FLASH
[20/08/2018] Tsahal à arrêté 11 islamistes palestiniens à Hebron et à Jérusalem lors de raids pour rechercher des terroristes  |  Le prix de la vie selon la justice française : Le migrant illégal de 19 ans qui a poignardé 4 personnes à Périgueux lundi 13 août n’a été condamné qu’à 3 ans de prison ferme  |  Paris : Une policière porte secours à des passagers après un accident mortel qu’ils ont provoqué, dans le 19e, et se fait violemment frapper par le passager rescapé!  |  Le chef de la police municipale de Villevaudé, en Seine-et-Marne, a été violemment agressé dimanche à son domicile par « plusieurs personnes » qui l’ont roué de coup  |  Barcelone attentat islamique : Un homme armé d’un couteau a tenté d’attaquer des policiers en hurlant Allahou Akbar (Allah est le plus grand)  |  Saint-Paul-Trois-Châteaux (26) : un homme de 45 ans tué de 9 coups de couteau, un autre homme blessé, suspect appréhendé, motif inconnu  |  Marseille : encore un adolescent de 16 ans poignardé pour un mauvais regard  |  Tsahal a ouvert le feu sur un terroriste musulman qui a tiré dans leur direction dans le nord de Gaza. Aucun blessé parmi les troupes israéliennes n’a été signalé  |  Un terroriste musulman a tiré des coups de feu sur l’ambassade des États-Unis à Ankara. La police a déclenché une chasse à l’homme et recherche un véhicule blanc suspect  |  [17/08/2018] Jérusalem : attentat au couteau, un policier blessé par un terroriste musulman palestinien, qui a été neutralisé  |  Dreuz lance un appel aux lecteurs: aidez-nous à passer au crible pendant 24 h les Fake News des radios du service public français  |  Laurent Ruquier défend son ami Gilbert Rozon, accusé d’agressions sexuelles: « Il n’a tué personne » (non, il a juste violé plusieurs femmes)  |  Suisse : à Genève 5 jeunes femmes sauvagement tabassées, 2 blessées graves, par « des Maghrébins de cités venus de France »  |  Automobiliste tué par balle à Paris: le policier mis en examen et interdit d’exercer  |  Une ex-esclave sexuelle yézidi aurait fui l’Allemagne après y avoir revu son bourreau, infiltré parmi les réfugiés  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Ftouh Souhail le 30 juin 2011

Le tyran soudanais Omar el-Béchir, sous le coup de deux mandats d'arrêt de la Cour pénale internationale (CPI) pour crimes de guerre et crimes contre l'humanité, est arrivé dans la nuit de mardi à mercredi à Pékin, en Chine.

Un homme recherché par la CPI, un homme qui a commis tant de crimes est reçu avec tous les honneurs par le président Hu Jintao.
 
La visite de Béchir a suscité l'indignation des organisations de défense des droits de l'homme (les vraies) qui ont reproché à Pékin d'avoir accepté de recevoir un homme recherché par la Cour pénale internationale pour les atrocités commises au cours de la guerre civile au Soudan. 
 
Le 4 mars 2009, la Cour pénale internationale avait lancé un mandat d’arrêt contre le président soudanais. C’est la première fois depuis sa création en 2001 que la CPI s’attaquait à un chef d’Etat en exercice.
 
Le Potentat de Khartoum est recherché par le monde entier pour un terrible génocide anti-noir. C'est un homme, un barbare, qui a le sang de millions de morts sur les mains. Il est accusé de complicité de crimes de guerre. Les États-Unis ont manifesté leur réprobation de la visite en Chine du président soudanais.
 
Au fond, qu’attendre de la Chine qui entretient des relations privilégiées avec le Soudan, première destination des investissements chinois en Afrique et troisième partenaire commercial sur ce continent.
 
Le dictateur génocidaire a reçu le soutien de pays arabes et de l’Union Africaine, qui demandent à l'ONU de laisser cet assassin libre de ses mouvements, avec la bénédiction de tous ces chefs d’états arabes terroristes, comme le colonel Kadhafi, qui fait l’objet, depuis lundi, d’un mandat d’arrêt pour crimes contre l’humanité de la CPI.
 
Les dictateurs arabes n’ont rien à craindre de la Cour pénale internationale. La justice est si lointaine dans ces pays musulmans. 
 
Pratiquement tous les responsables des massacres perpétrés dans l’ancienne Yougoslavie ont été amenés en justice. Y compris le sinistre Milosevic. Mais ils étaient blancs et non musulmans.
 
Reproduction autorisée avec les mentions suivantes et le lien vers cet article :
 
© Ftouh Souhail pour Dreuz.info
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz