FLASH
[15/07/2018] Depuis samedi matin, les terroristes ont tiré plus de 200 roquettes sur les citoyens israéliens. Et aucun gros titre pour dénoncer ça ?  |  [14/07/2018] Tsahal a frappé des douzaines de cibles du #Hamas à la suite des attaques terroristes de roquette contre non pas l’armée mais des civils en #Israël  |  Eric Ciotti a qualifié Emmanuel Macron d' »adolescent immature » atteint d’un « sentiment de surpuissance ». Ça dit quoi sur les français qui ont choisi d’élire un ado immature ?  |  #Syrie L’État islamique affirme que des engins explosifs ont explosé à la base de Hay’at Tahrir Al-Sham à Sarmada- #Idlib  |  #Tsahal vient de cibler 1 zone derrière l’Université Al Quds au nord de #Gaza avec un missile en réponse à une agression du Hamas  |  #Gaza: 2 Palestiniens modérément blessés par 1 roquette artisanale tirée depuis Gaza et retombée sur Gaza dans le quartier d’Al-Nasser à Rafah. Boom!!!  |  #Bastille night was very quite in #Paris area: 237 jailed, 183 arrests for questioning, 134 vehicles burned. 5 police officers, 4 firemen injured. 1 supermarket looted. Immigration brings a lot of good things  |  La nuit du 13 juillet a été normalement calme en région parisienne: 237 interpellations, 183 GAV, 134 véhicules incendiés. 4 policiers, 4 pompiers et 1 gendarme blessés. 1 Franprix pillé  |  « Après ma nuit blanche à cause des tirs de roquettes des islamistes de Gaza superbement occultés par les médias, l’alerte rouge continue chez moi au sud d’Israël. C’est ça, une religion de paix et d’amour ? »  |  Purge de #Twitter: Les journalistes et gauchistes s’attendaient à ce que Trump perde des millions de followers, il en a perdu 340 000. Obama en a perdu 3 millions, mais là les gauchistes ont regardé ailleurs  |  Pour la 1ère fois depuis 2014, 1 missile antichar guidé a été tiré sur les forces israéliennes à l’est de Khan Younis. Des chars israéliens ont tiré sur 1 maison d’où le missile a été lancé. Plusieurs victimes parmi les terroristes  |  Fin du suspens: Le Sénat confirmera la nomination du juge Kavanaugh à la Cour suprême le 1er octobre – prudemment avant les élections de mi-mandat  |  Les Arabes rapportent que des avions de combat israéliens bombardent des cibles terroristes du Hamas dans le centre de Gaza en réponse aux attaques terroristes d’aujourd’hui le long de la clôture de la frontière de sécurité. Des alertes rouge retentissent dans le sud d’Israël  |  [13/07/2018] De plus en plus à gauche, les Démocrates ont demandé que les fonds du Congrès soient utilisés pour fournir gratuitement des tampons d’hygiène féminine. Ils en ont reçu 500 par la poste !  |  Les médias obsédés par la haine de Trump ne vous ont pas dit que Trump passe en revue les troupes avec la reine Elizabeth II à Windsor, l’une des rares, sinon la seule fois en plus de 70 ans, qu’elle l’a fait avec un chef d’État? Étrange, leur métier n’est pas d’informer?  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Abbé Alain Arbez le 20 avril 2011

Abbé Alain René Arbez – La Semaine Sainte commence avec les Rameaux. Pourquoi ? C’est le dimanche de la Passion de Jésus Christ qui sera suivi des jours saints jusqu’à Pâques. On commence donc par la lecture de l’évangile de Matthieu racontant l’entrée triomphale de Jésus à Jérusalem, la ville sainte. La foule rassemblée sur le passage du rabbi a étendu des rameaux d’olivier et de palmes sur le sol, les gens crient : « Hosanna au Fils de David ! ». Ce qui est à la fois une acclamation et surtout un appel à l’aide. « Hoshianna » en hébreu veut dire non pas « Hourrah ! » mais « au secours, sauve-nous ! ». C’est la même racine de mot que le nom même de Yeshua (= « le Dieu d’Israël sauve ! ») ou encore que celui du prophète Osée (c.a.d. Hoshea, toujours le salut).

« Au Fils de David », à cet homme inspiré, dans la lignée et dans l’esprit du roi David, le roi qui voulait rassembler les tribus d’Israël dispersées en faisant de Jérusalem la capitale éternelle d’Israël. Jésus, Yeshua, est porteur de tous ces espoirs lorsqu’il entre dans la ville, acclamé, parce que monté sur un âne, symbole non violent – à la différence du cheval du combattant – et évocation des pères du peuple de Dieu. Les manifestants groupés sur le passage de Jésus agitent des rameaux, comme on le fait lors de la fête de Soukkôt, la fête des cabanes, pour remémorer le passage d’Israël au désert en marche vers la terre promise. Les juifs tenaient dans la main un bouquet constitué de quatre végétaux : un rameau de myrte, une branche de palme, un rameau de saule et un cédrat. Ce qui exprimait la diversité du peuple de Dieu.

Certaines branches odoriférantes ont pour rôle de rappeler qu’en respectant fidèlement la Torah, les fidèles fervents parfument le reste de la communauté par leur attitude qui plaît à Dieu. Au chant du Hosanna, les participants à la liturgie tournaient sept fois (chiffre de perfection) autour de l’autel du Temple de Jérusalem, les rameaux à la main, pour visualiser l’enveloppement d’Israël par la tendresse de Dieu, comme une mère qui enveloppe son enfant de toute sa prévenance. (Cf Osée). Et à la manière du Cantique des cantiques, le shir ha shirim. L’entrée de Jésus à Jérusalem le jour des rameaux et de la passion, c’est une illustration de l’annonce messianique imaginée par le prophète Zakarie : « Pousse des cris de joie, fille de Sion. Voici que ton roi vient à toi. Il est juste et victorieux, humble et monté sur un ânon, petit d’une ânesse. L’arc de guerre va être brisé. Il proclamera la paix à toutes les nations du monde ! » (Za, 9.9-10).

On peut constater combien la liturgie catholique de la semaine sainte nous introduit dans l’univers spirituel de la Bible et dans la signification des gestes évocateurs du salut.

Abbé Alain René Arbez

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz