FLASH
[17/10/2017] Israël refuse tout dialogue avec un gouvernement palestinien d’union avec des terroristes du Hamas  |  Grande-Bretagne : le patron du Mi5 prévient que le danger terroriste va exploser en intensité  |  Catalogne : 691 entreprises ont délocalisé leur siège social  |  Projet d’attentat par des terroristes ultra-droite: Mélenchon, Castaner et ds mosquées étaient visés selon LCI  |  10 activistes d’extrême droite qui préparaient une attaque arrêtés par la police  |  Effet Trump: la bourse franchit les 23000 points pour la 1ere fois de ses 121 années d’existence  |  Trump : « on m’a demandé si Hillary Clinton se présentera en 2020. J’ai répondu : ‘j’espère que oui !’  |  Daphne Caruana Galizia, qui a révélé les Panama Papers, a été tuée par une bombe plantée près de sa voiture  |  [16/10/2017] Israël va construire 1600 logements dans la partie Est de la capitale Jérusalem  |  Rare: Israël a procédé à des frappes aériennes en Syrie près de Damas – la Russie était prevenue  |  Catalogne : le président indépendantiste recule et propose de discuter avec Madrid dans 2 mois  |  Gaza : en réponse aux tirs de roquette, Israël a bombardé des positions terroristes du Hamas pendant la nuit  |  Somalie : l’attentat de la religion de la paix et de la tolérance a fait 231 morts et 275 blessés  |  Pendant la nuit, l’armée israélienne a arrêté 12 colons arabes en Judée, recherchés pour terrorisme  |  [15/10/2017] Prédateur sexuel Harvey Weinstein : la gauche contre-attaque et « ressort » une affaire contre Trump  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Ftouh Souhail le 13 avril 2011

Je connais un pays arabe qui perpétue, depuis des années, l’apartheid anti-palestinien, où les réfugiés palestiniens et leurs descendants n’ont pas le droit de voter, ni de posséder un passeport, ni d’aller à l’école ou d’avoir un permis de travail. Pire, ils n’ont pas le droit de vivre en dehors des camps. 
 
Ce pays est le Liban. 
 
Un blog arabe a rapporté la mort d’un enfant palestinien à cause de l’apartheid anti-palestinien pratiqué au Liban. Parce qu’il fait partie de ces gens que l’on nomme “le peuple du camp B”, Mohammed Nabil Taha, âgé de 11 ans, est mort. 
 
Son père a été incapable de payer le prix des opérations chirurgicales nécessaire pour sauver l'enfant.
 
Lors de son entrée, l’hôpital Saïda a demandé au père de payer la somme de 14 millions de livres libanaises (6600€). Le père avec quatre enfants à charge, n’a pu réunir que 1800 euros. L'hôpital a refusé de le soigné, l’enfant est mort. 
 
Le comportement libanais vis à vis des réfugiés palestiniens a toujours reflété cette haine anti-palestinienne. 
 
Par exemple, la milice des Forces libanaises a massacré deux mille cinq cent réfugiés palestiniens dans les camps de Sabra et Chatila en 1982. 
 
Dans les années 1980, la milice Amal a assiégé le camp, tuant des centaines de personnes et laissant des milliers d'autres mourir de faim. 
 
Plus récemment, l’armée libanaise a bombardé le camp de réfugiés de Nahr al-Bared dans le nord du pays, pour tenter de tuer les terroristes non affiliés.
 
D’ailleurs le ministre libanais de l'Economie et du Commerce, Mohamed Safadi Safadi, a souligné l'importance de la reconstruction du camp de réfugiés de Nahr al-Bared dans le nord du Liban, affirmant que le prochain Conseil des ministres devrait assumer ses responsabilités à ce sujet.
 
Le camp a été réduit en cendres à l'été 2007 lors d'affrontements entre l'armée libanaise et les militants d'Al-Qaïda d'inspiration du Fatah al-Islam.
 
Ftouh Souhail , depuis Tunis
 
http://angryarab.blogspot.com/2011/03/palestinian-child-dies-in-lebanon.html
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz