FLASH
[23/10/2017] La télévision locale catalane TV3 refuse la mise sous tutelle de Madrid  |  [22/10/2017] Trump aux Européens : « ne nous soutenez pas contre l’Iran, continuez à faire des affaires avec eux, vous avez besoin de cet argent »  |  46% des Américains pensent que les médias fabriquent entièrement des histoires au sujet de Donald Trump. Combien en France le savent?  |  Interrogée au point de passage que la gauche veut supprimer, 1 arabe palestinienne a avoué vouloir commettre un attentat en Israël  |  [21/10/2017] Tchéquie : Libéraux populistes (Babis) 30,7%, Extrême droite SPD 11%, Conservateurs ODS 10,6%  |  Élections tchèques : le milliardaire populiste anti-migrants Babis largement devant  |  Trump va rendre publiques les archives sur la mort de Kennedy – la CIA veut les garder secrètes 20 ans de plus  |  Espagne : le gouvernement prévoit la destitution du président catalan Puigdemont dans les 6 mois  |  Espagne : Le gouvernement suspend l’autonomie de la Catalogne (application article 155)  |  L’Assemblée a voté la suppression de la taxe d’habitation pour 80% des ménages d’ici 2020 : ça va coûter très cher aux Français  |  Israël a tiré sur les positions de l’artillerie syrienne après 5 roquettes tirées sur le Golan  |  Elus du personnel : leur nombre devrait baisser nettement dans les grandes entreprises (enfin)  |  Egypte : 58 policiers tués lors d’un attentat de l’organisation Hasm à Giza au sud du Caire  |  #Allemagne : plusieurs personnes ont été blessées dans une attaque de couteau à Munich  |  Règlement de compte hier soir à Marseille. 2 individus armés (fusil à pompe) ont tué un homme à la Bricarde  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 16 août 2011

 

On apprend en lisant Le Figaro que la Banque Centrale Européenne a racheté – il y a quelques jours – 22 milliards d'euros d'obligations publiques de la Zone Euro. Le montant total s'élève ainsi à 96 milliards d'euros, contre 74 milliards d'euros précédemment. Ce qui fait croître les risques sur la France et l'Allemagne.

Or, l’on apprend par ailleurs, concrètement dans une enquête récente publiée par l’agence de presse Bloomberg – effectuée sur 2’700 personnes au Royaume-Uni, 1’061 en Allemagne, 1’007 au Danemark et 1'014 en France – que 59% des Allemands sont opposés au renflouement des dettes des Etats-membres la Zone Euro en difficulté par la Banque Centrale Européenne. En France, 47% s'opposent à cette aide. Au Royaume-Uni, 65% s’y opposent.

De plus, le même sondage révèle que 58% des Allemands (et 45% des Français) sont pour une sortie de la Grèce de la Zone Euro. Curieusement, 53% des Français soutiennent néanmoins la Zone Euro. Pour l’instant ?

En Allemagne, 48% veulent rester dans la zone euro, 44% ne le veulent pas et 8% ne savent pas. Au Royaume-Uni, 85% sont opposés à l’adhésion de leur pays – qui utilise encore la livre sterling – à la Zone l'Euro et au Danemark – qui utilise encore la couronne danoise – 61% s'opposent à l’adhésion de leur pays à la Zone l'Euro.

En clair, 59% des Allemands et 65% des Britanniques sont opposés au renflouement, par la Banque Centrale Européenne, de la Grèce et autres pays de la Zone Euro en difficulté. 58% des Allemands sont pour une sortie de la Grèce de la Zone Euro.

Seuls 48% des Allemands veulent rester dans la Zone Euro. 85% des Britanniques et 61% des Danois, dont les pays ne sont pas membre de la Zone Euro, ne veulent pas y adhérer. Tout ceci n’a pas empêché la Banque Centrale Européenne de racheter, il y a peu, 22 milliards d'euros d'obligations publiques.

La question qui finira bien par surgir, un jour, sera de savoir si les Chefs d’Etats européens et la Banque Centrale Européenne pourront continuer – légitimement – à prendre des décisions, concernant la Zone Euro, sans prendre en compte, leurs opinions publiques.

C’est l’euro pour le meilleur et pour le rire.

Michel Garroté http://dreuz.info/

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz