FLASH
[23/10/2017] Sinaï : L’Etat islamique a capturé 3 membres du Hamas qui creusaient un tunnel terroriste  |  La télévision locale catalane TV3 refuse la mise sous tutelle de Madrid  |  [22/10/2017] Trump aux Européens : « ne nous soutenez pas contre l’Iran, continuez à faire des affaires avec eux, vous avez besoin de cet argent »  |  46% des Américains pensent que les médias fabriquent entièrement des histoires au sujet de Donald Trump. Combien en France le savent?  |  Interrogée au point de passage que la gauche veut supprimer, 1 arabe palestinienne a avoué vouloir commettre un attentat en Israël  |  [21/10/2017] Tchéquie : Libéraux populistes (Babis) 30,7%, Extrême droite SPD 11%, Conservateurs ODS 10,6%  |  Élections tchèques : le milliardaire populiste anti-migrants Babis largement devant  |  Trump va rendre publiques les archives sur la mort de Kennedy – la CIA veut les garder secrètes 20 ans de plus  |  Espagne : le gouvernement prévoit la destitution du président catalan Puigdemont dans les 6 mois  |  Espagne : Le gouvernement suspend l’autonomie de la Catalogne (application article 155)  |  L’Assemblée a voté la suppression de la taxe d’habitation pour 80% des ménages d’ici 2020 : ça va coûter très cher aux Français  |  Israël a tiré sur les positions de l’artillerie syrienne après 5 roquettes tirées sur le Golan  |  Elus du personnel : leur nombre devrait baisser nettement dans les grandes entreprises (enfin)  |  Egypte : 58 policiers tués lors d’un attentat de l’organisation Hasm à Giza au sud du Caire  |  #Allemagne : plusieurs personnes ont été blessées dans une attaque de couteau à Munich  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 1 juin 2011

Une dépêche de l’AFP informe que « La présidente du Front national Marine Le Pen a écrit aux 577 députés de l'Assemblée nationale pour leur demander d'abroger la possibilité d'avoir une double nationalité, française et étrangère, qu'elle juge être une "atteinte à la cohésion républicaine". "La multiplicité des appartenances à d'autres Nations contribue aujourd'hui, et d'une manière de plus en plus préoccupante, à affaiblir chez nos compatriotes l'acceptation d'une communauté de destin, et par là-même à miner les fondements de l'action de l'Etat", écrit la présidente du parti d'extrême droite, dans ce courrier révélé mercredi (ndmg – 1er juin 2011) par France Soir, dont l'AFP a eu une copie ».

L’AFP ajoute : « Selon elle, "l'explosion du chiffre des binationaux pose aujourd'hui des problèmes dont les Français sont de plus en plus conscients et que le législateur ne peut plus ignorer". "Peut-on raisonnablement penser que la France aurait demandé une intervention en Libye si nous avions compté le même nombre de binationaux franco-libyens sur le sol français ?", écrit-elle pour illustrer son propos. "Comment ne pas trouver potentiellement explosive une situation qui verrait la France intervenir sur le territoire algérien, qui plus est sous la bannière de l'Otan, avec la présence massive de citoyens tiraillés par leur double allégeance ? Après tout, la situation internationale est tellement instable qu'un tel scénario ne relève pas de l'absurde", poursuit Mme Le Pen ».

« "Il n'y a pas plus de liberté en Algérie qu'il n'y en avait en Tunisie, en Egypte ou en Libye, sans compter les 100.000 morts de la guerre civile algérienne depuis 1991", dit-elle encore. Pour Marine Le Pen, les étrangers placés dans cette situation devraient choisir une "allégeance : la France ou un autre pays". Le député UMP Claude Goasguen, rapporteur de la mission d'information parlementaire sur le droit de la nationalité, a récemment estimé qu'il fallait limiter la bi-nationalité ou en tout cas les droits politiques des binationaux, une prise de position vivement critiquée par la gauche », conclut la dépêche AFP.

Le point de vue de Marine Le Pen et la façon dont il est relaté par l’AFP appellent quelques remarques de ma part. L’AFP fait un amalgame entre Marine Le Pen et le député UMP Claude Goasguen. L’AFP précise que la position de celui-ci est « vivement critiquée par la gauche ». C’est ce que j’appelle torpiller le débat. Le problème de la double nationalité se pose en réalité pour les étrangers musulmans. Pour les étrangers non musulmans, le problème ne se pose pas. Il n’y pas, en effet, de problème pour les ressortissants de l’Union européenne, les Américains, les Canadiens ou les Israéliens. Seulement voilà : personne en France n’a le courage de dire que c’est l’islam – et non pas l’origine étrangère en soi – qui pose problème.

Michel Garroté

Reproduction autorisée avec les mentions ci-dessous :

Michel Garroté, Copyright 2011 http://dreuz.info/

http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5gZjV4OznVAfAkYd81TA_mDJkZ6mA?docId=CNG.497382d9e30ed24a7be755a3e2fb25c5.321

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz