FLASH
[14/08/2018] Est-ce vraiment ça, la mission de service public de France Info: parler de tous les livres anti-Trump qui paraissent, et silence total sur les livres pro-Trump ?  |  [13/08/2018] Migrants délinquants : le port de Sète veut bien accueillir l’Aquarius, qui est de nouveau à la recherche d’un port d’accueil pour débarquer des illégaux  |  La branche d’Al-Qaeda à Gaza a publié une vidéo de ses attaques à la roquette sur les communautés civiles israéliennes au cours de la dernière semaine  |  Mons-en-Baroeul (France): une voiture a terminé sa course dans le hall d’une mosquée. Accident ou intention, le mobile n’est pas encore clair  |  La monnaie turque plonge, Trump a réussi en 1 mois ce que l’Europe n’arrive pas à faire depuis 10 ans  |  Israël a confisqué des dizaines de milliers de ballons qui étaient destinés à Gaza par crainte qu’ils soient utilisés comme bombes incendiaires  |  [11/08/2018] Des drones israéliens ont ciblé des terroristes musulmans qui lançaient des bombes incendiaires depuis le nord de Gaza. Plusieurs incendies ont éclaté aujourd’hui dans des villes israéliennes près de la frontière  |  Egypte : 1 terroriste musulman a été empêché de s’approcher d’une église quand il a voulu faire exploser son gilet d’explosifs. Il a fait boum, personne d’autre n’a été atteint  |  Trump a autorisé le doublement des tarifs douaniers pour l’importation d’acier et d’aluminium depuis la Turquie. Conséquence, la livre turque s’écroule  |  Effet Trump : les bons chiffres de l’emploi des Africains et des Hispaniques se confirment : ce sont les meilleurs de l’histoire des Etats-Unis  |  Etat-Unis : des centaines de Bikers se sont déplacés à Bedminster pour saluer le président Trump  |  Hérault : Il poignarde un homme et plonge dans le fleuve pour échapper à la police  |  Brigitte Bardot explose Nicolas Hulot : « c’est un trouillard et il ne sert à rien »  |  Pays-Bas : victime d’un viol collectif par des musulmans, une élue du PVV se suicide  |  Paris : 2 motards de la police et 1 voiture de patrouille percutés par des « jeunes » qui faisaient un rodéo à moto dans les rues  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 16 août 2011

 

On apprend en lisant Le Figaro que la Banque Centrale Européenne a racheté – il y a quelques jours – 22 milliards d'euros d'obligations publiques de la Zone Euro. Le montant total s'élève ainsi à 96 milliards d'euros, contre 74 milliards d'euros précédemment. Ce qui fait croître les risques sur la France et l'Allemagne.

Or, l’on apprend par ailleurs, concrètement dans une enquête récente publiée par l’agence de presse Bloomberg – effectuée sur 2’700 personnes au Royaume-Uni, 1’061 en Allemagne, 1’007 au Danemark et 1'014 en France – que 59% des Allemands sont opposés au renflouement des dettes des Etats-membres la Zone Euro en difficulté par la Banque Centrale Européenne. En France, 47% s'opposent à cette aide. Au Royaume-Uni, 65% s’y opposent.

De plus, le même sondage révèle que 58% des Allemands (et 45% des Français) sont pour une sortie de la Grèce de la Zone Euro. Curieusement, 53% des Français soutiennent néanmoins la Zone Euro. Pour l’instant ?

En Allemagne, 48% veulent rester dans la zone euro, 44% ne le veulent pas et 8% ne savent pas. Au Royaume-Uni, 85% sont opposés à l’adhésion de leur pays – qui utilise encore la livre sterling – à la Zone l'Euro et au Danemark – qui utilise encore la couronne danoise – 61% s'opposent à l’adhésion de leur pays à la Zone l'Euro.

En clair, 59% des Allemands et 65% des Britanniques sont opposés au renflouement, par la Banque Centrale Européenne, de la Grèce et autres pays de la Zone Euro en difficulté. 58% des Allemands sont pour une sortie de la Grèce de la Zone Euro.

Seuls 48% des Allemands veulent rester dans la Zone Euro. 85% des Britanniques et 61% des Danois, dont les pays ne sont pas membre de la Zone Euro, ne veulent pas y adhérer. Tout ceci n’a pas empêché la Banque Centrale Européenne de racheter, il y a peu, 22 milliards d'euros d'obligations publiques.

La question qui finira bien par surgir, un jour, sera de savoir si les Chefs d’Etats européens et la Banque Centrale Européenne pourront continuer – légitimement – à prendre des décisions, concernant la Zone Euro, sans prendre en compte, leurs opinions publiques.

C’est l’euro pour le meilleur et pour le rire.

Michel Garroté http://dreuz.info/

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz