FLASH
[21/08/2018] Chômage, déficit, pouvoir d’achat : l’effet Macron ne marche pas, l’effet Trump fonctionne à fond, donc les médias crachent sur Trump  |  Une statue de la Vierge à l’Enfant décapitée dans l’Île de Noirmoutier  |  Européennes 2019 : contesté voire détesté, Emmanuel Macron en mauvaise posture  |  Orly : un « jeune » à scooter meurt en fuyant un contrôle de police, l’IGPN saisie  |  [20/08/2018] Tsahal à arrêté 11 islamistes palestiniens à Hebron et à Jérusalem lors de raids pour rechercher des terroristes  |  Le prix de la vie selon la justice française : Le migrant illégal de 19 ans qui a poignardé 4 personnes à Périgueux lundi 13 août n’a été condamné qu’à 3 ans de prison ferme  |  Paris : Une policière porte secours à des passagers après un accident mortel qu’ils ont provoqué, dans le 19e, et se fait violemment frapper par le passager rescapé!  |  Le chef de la police municipale de Villevaudé, en Seine-et-Marne, a été violemment agressé dimanche à son domicile par « plusieurs personnes » qui l’ont roué de coup  |  Barcelone attentat islamique : Un homme armé d’un couteau a tenté d’attaquer des policiers en hurlant Allahou Akbar (Allah est le plus grand)  |  Saint-Paul-Trois-Châteaux (26) : un homme de 45 ans tué de 9 coups de couteau, un autre homme blessé, suspect appréhendé, motif inconnu  |  Marseille : encore un adolescent de 16 ans poignardé pour un mauvais regard  |  Tsahal a ouvert le feu sur un terroriste musulman qui a tiré dans leur direction dans le nord de Gaza. Aucun blessé parmi les troupes israéliennes n’a été signalé  |  Un terroriste musulman a tiré des coups de feu sur l’ambassade des États-Unis à Ankara. La police a déclenché une chasse à l’homme et recherche un véhicule blanc suspect  |  [17/08/2018] Jérusalem : attentat au couteau, un policier blessé par un terroriste musulman palestinien, qui a été neutralisé  |  Dreuz lance un appel aux lecteurs: aidez-nous à passer au crible pendant 24 h les Fake News des radios du service public français  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 10 mai 2011

Le 6 mai dernier, j’ai signalé, dans un article (cf. lien en bas de page) que le Préfet du Rhône n’a rien trouvé à redire à un séminaire de la Grande Mosquée de Lyon, séminaire auquel a pourtant été invité un théoricien du djihad subversif et anticonstitutionnel, un certain Said Ramadan Al-Bouti. J’ai signalé, dans le même article, que le Préfet du Rhône a, en revanche, interdit, une marche, simplement citoyenne pacifique, dite "Marche des cochons".

J’ai déjà écrit, maintes fois, que n’étant pas, moi-même, franco-français souchien, les "Marches des cochons", organisées par des sangliers gaulois, ce n’étaient pas vraiment ma tasse de thé ou de café. Cela dit, l’interdiction d’une marche – fut-elle une marche de cochons – par une Préfecture française et par un Tribunal administratif français, cette interdiction constitue une violation extrêmement grave de la liberté en France.

Et le motif de cette interdiction, constitue, un cas extrêmement grave, de mensonge, de la part de cette même Préfecture ; et de la part ce même Tribunal administratif.

En effet, la Préfecture du Rhône a interdit une "marche des cochons", sous le prétexte, imbécile et fallacieux, que cette marche dénoncerait, soi-disant, « une pratique religieuse », ce qui serait, soi-disant, « contraire à la laïcité de la République » française.

Autrement dit, en France, en 2011, marcher, ce serait, soi-disant, dénoncer une pratique religieuse (l’islam) ; et ceci serait, soi-disant, contraire à la laïcité.

Il s’agit donc bien, ici, d’allahïcité et non pas de laïcité.

Moi, cette connivence entre laïcisme et islamisme, j’appelle cela du fascisme.

A propos de cet arrêté d'interdiction préfectoral concernant la "Marche des cochons" (interdiction par la Préfecture du Rhône confirmée par le Tribunal administratif de Lyon), le journaliste français Julien Roussel (ses convictions je m’en tape, c’est son analyse qui m’intéresse ici) écrit (extraits adaptés par mes soins) : « Dans son arrêté daté du 4 mai, le préfet juge cette manifestation inacceptable au motif, notamment, que "sans prôner ouvertement de positions de natures racistes ou xénophobes, elle met en avant, pour la dénoncer, une pratique religieuse, ce qui est contraire à la laïcité de la République" ».

Julien Roussel : « Charlie Hebdo, qui conchie à longueur de colonne l’Eglise catholique, le pape et tout ce qui porte soutane peut fermer boutique. De même toutes les manifestations de gays et lesbiennes organisées devant des églises, tel le "kiss in" qui s’est justement tenu dans la capitale des Gaules (ndmg – Lyon) l’an dernier, devant la cathédrale Saint-Jean, doivent-ils être interdits. Ainsi que toutes les actions d’Act Up devant la cathédrale Notre-Dame de Paris ».

Julien Roussel : « On ne savait pas la laïcité républicaine si respectueuse des "pratiques religieuses". Le préfet se permet même d’ajouter "que cette manifestation est de nature à opposer les citoyens entre eux et fait en quelque sorte l’apologie de la discorde sociale". Interdisons donc aussi les défilés de la CGT, tant qu’on y est, et de toutes les organisations syndicales, et, pourquoi pas, celles de tout parti politique d’opposition, et même les interventions – ainsi que les décisions – du chef de l’Etat qui, par définition, lorsqu’il s’exprime ou agit, fût-ce au nom du peuple français, ne peut pas contenter tout le monde et prend forcément des décisions qui entraînent "la discorde sociale" ».

Julien Roussel : « Samedi dernier encore, dans cette ville (ndmg – Lyon) qui ressemble de plus en plus à une cocotte-minute sociale et ethnique, le préfet a laissé défiler quelques dizaines de personnes pour une Marche mondiale du cannabis. Et cela alors que les organisateurs avaient officiellement dit qu’il serait procédé à une "distribution de pétards" afin de "tirer ensemble" sur ceux-ci devant l’hôtel de ville de Lyon », conclut Julien Roussel.

Du reste, on peut noter que suite à l'arrêté d'interdiction préfectoral concernant la "Marche des cochons", les organisateurs de celle-ci annoncent que cette marche (prévue samedi et dont l’interdiction par la Préfecture du Rhône a été confirmée par le Tribunal administratif de Lyon) se transforme en "un grand rassemblement autour de la défense de la liberté d’expression", samedi 14 mai prochain, place Saint-Jean, à Lyon, à 14:30.

Michel Garroté

Reproduction autorisée avec les mentions ci-dessous :

Michel Garroté, Copyright 2011 http://dreuz.info/

Mon article du 6 mai 2011 sur le même sujet :

http://www.dreuz.info/le-prefet-j-f-carenco-est-il-membre-d%E2%80%99al-qaida-par-michel-garrote/

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz