FLASH
[17/10/2017] Israël refuse tout dialogue avec un gouvernement palestinien d’union avec des terroristes du Hamas  |  Grande-Bretagne : le patron du Mi5 prévient que le danger terroriste va exploser en intensité  |  Catalogne : 691 entreprises ont délocalisé leur siège social  |  Projet d’attentat par des terroristes ultra-droite: Mélenchon, Castaner et ds mosquées étaient visés selon LCI  |  10 activistes d’extrême droite qui préparaient une attaque arrêtés par la police  |  Effet Trump: la bourse franchit les 23000 points pour la 1ere fois de ses 121 années d’existence  |  Trump : « on m’a demandé si Hillary Clinton se présentera en 2020. J’ai répondu : ‘j’espère que oui !’  |  Daphne Caruana Galizia, qui a révélé les Panama Papers, a été tuée par une bombe plantée près de sa voiture  |  [16/10/2017] Israël va construire 1600 logements dans la partie Est de la capitale Jérusalem  |  Rare: Israël a procédé à des frappes aériennes en Syrie près de Damas – la Russie était prevenue  |  Catalogne : le président indépendantiste recule et propose de discuter avec Madrid dans 2 mois  |  Gaza : en réponse aux tirs de roquette, Israël a bombardé des positions terroristes du Hamas pendant la nuit  |  Somalie : l’attentat de la religion de la paix et de la tolérance a fait 231 morts et 275 blessés  |  Pendant la nuit, l’armée israélienne a arrêté 12 colons arabes en Judée, recherchés pour terrorisme  |  [15/10/2017] Prédateur sexuel Harvey Weinstein : la gauche contre-attaque et « ressort » une affaire contre Trump  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 31 mai 2011

 

Tôt ce matin, le gouvernement iranien a refusé de laisser l'avion officiel allemand, transportant Angela Merkel et une délégation diplomatique, traverser son espace aérien.
 
L'avion, qui se rendait en Inde, a tourné au dessus de la Turquie pendant deux heures, pendant que des négociations avaient lieu entre Merkel et Ahhmadinejad, pour finalement être autorisé à survoler le ciel iranien.
 
Drzz s'est procuré, en exclusivité, le contenu intégral des propos échangés entre les deux dirigeants pendant ces deux heures.
 
Angela Merkel : "qu'est ce qui se passe encore Mahmoud ? Pourquoi vous ne laissez pas mon avion passer ?
 
Ahmadinejad : "pourquoi vous êtes-vous associée aux sanctions économiques contre nous ?"
 
Merkel : "avec votre projet d'envoyer une bombe atomique pour exterminer les six millions de juifs d'Israël, vous avez rappelé de mauvais souvenirs aux allemands, je ne pouvais pas rester sans rien faire".
 
A : "pourquoi ? Vous avez le droit d'exterminer six millions de juifs et pas nous ?"
 
M : "j'ai pas dit ça, mais les temps ont changé. Et puis vous n'êtes pas assez discrets. Tant que ça ne se passe pas en Europe, vous pouvez faire ce que vous voulez, on ferme les yeux, mais ne le clamez pas sur les toits".
 
A : "dans ce cas, pourquoi avez-vous cessé de nous livrer de l'uranium ?"
 
M : "vous savez bien qu'il y a un blocus économique, ce n'est pas facile de trouver des entreprises écran sans être détecté. Nous serions ravi de vous vendre notre uranium, l'économie n'est pas si bonne."
 
A : "vous n'êtes pas assez agressive avec Israël."
 
M : "Comment osez-vous dire ça ? Nous n'arrêtons pas de les condamner à l'ONU. Nous votons toutes les résolutions contre eux, et vous savez mieux que moi que ces résolutions sont sans fondement."
 
A : "allez-vous voter pour la création de l'Etat Palestinien à l'ONU en septembre ?"
 
M : "Mahmoud, je vous l'ai promis, et je tiendrai ma promesse. Et vous savez bien qu'ensuite, ce sera bien plus facile d'envahir Israël, donc vous devriez être satisfait".
 
A : "je ne serai satisfait que lorsque le dernier juif aura disparu de la terre. Ils la rendent impure. A ce propos, vous avez encore trop de juifs en Europe, avez-vous prévu quelque chose ?
 
M : "l'Europe y travaille en coulisse. Déjà, ils fuient la Suède et certaines régions de France. On est en train de réintroduire tout doucement le Protocole des Sages de Sion."
 
A : "ah c'est bien ça, le Protocole des Sages de Sion, il se vend très bien chez nous."  
 
M : "et ce n'est pas fini. Nous soutenons les campagnes de boycott. Vous verrez, nous arriverons à les asphyxier à petit feu."
 
A : "à petit feu, ça ne m'intéresse pas".
 
M : "on ne peut pas aller trop vite, ça se verrait trop. Tous les pays européens font le maximum, je vous le promets. Et puis avec votre bombe atomique, les pro-palestiniens sont inquiets : vous allez tuer un million d'arabes israéliens et les cinq millions de palestiniens".
 
A : "et alors ? C'est quoi le problème, je ne comprends pas".
 
M : "vous avez raison, on s'en fout des palestiniens au fond".
 
A : "j'ai une idée. Je vais parler aux chefs d'Etats musulmans et d'Afrique pour qu'ils accélèrent l'immigration vers l'Europe, ça vous aidera à influencer vos populations."
 
M : "Mahmoud!, Mahmoud!, vous voulez que je me fâche encore ? Vous êtes trop pressé ! Nos populations, elles commencent à en avoir marre des musulmans, c'est à cause des islamistes, vous risquez de tout faire capoter"
 
A : "OK! OK! Calmez-vous. Vous n'avez qu'à mentir sur le nombre d'immigrés, et puis, si vous censuriez les médias comme nous, vous n'auriez pas ce problème".
 
M : "qu'est ce que vous croyez qu'on fait ? Qu'on suce notre pouce ? Les médias sont très bien tenus, et pour le nombre d'immigrés, faites-moi confiance, on ne dit pas combien il y en a vraiment".
 
A : "bon bon d'accord. J'ai été tellement énervé de voir le Congrès américain acclamer Netanyahu, vous vous rendez compte : 31 standing ovation ! du jamais vu !"
 
M : "oui oui je sais, c'était dur à voir. Mais avec les américains, il n'y a rien à faire, c'est la population le problème : ils aiment les juifs, et ils aiment Israël".
 
A : "attendez, on n'a pas dit notre dernier mot. On est en train d'infiltrer toutes les universités : les dirigeants de demain seront anti-sionistes, faites-moi confiance. Quand aux médias, on travaille dessus aussi, on les fait basculer tout doucement. On a déjà CNN dans la poche vous avez vu ?"
 
M : "bien-sûr que j'ai vu. Donc tout d'un coup, vous avez du temps !"
 
A : "Les Etats Unis, c'est pas l'Europe, vous l'avez dit vous-même, presque tous les américains soutiennent Israël. On ne peut pas les manipuler comme vous autres."
 
M : "bon, vous me laissez passer maintenant ?"
 
A : "oui oui, c'était juste pour avoir une petite conversation avec vous Angela. Bon voyage".
 
M : "bonne journée Mahmoud, on s'appelle hein."
 
Reproduction autorisée avec la mention suivante et le lien vers cet article :
© Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info
 
http://www.spiegel.de/international/world/0,1518,765823,00.html

 

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz