FLASH
[21/10/2017] Tchéquie : Libéraux populistes (Babis) 30,7%, Extrême droite SPD 11%, Conservateurs ODS 10,6%  |  Élections tchèques : le milliardaire populiste anti-migrants Babis largement devant  |  Trump va rendre publiques les archives sur la mort de Kennedy – la CIA veut les garder secrètes 20 ans de plus  |  Espagne : le gouvernement prévoit la destitution du président catalan Puigdemont dans les 6 mois  |  Espagne : Le gouvernement suspend l’autonomie de la Catalogne (application article 155)  |  L’Assemblée a voté la suppression de la taxe d’habitation pour 80% des ménages d’ici 2020 : ça va coûter très cher aux Français  |  Israël a tiré sur les positions de l’artillerie syrienne après 5 roquettes tirées sur le Golan  |  Elus du personnel : leur nombre devrait baisser nettement dans les grandes entreprises (enfin)  |  Egypte : 58 policiers tués lors d’un attentat de l’organisation Hasm à Giza au sud du Caire  |  #Allemagne : plusieurs personnes ont été blessées dans une attaque de couteau à Munich  |  Règlement de compte hier soir à Marseille. 2 individus armés (fusil à pompe) ont tué un homme à la Bricarde  |  Pendant la nuit, 2 roquettes tirées depuis la Syrie ont atteint le Golan – pas de blessé  |  [20/10/2017] #Pologne : 8 blessés dans une attaque au couteau dans le centre commercial VIVO à Stalowa Wola  |  Une ex-assistante parlementaire porte plainte contre le député LREM Christophe Arend pour harcèlement et agression sexuelle  |  Une ex-salafiste porte plainte contre Tariq Ramadan pour “viol, agression sexuelle et harcèlement”  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 27 août 2011

 

Hier vendredi, un convoi de six Mercedes blindées transportant des dirigeants libyens, peut-être même Mouammar Kadhafi, est entré en Algérie. Six Mercedes blindées sont entrées hier vendredi dans Ghadamès, une localité à la frontière avec l'Algérie. Les voitures ont été escortées jusqu'à leur entrée en Algérie par les brigades katiba de Kadhafi. Les insurgés du Conseil national de transition (CNT) n'ont pas pu les intercepter par manque de munitions et d'équipements.

A ce jour, Mouammar Kadhafi reste introuvable. L'Algérie déclare, une fois encore, qu’elle observe une stricte neutralité et qu’elle refuse de s'ingérer dans les affaires intérieures de la Libye. L’Algérie ne reconnaît pas le Conseil national de transition (CNT) qui, pour l’instant reste l’organisme représentatif des insurgés libyens. L’Algérie n'a jamais exigé le départ de Mouammar Kadhafi. Ne pas exiger son départ, ne signifie pas non plus refuser de l’accueillir.

Copyright 2011 Michel Garroté http://dreuz.info/

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz