FLASH
[18/10/2017] Perquisition au siège du MoDem dans le cadre de l’enquête sur les emplois fictifs des assistants parlementaires européens  |  [17/10/2017] Israël refuse tout dialogue avec un gouvernement palestinien d’union avec des terroristes du Hamas  |  Grande-Bretagne : le patron du Mi5 prévient que le danger terroriste va exploser en intensité  |  Catalogne : 691 entreprises ont délocalisé leur siège social  |  Projet d’attentat par des terroristes ultra-droite: Mélenchon, Castaner et ds mosquées étaient visés selon LCI  |  10 activistes d’extrême droite qui préparaient une attaque arrêtés par la police  |  Effet Trump: la bourse franchit les 23000 points pour la 1ere fois de ses 121 années d’existence  |  Trump : « on m’a demandé si Hillary Clinton se présentera en 2020. J’ai répondu : ‘j’espère que oui !’  |  Daphne Caruana Galizia, qui a révélé les Panama Papers, a été tuée par une bombe plantée près de sa voiture  |  [16/10/2017] Israël va construire 1600 logements dans la partie Est de la capitale Jérusalem  |  Rare: Israël a procédé à des frappes aériennes en Syrie près de Damas – la Russie était prevenue  |  Catalogne : le président indépendantiste recule et propose de discuter avec Madrid dans 2 mois  |  Gaza : en réponse aux tirs de roquette, Israël a bombardé des positions terroristes du Hamas pendant la nuit  |  Somalie : l’attentat de la religion de la paix et de la tolérance a fait 231 morts et 275 blessés  |  Pendant la nuit, l’armée israélienne a arrêté 12 colons arabes en Judée, recherchés pour terrorisme  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 20 avril 2011

L'Ambassadeur d'Arabie saoudite en Egypte, Ahmad Al-Qattan, menace : « Que l'Iran ne nous mette pas au défi, nous sommes capables de l'affronter militairement ». Ci-dessous des extraits d'une interview de l'ambassadeur d'Arabie saoudite en Égypte, Ahmad Al-Qattan, diffusée sur la chaîne télévisée égyptienne Al-Hayat, le 10 avril 2011.

La chaîne télévisée égyptienne Al-Hayat : « L’Iran dans le Golfe, le Bahreïn ? ».

L’Ambassadeur saoudien Al-Qattan : « Discuter du Bahreïn nous amène à parler de l'Iran. Nous, en Arabie Saoudite, et le Serviteur des Deux Saintes Mosquées (ndmg – le roi d'Arabie saoudite) en particulier, depuis l'époque où il était prince héritier, avons fourni de gros efforts pour tendre la main en signe d'amour fraternel, de toutes les manières possibles. Malheureusement, les manigances iraniennes dans le Golfe sont sans fin. Jusqu'à ce jour, ils vivent dans l'illusion d'un empire perse. Je trouve leurs récentes déclarations étranges. Ils ont accusé l'Arabie saoudite de s'ingérer dans les affaires du Bahreïn. Ce n'est pas vrai, et je peux le prouver. Ces déclarations interviennent à une période d'ingérence iranienne au Liban, en Irak, en Egypte, et dans les pays du Golfe. La sécurité de n'importe lequel des pays du Golfe est la ligne rouge à ne pas franchir. La situation face à l'Iran dans la région est effrayante. Nous leur avons transmis un message fort : nous ne permettrons aucune atteinte à la sécurité du Golfe. La sécurité de n'importe lequel des pays du Golfe est la ligne rouge à ne pas franchir pour nous, en Arabie Saoudite. Vous vous souvenez certainement de la façon dont l'Arabie saoudite a répondu à l'invasion du Koweït ».

La chaîne télévisée égyptienne Al-Hayat : « Quels étaient les objectifs de l'Iran en établissant un réseau d'espionnage au Koweït ? ».

L’Ambassadeur saoudien Al-Qattan : « L'Iran occupe les îles des Emirats arabes unis depuis de nombreuses années, mais refuse absolument de débattre du sujet ou d'accepter un arbitrage international. Nous, en Arabie saoudite, avons souffert de l'Iran. Permettez-moi de vous rappeler que, en 1986 ou 1987, l'Iran a envahi l'espace aérien saoudien à deux reprises. Nous les avons avertis, et la troisième fois, nous avons abattu leurs deux avions. Je ne pense pas que la politique iranienne corresponde à la politique égyptienne. L'Iran a ses propres projets. Je souhaite du fond du cœur que l'Egypte parvienne à convaincre l'Iran de maintenir des relations de bon voisinage, d'honorer les conventions internationales, et de s'abstenir de toute ingérence dans les affaires des États arabes du Golfe. Nous sommes capables de faire face à l'Iran, si jamais ce pays cherche à déstabiliser la région du Golfe. Vous ne croiriez pas ce qu'ils font dans la région du Golfe. La seule chose dont ce pays se soucie est de se mêler des affaires de tous les pays du monde arabe. L'Egypte souffre actuellement de cette situation, comme beaucoup d'autres pays arabes. En tout cas, je peux aujourd'hui affirmer et je pense ce que je dis : j'espère que les Iraniens ne nous lanceront pas de défi. Qu'ils n'essaient pas de mettre notre puissance à l'épreuve. Nous sommes capables de faire face à l'Iran, si jamais ce pays cherche à déstabiliser la région du Golfe ».

La chaîne télévisée égyptienne Al-Hayat : « "Puissance" au sens fort du terme ? ».

L’Ambassadeur saoudien Al-Qattan : « Oui ».

La chaîne télévisée égyptienne Al-Hayat : « Y compris sur le plan militaire ? ».

L’Ambassadeur saoudien Al-Qattan : « C'est ce que je veux dire. La région du Golfe et sa sécurité sont la ligne à ne pas franchir. Nous ne permettrons aucune atteinte à sa sécurité. J'espère qu'ils ne mettront pas notre puissance au défi. Je tiens à vous rappeler d'autres choses que vous avez peut-être oubliées. Nous avons beaucoup souffert des Iraniens lors de hadj consécutifs. Ils viennent en Arabie saoudite provoquer le chaos lors de la saison du hadj ».

Reproduction autorisée avec les mentions ci-dessous :

Michel Garroté, Copyright 2011 http://dreuz.info/

http://www2.memri.org/bin/french/latestnews.cgi?ID=FD24711

Voir les extraits vidéo sous-titrés en anglais :

http://www.memri.org/clip/en/0/0/0/0/0/0/2893.htm

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz