FLASH
[17/08/2018] Jérusalem : attentat au couteau, un policier blessé par un terroriste musulman palestinien, qui a été neutralisé  |  Dreuz lance un appel aux lecteurs: aidez-nous à passer au crible pendant 24 h les Fake News des radios du service public français  |  Laurent Ruquier défend son ami Gilbert Rozon, accusé d’agressions sexuelles: « Il n’a tué personne » (non, il a juste violé plusieurs femmes)  |  Suisse : à Genève 5 jeunes femmes sauvagement tabassées, 2 blessées graves, par « des Maghrébins de cités venus de France »  |  Automobiliste tué par balle à Paris: le policier mis en examen et interdit d’exercer  |  Une ex-esclave sexuelle yézidi aurait fui l’Allemagne après y avoir revu son bourreau, infiltré parmi les réfugiés  |  Grenoble : 2 migrants Albanais tirent des coups de feu sur un groupe de personnes et sont interpellés après une course-poursuite  |  Primes en liquide : Claude Guéant condamné en appel à la prison ferme  |  Effet Trump : l’emploi des jeunes est au plus bas depuis 50 ans – quel horrible président ce Trump  |  « Nous ne voulons pas de migrants africains, ils ne viennent pas pour travailler pour les aides sociales » Andrej Babiš, premier ministre tchèque  |  Un engin explosif a détoné en Italie, près d’un siège du parti La Ligue  |  Israël : durant la nuit, l’armée a arrêté en Judée Samarie un terroriste musulman palestinien recherché  |  [16/08/2018] La ‘Reine du soul’ Aretha Franklin est décédée d’un cancer du pancréas à l’âge de 76 ans  |  1 terroriste du FPLP d’un camp de réfugiés palestiniens du sud Liban a été arrêté alors qu’il entrait en Israël avec un passeport belge  |  Tsahal a arrêté 8 terroristes musulmans pendant la nuit en Judée et en Samarie, dans le cadre des opérations de lutte contre le terrorisme  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 12 avril 2011

 

Les acteurs ont changé, mais la pièce reste la même : dictature, terreur, meurtre, population en danger.
 
Ce nest plus Moubarak, c'est l'armée, mais les mots sont, étrangement, exactement les mêmes. Les généraux ont en effet annoncé, samedi dernier, qu'ils étaient prêts à recourir à la force pour mettre fin aux contestations de la place Tahrir. Il y a déjà eu plusieurs morts.
 
En fait, l'armée a chargé sur la foule, place Tahrir, et a tiré à balles réelles, alors que de pacifiques manifestants s'étaient réunis, certains par solidarité, d'autres par conviction, pour protéger des gradés qui ont fait défection en réaction aux récentes violences.
 
C'est aux cris de "conseil militaire corrompu" que des milliers de manifestants refusaient, malgré les matraques des policiers, des services de sécurité en civil, et des renforts de l'armée, de quitter la place Tahrir, en exigeant que le pouvoir soit remis à la population, et que Mohamed Hussein Tantawi, le chef militaire jugé aussi corrompu que le gouvernement précédent, démissionne.
 
Les pays arabes ne connaissent que les dictatures, et celles-ci reposent sur la peur et la violence, la peur de la violence, la peur d'être subitement spolié des tous ses biens, y compris maisons et commerces.
 
Les dirigeants arabes jouent une course contre la montre, en provoquant, au travers des attaques du Hamas pilotées depuis Teheran, Israël à la faute. Ils tentent de pousser Israël à tuer des civils palestiniens, pour déclencher la furie des populations frustrées,  excédées par des révolutions qui ne déboucheront sur rien, et détourner ainsi leurs grogne, aujourd'hui dirigée contre les dictateurs, vers Israël. Pour cela, leurs médias, tenus en laisse par les gouvernements, communiquent exactement comme les médias français : les attaques du Hamas contre Israël sont minimisées ou simplement "oubliées", afin de présenter les réponses de Tsahal comme une agression contre le peuple palestinien.
 
Les peuples arabes ont brisé la barrière psychologique de la peur pour se libérer des dictateurs en place, ils ne pouvaient pas se libérer du carcan idéologique qui leur dicte la haine de l'occident, incarné par Israël et les Etats Unis.
 
Jean-Patrick Grumberg 
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz