FLASH
[18/10/2017] France : 54% des condamnés pour jihad en 2014 auront purgé leur peine et seront libres en 2020 de faire devinez quoi!  |  Israël élu à la tête du COPUOS, le comité pour un usage pacifique de l’espace de l’ONU  |  JP Grumberg: Proverbe Yiddish pour les gens de gauche : ce que tu ne vois pas avec tes yeux, ne l’invente pas avec ta bouche  |  Israël attentat : un colon arabe palestinien a foncé sur des soldats israéliens avec un couteau à Gush Etzion. Terroriste blessé  |  Les constructions juives en Judée Samarie reçoivent une couverture média mondiale. L’abandon mondial du nationalisme Kurde, rien  |  Perquisition au siège du MoDem dans le cadre de l’enquête sur les emplois fictifs des assistants parlementaires européens  |  [17/10/2017] Israël refuse tout dialogue avec un gouvernement palestinien d’union avec des terroristes du Hamas  |  Grande-Bretagne : le patron du Mi5 prévient que le danger terroriste va exploser en intensité  |  Catalogne : 691 entreprises ont délocalisé leur siège social  |  Projet d’attentat par des terroristes ultra-droite: Mélenchon, Castaner et ds mosquées étaient visés selon LCI  |  10 activistes d’extrême droite qui préparaient une attaque arrêtés par la police  |  Effet Trump: la bourse franchit les 23000 points pour la 1ere fois de ses 121 années d’existence  |  Trump : « on m’a demandé si Hillary Clinton se présentera en 2020. J’ai répondu : ‘j’espère que oui !’  |  Daphne Caruana Galizia, qui a révélé les Panama Papers, a été tuée par une bombe plantée près de sa voiture  |  [16/10/2017] Israël va construire 1600 logements dans la partie Est de la capitale Jérusalem  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Guy Millière le 19 avril 2011

Les médias français ne montreront pas les vidéos des massacres, égorgements et autres actes de bestialité commis par les gens du Hamas à Gaza, bien que ces vidéos existent et soient disponibles. Ils ne les évoqueront même pas. Ils ne montreront pas non plus d’extraits des programmes de la télévision de l’Autorité Palestinienne où on glorifie quotidiennement des « martyrs » tueurs de Juifs. Cela ne cadrerait pas avec la version de la réalité qu’ils entendent présenter. Ils présenteront l’Italien antisémite et avide de voir versé le sang juif qui a trouvé voici quelques jours une récompense à laquelle il ne s’attendait pas comme un « pacifiste » : étrange pacifiste qui sur sa page Facebook et sur divers sites s’affiche avec des assassins, parfois les armes à la main. Mais c’est ainsi, je sais, en Europe aujourd’hui, quelqu’un qui soutient des groupes terroristes réputés à gauche, islamistes de surcroît, et qui en supplément n’aime les Juifs que quand ils sont morts est un « pacifiste ».   

Les médias français ne montreront pas non plus les photographies, disponibles sur le net, des massacres commis par les hordes musulmanes du Nord de la Côte d’Ivoire dans des villages chrétiens, tout comme ils ne diront pas un mot de la destruction voici deux jours d’un village chrétien entier au Nigeria par un groupe en furie d’un millier de musulmans (encore). Ce serait  « islamophobe ».  Et il se trouverait immédiatement quelqu’un pour dire qu’il y a des extrémistes et des assassins dans toutes les religions. Je demanderais bien à ce quelqu’un de me dire quand exactement a eu lieu le dernier massacre de population par une horde bouddhiste ou chrétienne, ou encore, quand exactement un Juif a participé à un massacre tel celui subi par la famille Fogel. Mais je n’aurai pas l’occasion de demander. Chez ces gens-là, l’aveuglement volontaire et la mauvaise foi sont une seconde nature.  

Les médias français ne montreront absolument pas les scènes que je viens de visionner. Je donne ici le lien qui mène à l’une d’entre elles :

http://www.youtube.com/watch?v=JQSMUeX_DXw&feature=related&skipcontrinter=1



Il y en a quatre en tout. Je préviens ceux qui veulent les visionner qu’elles sont d’une horreur insoutenable, et d’ailleurs il y a un avertissement youtube qui précède la possibilité de les voir.  

Ces scènes n’auraient rien de particulier (elles montrent la barbarie ordinaire en bien des contrées musulmanes), si elles n’avaient été tournées à Benghazi. Elles montrent ce qui arrive aux soldats de l’armée régulière libyenne lorsqu’ils sont faits prisonniers. Ces soldats sont tués en public, et c’est une fête pour la population. Ils sont dépecés comme des animaux de boucherie. Ils  sont décapités, éviscérés, voient leur tête rouler comme un ballon dont on change l’angle pour que la foule puisse voir.  

La foule, on le remarquera, dispose de téléphones portables dernier modèle et d’appareils photo électroniques. On y utilise des technologies du vingt-et-unième siècle pour montrer une scène qu’on croirait sortie du septième siècle. Cela se passe aujourd’hui.  

Ces scènes ne sont pas les seules qui aient été filmées en vidéo. D’autres montrent l’assassinat de gens originaires d’Afrique subsaharienne, à Benghazi, toujours, ou celui de gens dont le seul tort est d’être originaire de Tripoli. Quand des portraits de Kadhafi apparaissent, celui-ci est couvert d’étoiles  de David et traité de « sale Juif ».  

Kadhafi est un dictateur brutal. Il est responsable d’attentats terroristes commis  voici deux ou trois décennies. Il a incarcéré arbitrairement, fait torturer des gens. Je ne regretterais pas son éventuel départ, bien entendu.  

Mais il me paraît inadmissible qu’on vende à la population française une image fausse d’une « population civile » de Benghazi et d’autres villes de Cyrénaïque paisible et démocratique face à laquelle il y aurait les hordes sauvages de Kadhafi. Il me paraît inadmissible qu’on ne dise pas à la population française que la région de Benghazi a été, ces dernières années, la région dont est issu le plus grand nombre de terroristes islamistes qui ont tué des Américains, des Français et d’autres en Afghanistan et en Irak.  

La France et le Royaume-Uni ont misé leurs approvisionnements pétroliers sur des gens dont ni Sarkozy ni Cameron ne savaient grand chose. La France et le Royaume Uni ont pris parti dans une guerre civile, et ils ont pris parti pour des gens pour le moins aussi barbares de Kadhafi, et vraisemblablement plus dangereux que lui, puisqu’il y a parmi eux des gens d’al Qaida au Maghreb islamique. Ils ont pris parti pour des gens qui peuvent se laisser aller à la plus infecte barbarie.  

Cette guerre n’a jamais fait sens. Elle a été dès le départ mal engagée. Elle représentait dès le départ, je l’ai écrit, le choix entre la peste et le choléra, avec une différence : la peste Kadhafi avait rompu ses liens avec le terrorisme international, alors que le choléra, lui, a toujours des liens avec le terrorisme international.

C’est à ce genre de situation ubuesque et assez immonde qu’on arrive lorsqu’il n’y a plus personne à la tête de la première puissance du monde, ou, plus exactement, lorsqu’il y a bien pire que plus personne.  

Il y a eu un soulèvement en Libye ? Le dictateur entendait réprimer ce soulèvement ? Il y a un soulèvement en Syrie aujourd’hui. Il y en a un au Yemen. Il y a des émeutes de temps à autres en Iran. La seule raison, l’unique raison du choix de l’intervention en Libye a été le fantasme de Bernard Henri Lévy, qui n’a pas vu, curieusement les inscriptions antisémites à Benghazi, et qui a convaincu Sarkozy de lâcher Kadhafi, en lui disant que la chute du dictateur serait une question de jours et qu’à Benghazi, il y avait de bien braves gens. La suite ? Vous l’avez sous les yeux.

Guy Millière

 

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz