FLASH
[14/08/2018] Est-ce vraiment ça, la mission de service public de France Info: parler de tous les livres anti-Trump qui paraissent, et silence total sur les livres pro-Trump ?  |  [13/08/2018] Migrants délinquants : le port de Sète veut bien accueillir l’Aquarius, qui est de nouveau à la recherche d’un port d’accueil pour débarquer des illégaux  |  La branche d’Al-Qaeda à Gaza a publié une vidéo de ses attaques à la roquette sur les communautés civiles israéliennes au cours de la dernière semaine  |  Mons-en-Baroeul (France): une voiture a terminé sa course dans le hall d’une mosquée. Accident ou intention, le mobile n’est pas encore clair  |  La monnaie turque plonge, Trump a réussi en 1 mois ce que l’Europe n’arrive pas à faire depuis 10 ans  |  Israël a confisqué des dizaines de milliers de ballons qui étaient destinés à Gaza par crainte qu’ils soient utilisés comme bombes incendiaires  |  [11/08/2018] Des drones israéliens ont ciblé des terroristes musulmans qui lançaient des bombes incendiaires depuis le nord de Gaza. Plusieurs incendies ont éclaté aujourd’hui dans des villes israéliennes près de la frontière  |  Egypte : 1 terroriste musulman a été empêché de s’approcher d’une église quand il a voulu faire exploser son gilet d’explosifs. Il a fait boum, personne d’autre n’a été atteint  |  Trump a autorisé le doublement des tarifs douaniers pour l’importation d’acier et d’aluminium depuis la Turquie. Conséquence, la livre turque s’écroule  |  Effet Trump : les bons chiffres de l’emploi des Africains et des Hispaniques se confirment : ce sont les meilleurs de l’histoire des Etats-Unis  |  Etat-Unis : des centaines de Bikers se sont déplacés à Bedminster pour saluer le président Trump  |  Hérault : Il poignarde un homme et plonge dans le fleuve pour échapper à la police  |  Brigitte Bardot explose Nicolas Hulot : « c’est un trouillard et il ne sert à rien »  |  Pays-Bas : victime d’un viol collectif par des musulmans, une élue du PVV se suicide  |  Paris : 2 motards de la police et 1 voiture de patrouille percutés par des « jeunes » qui faisaient un rodéo à moto dans les rues  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 21 avril 2011

Le Premier ministre israélien, Binyamin Netanyahu, pourrait surprendre plus d’un, dans son discours, devant le Congrès américain ; discours, qu’il tiendra, fin mai prochain.

Binyamin Netanyahu envisagerait de livrer, en primeur, une partie du contenu de son discours, lors de la séance d’ouverture de la Knesset, le Parlement israélien.

Séance d’ouverture de la Knesset, qui se tiendra le 16 mai, soit quelques jours, avant le discours, de Binyamin Netanyahu, devant le Congrès américain.

De sources sûres, nous savons, que devant le Congrès américain, Binyamin Netanyahu parlera, primo de l’Iran ; secundo des négociations avec l’Autorité de Mahmoud Abbas ; et tertio des relations américano-israéliennes.

Le Congrès américain, très influent en matière de politique étrangère américaine, est, sans aucun doute, le meilleur endroit, pour contourner Obama.

Pour contourner Obama qui – dans l’ombre et en dépit de ses engagements – tente actuellement, avec Sarkozy et Mahmoud Abbas, d’imposer, à n’importe quel prix, la création d’un « Etat palestinien », en septembre prochain, à l’Assemblée générale annuelle de l’ONU.

Le discours de Binyamin Netanyahu, devra, impérativement, constituer, pour le peuple israélien et sa sécurité, une occasion de torpiller – ou au moins de repousser – les manœuvres, de Mahmoud Abbas, Obama et Sarkozy.

Les manœuvres de Mahmoud Abbas, manœuvres qui, en effet, bénéficient, très concrètement, du soutien de Obama et de Sarkozy.

Du soutien de Obama et de Sarkozy pour imposer à l’Assemblée générale de l’ONU, en septembre, une résolution approuvant – ou même reconnaissant – un « Etat palestinien », dans des « frontières », dites « frontières de 1967 ».

On notera, la malhonnêteté et l’anachronisme, des manœuvres de Abbas, Obama et Sarkozy. En effet, rien de sérieux, ne justifie, la reconnaissance, d’un « Etat palestinien », en septembre, par l’Assemblée générale de l’ONU.

A ce propos, Abbas, Obama et Sarkozy évoquent – c’est assez tragi-comique – la « communauté internationale » et « l’opinion publique ».

Or, la « communauté internationale », en l’espèce, ce sont les Etats qui envisagent de reconnaître un « Etat palestinien », en septembre, à l’Assemblée générale de l’ONU.

Et « l’opinion publique », toujours en l’espèce, ce sont les citoyennes et les citoyens, des Etats, qui envisagent, de reconnaître, un « Etat palestinien », en septembre, à l’Assemblée générale de l’ONU.

C’est là que les manœuvres de Abbas, Obama et Sarkozy sont malhonnêtes, anachroniques et tragi-comiques.

Car les 99,99% des citoyennes et des citoyens des Etats qui envisagent de reconnaître un « Etat palestinien », en septembre, à l’Assemblée générale de l’ONU, les 99,99% de ces citoyennes et de ces citoyens, écrivais-je, sont totalement incapables de vous situer Israël sur une carte géographique.

Les Boliviens et les Zimbabwéens ne connaissent pas l’Etat d’Israël ; ils ne connaissent pas l’Autorité de Mahmoud Abbas ; et ils ne connaissent pas les « frontières », dites « frontières de 1967 ».

En réalité, sans Obama et sans Sarkozy, les Etats qui envisagent de reconnaître un « Etat palestinien », en septembre, à l’Assemblée générale de l’ONU, ces Etats, bolivien ou zimbabwéen, se sentiraient beaucoup moins forts.

Par conséquent, Israël ne doit pas contrer les Etats qui envisagent de reconnaître un « Etat palestinien ».

Israël doit contrer Obama et Israël doit contrer Sarkozy.

Israël doit surtout – et avant tout – contrer Obama.

J’espère, que c’est ce que fera, Binyamin Netanyahu, devant le Congrès américain, en mai prochain.

Reproduction autorisée avec les mentions ci-dessous :

Michel Garroté, Copyright 2011 http://dreuz.info/

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz