FLASH
[19/10/2017] Ariane Fornia, fille d’Eric Besson, accuse l’ex-ministre Pierre Joxe d’agression sexuelle  |  Wolf Blitzer (CNN) est le 1er journaliste de gauche à évoquer le scandale Clinton/ Obama/ Uranium depuis sa révélation il y a 24 heures  |  [18/10/2017] France : 54% des condamnés pour jihad en 2014 auront purgé leur peine et seront libres en 2020 de faire devinez quoi!  |  Israël élu à la tête du COPUOS, le comité pour un usage pacifique de l’espace de l’ONU  |  JP Grumberg: Proverbe Yiddish pour les gens de gauche : ce que tu ne vois pas avec tes yeux, ne l’invente pas avec ta bouche  |  Israël attentat : un colon arabe palestinien a foncé sur des soldats israéliens avec un couteau à Gush Etzion. Terroriste blessé  |  Les constructions juives en Judée Samarie reçoivent une couverture média mondiale. L’abandon mondial du nationalisme Kurde, rien  |  Perquisition au siège du MoDem dans le cadre de l’enquête sur les emplois fictifs des assistants parlementaires européens  |  [17/10/2017] Israël refuse tout dialogue avec un gouvernement palestinien d’union avec des terroristes du Hamas  |  Grande-Bretagne : le patron du Mi5 prévient que le danger terroriste va exploser en intensité  |  Catalogne : 691 entreprises ont délocalisé leur siège social  |  Projet d’attentat par des terroristes ultra-droite: Mélenchon, Castaner et ds mosquées étaient visés selon LCI  |  10 activistes d’extrême droite qui préparaient une attaque arrêtés par la police  |  Effet Trump: la bourse franchit les 23000 points pour la 1ere fois de ses 121 années d’existence  |  Trump : « on m’a demandé si Hillary Clinton se présentera en 2020. J’ai répondu : ‘j’espère que oui !’  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Guy Millière le 27 avril 2011

Cette année, les fêtes juives de Pessah et les fêtes chrétiennes de Pâques ont eu lieu au même moment. Je ne suis pas croyant. Je suis agnostique : je sais que je ne sais pas. Mais ce que je sais est ce que nous devons au judaïsme dont le christianisme tire l’essentiel de ses sources. Ne croyant pas, je ne crois pas à la Résurrection de Jésus, mais je suis très ouvert à ceux qui veulent y croire. Je sais, par contre que Jésus était juif, qu’il a été imprégné de judaïsme sa vie durant, que ses disciples étaient juifs. J’ai toujours trouvé monstrueuses les paroles parlant de « peuple déicide ».

Je considère que Juifs et Chrétiens sont tournés fondamentalement vers le même Dieu. Je sais que sans le judaïsme, les principes qui fondent l’éthique occidentale, l’idée de transcendance, l’idée de Loi, l’idée de Droit, si cruciales pour notre civilisation, n’existeraient pas. Je trouve très logique que de nombreux représentants du courant évangélique aux Etats-Unis, dont le remarquable pasteur John Hagee, fondateur de Christians United for Israel, considèrent le judaïsme comme la source de leur propre foi et Israël comme la terre du peuple juif. 

Il est des choses que je trouve moins logiques, hélas. J’ai déjà dit quelle interprétation inadmissible Barack Obama avait fait de Pessah, procédant à une comparaison entre la libération du peuple juif sortant d’Egypte, et la prise du pouvoir par l’armée et les Frères musulmans en Egypte ces dernières semaines.  

Barack Obama ne pouvait faire moins que parler des fêtes de Pâques chrétiennes, et il en a parlé, d’une manière étrange, disant qu’" il y a là quelque chose qui place tout le reste en perspective ". Je n’ai pas bien compris le sens exact de la phrase. Je ne suis pas le seul. Se moquant de la maladresse de la formulation, Rush Limbaugh, commentateur conservateur, a dit qu’Obama aurait mieux fait de parler du lapin de Pâques, et il a mis sur son site une illustration que je trouve seyante et que je reproduis ici.  

Le cas d’Obama s’est aggravé, puisqu’il s’est rendu à une cérémonie religieuse le lundi de Pâques, et a fait un choix très digne d’intérêt : la Shiloh Baptist Church a accueilli et contribué à organiser, en octobre 2009, un rassemblement anti-israélien auquel participaient, entre autres, Richard Falk, rapporteur spécial des Nations Unies pour les Droits de l’homme dans les Territoires Palestiniens, dont les discours sont imprégnés d’une haine obsessionnelle aux nuances très antisémites, et Nadia Hijab, chercheuse à l’Institut d’ Etudes Palestiniennes de Washington. Le pasteur en titre de la Shiloh Baptist Church, Adam Russell Taylor, a travaillé au cabinet d’Obama à la Maison Blanche, et est spirituellement proche de Jeremiah Wright, ancien conseiller spirituel d’Obama à la Trinity United Church of Christ. Dans ses sermons, lorsqu’il parle de la naissance d’Israël, il emploie le mot naqba qui, jusqu’à nouvel ordre, ne fait pas partie du vocabulaire chrétien.  

Je sais, certains me diront que c’est un hasard. Obama cherchait une église, et il a trouvé celle-là facilement : il connaissait celui qui y officiait. Je dois avoir mauvais esprit. Je ne peux m’empêcher de me demander pourquoi, lorsqu’Obama parle de l’islam, il emploie les mots les plus élogieux, pourquoi, lorsqu’il parle du judaïsme, il ne peut pas s’empêcher de déraper, et pourquoi lorsqu’il rencontre des Chrétiens, il les choisit plutôt antisémites d’extrême-gauche. Je préférerais, tant qu’à faire, qu’Obama se déguise en lapin de Pâques, ce serait plus neutre, et ce serait effectivement seyant : un lapin dans son terrier a une vision du monde aussi lucide que celle que peut avoir Obama, et il est plus inoffensif qu’Obama.

Guy Millière

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz