FLASH
[14/08/2018] Est-ce vraiment ça, la mission de service public de France Info: parler de tous les livres anti-Trump qui paraissent, et silence total sur les livres pro-Trump ?  |  [13/08/2018] Migrants délinquants : le port de Sète veut bien accueillir l’Aquarius, qui est de nouveau à la recherche d’un port d’accueil pour débarquer des illégaux  |  La branche d’Al-Qaeda à Gaza a publié une vidéo de ses attaques à la roquette sur les communautés civiles israéliennes au cours de la dernière semaine  |  Mons-en-Baroeul (France): une voiture a terminé sa course dans le hall d’une mosquée. Accident ou intention, le mobile n’est pas encore clair  |  La monnaie turque plonge, Trump a réussi en 1 mois ce que l’Europe n’arrive pas à faire depuis 10 ans  |  Israël a confisqué des dizaines de milliers de ballons qui étaient destinés à Gaza par crainte qu’ils soient utilisés comme bombes incendiaires  |  [11/08/2018] Des drones israéliens ont ciblé des terroristes musulmans qui lançaient des bombes incendiaires depuis le nord de Gaza. Plusieurs incendies ont éclaté aujourd’hui dans des villes israéliennes près de la frontière  |  Egypte : 1 terroriste musulman a été empêché de s’approcher d’une église quand il a voulu faire exploser son gilet d’explosifs. Il a fait boum, personne d’autre n’a été atteint  |  Trump a autorisé le doublement des tarifs douaniers pour l’importation d’acier et d’aluminium depuis la Turquie. Conséquence, la livre turque s’écroule  |  Effet Trump : les bons chiffres de l’emploi des Africains et des Hispaniques se confirment : ce sont les meilleurs de l’histoire des Etats-Unis  |  Etat-Unis : des centaines de Bikers se sont déplacés à Bedminster pour saluer le président Trump  |  Hérault : Il poignarde un homme et plonge dans le fleuve pour échapper à la police  |  Brigitte Bardot explose Nicolas Hulot : « c’est un trouillard et il ne sert à rien »  |  Pays-Bas : victime d’un viol collectif par des musulmans, une élue du PVV se suicide  |  Paris : 2 motards de la police et 1 voiture de patrouille percutés par des « jeunes » qui faisaient un rodéo à moto dans les rues  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 30 août 2011

Lors de la libération de Paris, essentiellement par les Américains et leurs alliés, de Gaulle allégua, devant une foule jusque-là pétainiste à 99%, que la majorité des Français avaient contribué à combattre et à vaincre l’ennemi national-socialiste allemand. Par cette phrase, inexacte et anachronique, de Gaulle décréta, que la France pétainiste, était devenue gaulliste, en l’espace de quelques secondes, soit le temps de cette phrase. Plus tard, de Gaulle allégua que le peuple juif était un « peuple dominateur et sûr de lui ».

Par la suite, François Mitterrand mis des attentats palestiniens anti-juif sur le dos de l’extrême-droite, alors qu’il savait que ces attentats avaient été perpétrés par des palestiniens. Avec ce mensonge, François Mitterrand tenta de gagner la sympathie et le vote de l’électorat juif. Ce qui ne l’empêcha pas d’entretenir par ailleurs d’étroites relations personnelles avec un certain Bousquet, responsable des rafles de Juifs en France durant la Seconde guerre mondiale. Le fait est que l’Allemagne d’après-guerre a été dénazifiée, et, par-là même, décontaminée de son antisémitisme génocidaire.

En revanche, la France sous de Gaulle n’a pas été dépétainisée, et, de ce fait, elle n’a pas été décontaminée de son antisémitisme et de sa judéophobie. De plus, à cause du général de Gaulle, la France, au lieu de reconnaître ses erreurs, a préféré détourner l’attention en cultivant, dès 1945, une ingrate et hypocrite américanophobie. Aujourd’hui, en 2011, la judéophobie et l’américanophobie de la France sont flagrantes. Et il faut être sourd et aveugle – ou complice ? – pour ne pas s’en apercevoir.

En effet, la France, au lieu de réduire – immédiatement et drastiquement – les dépenses pharaoniques de l’appareil de l’Etat français, préfère continuer d’emprunter pour vivre. Mais afin de faire cela en toute impunité, il faut à la France des boucs émissaires, des « coupables » qui ne sont pas coupables. Dès octobre 2008, j’ai mis en garde, sur ce blog, contre les formules « haute finance internationale », « oligarchies financières », « finance de New York » et autres slogans néo-pétainistes qui, en filigrane, accusent les Juifs et les Américains de tous les maux de l’Europe, et, même, de la planète entière.

A ce propos, ‘Le Point’ écrit (extraits adaptés) : « Quelle mouche a piqué Laurence Parisot (présidente du Medef) ? À l'écouter, la panique financière qui a secoué la France et l'Europe entière en août a été organisée depuis New York. Après la dégradation de la note des États-Unis par l'agence de notation – américaine – Standard & Poor's, "les Américains ont sans doute voulu repasser le mistigri à l'Europe. On a assisté à une sorte de guerre psychologique et à une tentative de déstabilisation de la zone euro. Les marchés ont sur-réagi, étant par nature très sensibles aux rumeurs, même organisées", lâche la présidente du Medef (Laurence Parisot) ».

‘Le Point’ ajoute : « Le professeur Philippe Dessertine (ndmg – merci à lui pour son bon sens dans cette affaire) déclare que la sortie de Laurence Parisot reflète la tentation française de chercher des boucs émissaires et de détourner la responsabilité des dirigeants publics et privés dans la crise. C'est très, très dangereux d'aller vers cette idée d'une presse économique anglo-saxonne qui serait à la solde d'une logique politique, c'est absolument faux. C'est (la presse économique anglo-saxonne) une des rares à donner les bonnes informations » (ndmg – enfin un professeur français d’économie qui le reconnaît).

‘Le Point’ (citant Philippe Dessertine) précise : « Et si ces dernières sont parfois à l'origine de mouvements brutaux sur le marché, c'est notamment parce que les banques souffrent d'un manque de transparence, déclare Philippe Dessertine. Philippe Dessertine appuie là où ça fait mal : les derniers stress tests européens, censés rassurer sur leur état de santé, n'ont même pas envisagé le scénario d'un défaut partiel de la Grèce, pourtant devenu réalité quelques jours plus tard, rappelle Philippe Dessertine » (fin des extraits adaptés de l’article de ‘Le Point’).

Dans un autre article, ‘Le Point’ écrit (extraits adaptés) : « Sitôt revenus de vacances, les Sages du CSA se penchent sur un sondage ultra-polémique lancé à l'antenne de Sud Radio. Le 22 août dernier, lors d'une émission de libre antenne, l'animateur Éric Mazet rebondit sur l'affaire DSK pour demander aux auditeurs si, selon eux, DSK est soutenu par les juifs. Dès mardi, Rachid Arhab présidera un groupe de travail sur la déontologie afin d'examiner les suites à donner à ce qui apparaît comme un dérapage. Éric Mazet a provoqué le malaise, y compris chez son co-animateur, Michel Cardoze, qui a tenté de cadrer le débordement ».

‘Le Point’ : « "C'est une phrase absolument horrible, insupportable", rétorque Cardoze, manifestement gêné par l'initiative de son collègue. Le matin même, sur Sud Radio, l'animateur Robert Ménard avait lui-même recadré les propos d'un auditeur qui évoquait les "amis juifs" de Dominique Strauss-Kahn. Éric Mazet, à qui la séquence matinale n'avait pas échappé, a rebondi sur l'intervention de cet auditeur pour lancer un débat aux accents antisémites en ce qu'il laisse supposer que DSK aurait bénéficié de complicités confessionnelles pour échapper au procès pénal dont il était l'objet ».

‘Le Point’ : Lancée par Éric Mazet, une auditrice, dénommée Marie-Claude, donne son avis : "Je pense qu'il est soutenu par les juifs, c'est tout. Je ne suis pas antisémite, mais je pense qu'ils sont très puissants dans le monde et aux États-Unis encore plus". Un peu plus tard, elle précise : "Dire qu'il y a un lobby juif, ce n'est pas être antisémite. Ça ne veut pas dire qu'on ne les aime pas, ça veut dire qu'ils se soutiennent" ».

‘Le Point’ : « Michel Cardoze lâche : "Je commence à avoir la nausée". Et de réagir : "Il y a un antisémitisme en France, extrêmement profond. Et c'est très facile, en alignant un certain nombre de noms, de dire, eh bien, voilà, il y a un lobby juif qui soutient tel ou tel homme politique". Sud Radio, bénéficiaire d'une nouvelle fréquence à Paris, démarre en fanfare en essayant de déloger RMC du créneau "la parole aux auditeurs" » (fin des extraits adaptés de l’article de ‘Le Point’).

D’une part, les allégations mensongères contre les USA sur le plan économique, et, d’autre part, les théories conspirationnistes contre le soi-disant « pouvoir juif », participent, d’une seule et même imposture. Il est à la fois inquiétant et affligeant de voir, en 2011, au vingt-et-unième siècle, au troisième millénaire, la France recourir – une fois encore dans son histoire – à de tels procédés.

Copyright 2011 Michel Garroté – http://drzz.info/ – http://dreuz.info/

Sources :

http://www.lepoint.fr/economie/crise-de-la-dette-faut-il-craindre-un-complot-americain-contre-l-europe-29-08-2011-1367717_28.php

http://www.lepoint.fr/chroniqueurs-du-point/emmanuel-berretta/dsk-et-les-juifs-le-csa-examine-le-cas-de-sud-radio-29-08-2011-1367704_52.php

http://philosemitismeblog.blogspot.com/2011/08/sud-radio-demande-aux-auditeurs-si-dsk.html

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz