FLASH
[16/08/2018] La ‘Reine du soul’ Aretha Franklin est décédée d’un cancer du pancréas à l’âge de 76 ans  |  1 terroriste du FPLP d’un camp de réfugiés palestiniens du sud Liban a été arrêté alors qu’il entrait en Israël avec un passeport belge  |  Tsahal a arrêté 8 terroristes musulmans pendant la nuit en Judée et en Samarie, dans le cadre des opérations de lutte contre le terrorisme  |  Le 8 août, la police israélienne a arrêté dans la capitale Jérusalem 1 terroriste musulman qui préparait 1 attaque à l’arme blanche afin d’assassiner des Juifs  |  La presse anti-Trump dit que le président est un suprémaciste blanc responsable de la montée des nazis. Mais seulement 20 ou 30 nazis etaient à la marche le week-end dernier! Donc Trump a lamentablement échoué!  |  Attentat-suicide à la bombe à Kaboul: 48 morts dans 1 centre éducatif: imaginez le carnage si l’islam n’était pas une religion de paix !  |  Allemagne : une jeune femme violée dans la rue par deux demandeurs d’asile somaliens, mais ce qui est illégal, c’est de crtiquer cette immigration là  |  Vous avez le droit de rire: Une centaine de journaux dénoncent les «attaques» de Trump contre la liberté de la presse. Ah bon? Ils ont la liberté de dénoncer leur manque de liberté ? Pas étonnant que 74% n’ont plus confiance dans ces clowns  |  Près de 4 millions de nouveaux emplois. La croissance la plus rapide en 15 ans. Indépendance énergétique: les journalistes ont de vraies bonnes raisons de haïr Trump  |  [14/08/2018] Est-ce vraiment ça, la mission de service public de France Info: parler de tous les livres anti-Trump qui paraissent, et silence total sur les livres pro-Trump ?  |  [13/08/2018] Migrants délinquants : le port de Sète veut bien accueillir l’Aquarius, qui est de nouveau à la recherche d’un port d’accueil pour débarquer des illégaux  |  La branche d’Al-Qaeda à Gaza a publié une vidéo de ses attaques à la roquette sur les communautés civiles israéliennes au cours de la dernière semaine  |  Mons-en-Baroeul (France): une voiture a terminé sa course dans le hall d’une mosquée. Accident ou intention, le mobile n’est pas encore clair  |  La monnaie turque plonge, Trump a réussi en 1 mois ce que l’Europe n’arrive pas à faire depuis 10 ans  |  Israël a confisqué des dizaines de milliers de ballons qui étaient destinés à Gaza par crainte qu’ils soient utilisés comme bombes incendiaires  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 9 mai 2011

Dreuz.info vient d'apprendre à l'instant que Georges Bush et le chef des armées pakistanaises Pervez Musharraf avaient signé un accord secret, il y a près de dix ans, par lequel les forces américaines avaient la permission de monter une opération similaire à celle qui permit l'élimination du leader d'al Qaida la semaine dernière.

Le deal accordant aux américains la permission de conduire une opération à l'intérieur du territoire pakistanais s'ils découvraient où se trouvait Ben Laden, avait été conclu en 2001 lorsque Ben Laden avait échappé aux américains dans les montagnes de Tora Bora, selon des officiels pakistanais et US en retraite.

Ainsi, sans l'existence de cet accord secret, sans la clairvoyance de la politique de Bush, les forces armées américaines auraient été incapable d'intervenir, et probablement même de localiser la planque du diabolique terroriste.

Autrement dit, GW Bush, si critiqué par les dogmatiques amateurs de clichés, a servi sur un plateau la victoire qu'Obama a savouré, bien entendu sans rendre à César, l'ingrat, les honneurs qui lui revenaient.
 
Plus croustillant encore, l'accord secret, qui concernait également le bras droit Ayman al-Zawahiri, et le numéro trois d'al-Qaida, prévoyait qu'en cas de succès, il était convenu que les autorités pakistanaises protesteraient "très vigoureusement" contre l'intrusion des Etats Unis sur leur sol.
 
"Un accord avait été signé qui accordait aux forces américaines le droit de conduire leur enquête, et de faire un raid pour attraper Ben Laden", indique un ancien spécialiste US du contre terrorisme. "Le Pakistan devait hurler et nous condamner, mais ne rien faire pour nous empêcher d'agir".
 
Rappelons que les autorités pakistanaises viennent de déclarer ne rien savoir de l'opération menées par l'armée américaine, et se sont montrées outragés par cette ingérence, allant jusqu'à menacer de riposte en cas de récidive des américains. 
 
Musharraf, le signataire de l'accord secret avec G.W. Bush, et leader d'un parti d'opposition, a été de loin la personnalité la plus critique envers les américains, dénonçant une "violation de la souveraineté pakistanaise".
 
En fait, "les américains se sont contentés d'appliquer les accords passés", a expliqué un officiel pakistanais informé du dossier, accords qui sont loin d'être isolés, puisqu'un câble publié par Wikileaks l'année dernière a révélé que le gouvernement pakistanais a accordé à l'armée américaine, toujours dans le plus grand secret, la permission de faire survoler le pays par les drones US et d'opérer des tirs ciblés à la façon israélienne.
 
Et pour encore simplifier les relations diplomatiques entre les deux pays, les Etats Unis mènent en ce moment même des enquêtes pour déterminer qui, dans les services secrets pakistanais, a aidé Ben Laden à se cacher.
 
Reproduction autorisée avec la mention :
© Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info
 
http://www.guardian.co.uk/world/2011/may/09/osama-bin-laden-us-pakistan-deal?CMP=twt_gu
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz