FLASH
[20/08/2018] Tsahal a ouvert le feu sur un terroriste musulman qui a tiré dans leur direction dans le nord de Gaza. Aucun blessé parmi les troupes israéliennes n’a été signalé  |  Un terroriste musulman a tiré des coups de feu sur l’ambassade des États-Unis à Ankara. La police a déclenché une chasse à l’homme et recherche un véhicule blanc suspect  |  [17/08/2018] Jérusalem : attentat au couteau, un policier blessé par un terroriste musulman palestinien, qui a été neutralisé  |  Dreuz lance un appel aux lecteurs: aidez-nous à passer au crible pendant 24 h les Fake News des radios du service public français  |  Laurent Ruquier défend son ami Gilbert Rozon, accusé d’agressions sexuelles: « Il n’a tué personne » (non, il a juste violé plusieurs femmes)  |  Suisse : à Genève 5 jeunes femmes sauvagement tabassées, 2 blessées graves, par « des Maghrébins de cités venus de France »  |  Automobiliste tué par balle à Paris: le policier mis en examen et interdit d’exercer  |  Une ex-esclave sexuelle yézidi aurait fui l’Allemagne après y avoir revu son bourreau, infiltré parmi les réfugiés  |  Grenoble : 2 migrants Albanais tirent des coups de feu sur un groupe de personnes et sont interpellés après une course-poursuite  |  Primes en liquide : Claude Guéant condamné en appel à la prison ferme  |  Effet Trump : l’emploi des jeunes est au plus haut depuis 50 ans – quel « horrible président » ce Trump  |  « Nous ne voulons pas de migrants africains, ils ne viennent pas pour travailler pour les aides sociales » Andrej Babiš, premier ministre tchèque  |  Un engin explosif a détoné en Italie, près d’un siège du parti La Ligue  |  Israël : durant la nuit, l’armée a arrêté en Judée Samarie un terroriste musulman palestinien recherché  |  [16/08/2018] La ‘Reine du soul’ Aretha Franklin est décédée d’un cancer du pancréas à l’âge de 76 ans  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 7 août 2011

En avril 2010, la Fnac décide de primer la photo d'un homme en train de se torcher avec le drapeau français, qui symbolise donc du P.Q.

Le garde des sceaux ne put réagir, faute de texte, aussi prit-il, pour l'avenir, un décret en juillet 2010 qui punit d'une amende l'outrage au drapeau français.
 
En septembre 2010, la Ligue des Droits de l'Homme déposait un recours devant le conseil d'état contre ce décret n°2010-835 du 21 juillet 2010, considérant qu'il est « en violation de la Constitution et du principe de liberté d’expression ».
 
Dans son arrêt du 19 juillet, le Conseil d'Etat annule le décret et indique que le pouvoir règlementaire doit "concilier la garantie de cette liberté (il s'agit de la liberté d'expression qui résulte des articles 10 et 11 de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen du 26 août 1789) avec les exigences de l'ordre public", lorsqu'il décide "d'édicter des limites à la liberté d'expression".
 
Autrement dit, pour limiter le droit à la liberté d'expression d'autrui, il faut, dans la France de la police de la pensée, menacer l'ordre public. Le voyou excité prêt à mettre le feu aux cités en bande organisée voit donc sa liberté d'expression mieux protégée que le paisible citoyen outré qu'on ait pris son drapeau pour essuyer un cul merdeux.
 
Le maintien de l'ordre public doit, et c'est bien heureux, être la jauge qui permet de raccourcir le droit à la liberté d'expression. Son application dans un contexte de révolte grondante de la part de nombreux jeunes musulmans issus de l'immigration, en rejet de la France et des français, et de la négation de cette révolte et de ce nouveau racisme anti-blancs par l'élite dirigeante et bien pensante, pose le problème de la protection des valeurs de ceux qui ne sont pas décidés à attaquer les commissariats pour faire entendre leur colère.
 
Si la paisible marmite monte trop en température, il sera trop tard lorsque le pompier moralisateur, enfermé dans son carcan idéologique, pointera du doigt les saints d'esprit qu'il appelle "populistes". Personne, alors, n'oubliera que la LDJ est restée bien silencieuse (sauf erreur) pour défendre l'internaute poursuivi pour avoir brûlé des pages du coran. Lot de consolation, Calimero c'est son nom, a été relaxé par la justice.
 
Reproduction autorisée avec la mention suivante et le lien ci dessous :
© Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info
 
http://www.legifrance.gouv.fr
http://www.ldh-toulon.net/spip.php?article4572
http://www.ldh-toulon.net/spip.php?article4093
http://www.dalloz-actualite.fr/sites/dalloz-actualite.fr/files/resources/2011/07/343430.pdf
http://www.rmc.fr/editorial/160836/relaxe-pour-linternaute-qui-avait-brule-le-coran/

 

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz