FLASH
[23/09/2018] La région suisse de Saint-Gall vote massivement en faveur de l’interdiction de la burqa  |  La nouvelle tenue du personnel du SAMU varois comporterait un gilet pare-balles  |  Après avoir accusé les policiers de -chier dans leur froc- et de ne pas -avoir les couilles- d’aller dans les quartiers difficiles, #YannMoix est invité par un syndicat policier à un reportage en zone sensible. « On verra s’il a les couilles »  |  Affaire Kavanaugh : Un 3e témoin cité par Christine Ford comme ayant été présent rejette ses allégations  |  [22/09/2018] Deux ballons chargés d’explosifs envoyés depuis Gaza atterrissent dans le sud d’Israël, aucune mention dans la presse : les journaux veulent que les Français pensent que les palestiniens sont des victimes, plus grand mensonge du siècle  |  Le multiculturalisme a tué l’utopie suédoise : Les statistiques montrent que la Suède, autrefois un pays où l’on pouvait se promener dans les rues la nuit en toute sécurité, est devenue un pays truffé de crimes  |  Suite à dénonciation anonyme, la police israélienne a arrêté un terroriste musulman de 21 ans qui planifiait une attaque terroriste dans la ville d’Afula au nord  |  Le « tsunami » de #fakenews pendant la présidentielle était une Fake news. Seulement 1% des contenus circulant sur Twitter étaient des fake news selon le CNRS. Pour « Le Monde », sur 60 millions de tweets politiques, 5.000 contenaient des « fausses informations »  |  Plusieurs membres de la garde militaire d’élite iranienne tués par des terroristes lors d’une parade militaire  |  Hier soir, des terroristes ont lancé une bombe artisanale sur la communauté israélienne de Beit-El, au nord de Jérusalem. Évidement, les médias sont trop malhonnêtes pour informer le public  |  [21/09/2018] Médine ne chantera pas au #Bataclan : la mobilisation a porté ses fruits. L’islam perd une bataille  |  Des rapports font état de bombardements Israéliens dans l’est de Gaza  |  Un incendie dans le kibboutz Nir à été déclenché par un ballon incendiaire  |  [20/09/2018] Un avion militaire israélien a frappé des terroristes qui ont lancé des cocktails Molotov  |  Un avion de chasse Israélien a détruit un avant poste du Hamas  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 1 juin 2011

Les « caisses sont vides », comme l’a dit le Premier ministre Fillon. Mais la France emprunte. Et dépense. C’est même la folie des grandeurs. Avec Louis de Funès en moins. Ainsi, le futur « Pentagone français » coûtera 3,5 milliards d'euros.

France Soir résume (extraits adaptés) : À quoi ressemblera le ''Pentagone à la française'' ? Acté en décembre 2007, le site de Balard dans le XVe arrondissement de Paris est donc le lieu où se tiendra le futur siège du ministère de la Défense en France. La maquette du bâtiment principal a été dévoilée mardi par le ministre de la Défense. Un bâtiment de verre et de céramique monumental et écologique. Le futur « Pentagone à la française » accueillera les trois armes de la Défense française jusqu'ici réparties dans plusieurs services et dispersées sur une quinzaine de sites. Les états-majors des forces armées, les services centraux du ministère, puis la direction générale de l'Armement seront donc enfermés dans ces locaux. 9.300 personnes travailleront à ce moment-là dans ce bâtiment d’une allure résolument moderne et dynamique, formé de strates horizontales alternant le verre sérigraphié et le verre céramique.

Sa façade, devant ressembler à une « falaise crayeuse ». Monumental, mais également écologique. C’est en ces termes grandiloquents que Nicolas Michelin a décrit le bâtiment principal du futur siège du ministère de la Défense, qui occupera 5 hectares. Cet architecte voit son œuvre comme une « machine naturelle » puisqu’elle fonctionnera de manière autonome grâce à l’énergie solaire, la géothermie, et un système de circulation de l’air qui va permettre de supprimer la climatisation mécanique. 60 % de la surface au sol sera occupée par des jardins, avec une allée piétonne permettant d'accéder aux différents services, installés sur pilotis.

L'Etat payera un loyer annuel de près de 130 millions d'euros sur 27 années d'exploitation, soit une somme totale de 3,5 milliards d'euros (ndmg – euros empruntés vu que « les caisses sont vides » dixit le Premier ministre Fillon). C'est le constructeur Bouygues qui a remporté le marché (ndmg – était-ce bien nécessaire de le préciser ?). Ce bâtiment « qui a de l’allure, qui a le prestige pour une fonction régalienne, mais qui est également fonctionnel et moderne », comme le définit Gérard Longuet, n'a pas encore de nom. Car si on dit de lui qu'il est le « Pentagone à la française », il ne requiert, en tous cas, aucun des critères géométriques comme celui de Washington : puisqu'il n'a ni cinq angles, ni cinq côtés. Le ministère de la Défense se cherche donc toujours un nom. Il se pourrait bien que celui-ci fût « Hexagone ». Car la cour centrale, au-dessous de laquelle se tiendra le centre opérationnel ultra-sécurisé, compte six côtés.

Michel Garroté

Reproduction autorisée avec les mentions ci-dessous :

Michel Garroté, Copyright 2011 http://dreuz.info/

http://www.francesoir.fr/actualite/societe/quoi-ressemblera-pentagone-francaise-106618.html

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz