FLASH
[23/10/2017] Sinaï : L’Etat islamique a capturé 3 membres du Hamas qui creusaient un tunnel terroriste  |  La télévision locale catalane TV3 refuse la mise sous tutelle de Madrid  |  [22/10/2017] Trump aux Européens : « ne nous soutenez pas contre l’Iran, continuez à faire des affaires avec eux, vous avez besoin de cet argent »  |  46% des Américains pensent que les médias fabriquent entièrement des histoires au sujet de Donald Trump. Combien en France le savent?  |  Interrogée au point de passage que la gauche veut supprimer, 1 arabe palestinienne a avoué vouloir commettre un attentat en Israël  |  [21/10/2017] Tchéquie : Libéraux populistes (Babis) 30,7%, Extrême droite SPD 11%, Conservateurs ODS 10,6%  |  Élections tchèques : le milliardaire populiste anti-migrants Babis largement devant  |  Trump va rendre publiques les archives sur la mort de Kennedy – la CIA veut les garder secrètes 20 ans de plus  |  Espagne : le gouvernement prévoit la destitution du président catalan Puigdemont dans les 6 mois  |  Espagne : Le gouvernement suspend l’autonomie de la Catalogne (application article 155)  |  L’Assemblée a voté la suppression de la taxe d’habitation pour 80% des ménages d’ici 2020 : ça va coûter très cher aux Français  |  Israël a tiré sur les positions de l’artillerie syrienne après 5 roquettes tirées sur le Golan  |  Elus du personnel : leur nombre devrait baisser nettement dans les grandes entreprises (enfin)  |  Egypte : 58 policiers tués lors d’un attentat de l’organisation Hasm à Giza au sud du Caire  |  #Allemagne : plusieurs personnes ont été blessées dans une attaque de couteau à Munich  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 21 août 2011

 

Qui mord qui ?

 

Or donc, ce que certains ont nommé, un peu vite, « rapport médical », ne serait pas si « médical » que cela. Du reste, pour l’instant, c’est non pas dans un prétoire, mais dans les médias, que l’on a parlé de ce rapport. A tel point d’ailleurs, que je ne parviens plus à faire la différence entre « rapport sexuel » et « rapport médical », tant la confusion érotico-médiatique du DSKGATE est tirée par les cheveux.

Et là encore, je commets un impair, car l’on serait en droit de me demander si je fais allusion aux cheveux tirés de Nafissatou et si oui, tiré par qui ? « Tirer » entraînant, à son tour, une autre confusion. En somme, chaque mot, dans cette « sombre » affaire sur laquelle chacun souhaite faire toute la « lumière », chaque mot est mal interprété. J’ai écrit « sombre ». On va donc m’accuser de racisme.

DSK pris en flag

« Le rapport n'est pas une conclusion médicale », informe Matthew Galluzzo, ancien procureur chargé des crimes sexuels. « Si je tombe de vélo et que je me cogne la tête sur le bitume et que j'appelle le médecin en lui disant que c'est quelqu'un qui m'a frappé violemment, il va écrire 'cause : agression' », ajoute Matthew Galluzzo, ancien procureur chargé des crimes sexuels.

« Les blessures dont fait état le rapport médical ne prouvent en rien qu'une agression a bel et bien eu lieu », informe de son côté Me John Clune, avocat spécialisé dans la défense des victimes. Il précise : « Il est rare d'avoir une preuve médicale ou physique qui corrobore réellement une agression. Ses blessures (ndmg : celles de Nafissatou) correspondent à l'incident qu'elle a décrit. Mais cela ne prouve pas que ce qu'elle a dit se soit réellement passé », conclut Me John Clune, avocat spécialisé dans la défense des victimes.

Warning : DSK se serait évadé.

C’est bien ce que j’écrivais plus haut : non seulement il y a « rapport » (sexuel) et rapport » (médical) ; mais par-dessus le marché, « rapport médical » n’est pas la même chose que « conclusion médicale », comme le rappelle Matthew Galluzzo, ancien procureur chargé des crimes sexuels ; et en plus, il est rare d'avoir une preuve médicale ou physique qui corrobore réellement une agression, comme le signale Me John Clune, avocat spécialisé dans la défense des victimes.

J’ai écrit dans le paragraphe précédent que par-dessus le marché, « rapport médical » n’est pas la même chose que « conclusion médicale » ; « par-dessus le marché ». On va donc me reprocher de défendre la solution d’un « marché » hors procès conclu par les avocats des deux parties. Des deux parties.

Ah ! J’ai écrit deux « parties ». Tel ou tel trou du cul – hypocrite, manipulateur, malade et malveillant – va donc me traiter ou traiter mon sosie de harceleur sexuel multirécidiviste sur les « parties intimes » de je ne sais trop quelle gonzesse terrorisée par ses tribunaux intérieurs et rien d’autre.

Et tout ça, tandis que des criminels sexuels à répétition, y compris des violeurs et des pédocriminels, sont lâchés et/ou relâchés dans la nature.

Puisque je me tue à vous expliquer, que l’on ne peut rien écrire sur ce sujet, sans se faire accuser, de tout et de rien, par tout le monde ; et, même, par n’importe qui…

Michel Garroté http://dreuz.info/

On ne discute pas les goûts et les couleurs.

 

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz