent à deux personnes, on se rapproche des chiffres de Zemmour. Parmi eux, deux repris de justice, deux islamistes dangereux déjà expulsé du territoire ont été immédiatement reconduits à la frontière.
 
Je pense juste, dans le climat de coupable complicité que nous vivons, de saluer le courage de la décision de la Préfecture de Police de Paris, et des policiers qui ont affronté ces dangereux fanatiques donc certains sont de futurs candidats terroristes, des ennemis de la race blanche et de l'occident.
 
Appel à témoin : si vous étiez dans les parages de la place de la Nation aujourd'hui et avez été témoins de faits que les médias dissimulent, contactez moi à jpg *arobase* dreuz.info
 
Jean-Patrick Grumberg
 
http://www.lefigaro.fr/flash-actu
http://www.lexpress.fr/actualites
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz