FLASH
[19/09/2017] Le jihadiste de l’attentat de Londres a de la famille à Noord-Brabant, aux Pays-Bas  |  Attentat de Londres : le terroriste syrien aime la Grande Bretagne, affirme son frère  |  Israël : la police a arrêté un colon arabe de 17 ans après qu’un pistolet a été découvert chez lui  |  Attaque dans la cour de la synagogue de Garges-lès-Gonesse par des musulmans antisémites hurlant « Allahou akbar, nique les juifs »  |  [18/09/2017] Honte : la gauche a dénoncé le mur construit par Israël pour protéger ses citoyens, et elle en construit un pour protéger la tour Eiffel  |  Nikki Haley (ambassadrice des Etas-Unis à l’ONU): « La Corée du nord sera détruite si nous devons nous défendre contre ses attaques »  |  Attentat islamiste à Vigneux-sur-Seine (91) : un homme tente de tuer des policiers en criant Allah Ou akbar  |  Les USA, le Japon et la Corée du sud ont fait une démonstration de force aérienne en réponse au dernier tir de missile de Pyongyang  |  Suède taux de chômage: nés en Suède: 3.9%. Nés à l’étranger: 21.8% (Chiffres OCDE)  |  Attentat du métro de Londres : l’auteur est 1 réfugié d’Irak parce que les réfugiés sont des musulmans avec la haine des chrétiens  |  [17/09/2017] La Tunisie abolit l’interdiction du mariage des femmes avec des non-musulmans, mais la société islamique tolérante le rejette toujours  |  Grande Bretagne : la menace terroriste déclassée de « critique » à « sévère » – pas de risque imminent selon les services de renseignement  |  Tous les musulmans ne sont pas des terroristes, mais tous les terroristes sont maintenant des déséquilibrés  |  Gare de Marseille : 4 touristes américaines ont été attaquées à l’acide par une femme qui a été arrêté, identité non indiquée  |  Exemple de la gauche solidaire: Albert Dupontel louait 300€/semaine un hôtel particulier de 1.149 m2 dans le 17e  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Guy Millière le 20 avril 2011

Barack Obama a obtenu 78% des voix de l’électorat juif américain en 2008. On peut douter qu’il puisse renouveler cet exploit, qui a conduit divers analystes à s’interroger et qui a debouché sur un livre remarquable de Norman Podhoretz, Why Are Jews Liberals? (Pourquoi les Juifs sont-ils de gauche?), mais il ne fait guère de doute qu’il tentera diverses operations de seduction destinées à montrer qu’il ne déteste pas Israël autant qu’on pourrait le penser, et qu’il respecte la population juive.

Parmi ces operations, il y aura sa participation à des fêtes religieuses juives. Mais même dans ce type de circonstances, il lui est impossible, semble-t-il, de ne pas partir dans des formes de dérapages incontrôlés. Voici quelques jours, participant à l’une des cérémonies de Pessah, Obama s’est laissé aller à des commentaires que je porte à la connaissance des lecteurs de Dreuz.info, car ils n’ont pas été relevés dans la presse française obamalâtre, et, s’ils avaient été relevés, n’auraient de toute façon pas semblés inconvenants, vu le degré de désinformation ambiant. 

Après avoir souligné le sens de la fête pour les Juifs du monde entier, la libération du peuple juif quittant l’Egypte où il était tenu en esclavage, Obama s’est risqué à une comparaison. Je cite : “L’histoire de Pessah apprend à chaque generation de se rappeler le passé tout en appréciant la liberté et la responsabilité qui en découlent. Cette année le vieil enseignement se retrouve dans les gros titres des journaux où nous voyons se dérouler des histories de transformations  sociale et de libération au Moyen Orient et en Afrique du Nord”.

Si je considère que Pessah implique un message de liberté, appliquer ce message aux émeutes de Tunisie me semble déjà très abusif, mais l’appliquer à celles qui ont touché l’Egypte, et qui ont conduit à un glissement de ce pays vers la radicalisation islamique ; au Yemen, où un glissement vers la radicalisation islamique s’opère aussi, ou à la Syrie, où tout indique que le soulèvement implique des activistes islamistes, relève clairement de l’obscénité, et constitue tout à la fois une insulte vis-à-vis du peuple juif, une falsification du message et de la signification de Pessah, et la démonstration d’un mélange de cynisme et d’imbécillité. Cynisme parce qu’Obama semble penser que ceux qui l’écoutent sont encore persuadés que le “printemps arabe” est un grand mouvement vers la démocratie et la liberté, imbécillité parce qu’on peut imaginer qu’Obama pense, pour partie au moins, ce qu’il dit.

L’obscénité est plus grande encore lorsqu’on sait qu’en parallèle, Obama multiplie les pressions et les manoeuvres pour isoler Israël et obtenir du gouvernement israélien une forme de reddition sans condiition, qui signifierait le retour aux frontières de l’armitice de 1949, donc la réduction d’Israël à un territoire indéfendable militairement, et donc la destruction programmée d’Israël.

Je n’aurais imaginé, même dans mes pires cauchemars, que je verrais arriver à la Maison Blanche, à la tête d’un pays que j’aime, un ennemi aussi résolu d’Israël et de toutes les valeurs qui me sont chères : je dois constater que c’est arrivé, et que ce n’est pas un cauchemar, mais la réalité.

Je n’aurais imaginé qu’il pouvait y avoir pire que Jimmy Carter, et je n’aurais pas imaginé non plus qu’un personnage pire que Carter puisse avoir l’indécence absolue d’utiliser le message de liberté de Pessah pour en abuser à ce point, et pour le détourner aux fins de célébrer l’exacerbation des menaces pesant sur Israël et sur le peuple juif. Ce n’est, là encore, pas un cauchemar, mais la réalité.

Il m’arrive encore de me poser la question : comment, oui, comment le peuple américain at-il pu porter un individu tel que celui-là à la présidence des Etats-Unis. Je compte les jours jusqu’au premier mardi de novembre 2012. Et j’espère très vivement qu’il se trouvera un bon candidat républicain pour remplacer cet imposteur en janvier 2013, et entamer alors le redressement du pays. Il y aura du travail à faire.

Guy Millière

 

PS : Je n’oublie pas qu’Obama a fait entrer des Juifs à la Maison Blanche. Il existe des Juifs d’extrême-gauche. Il existe même des Juifs antisémites. Pensez, par exemple, à Norman Finkelstein…  

 

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz