FLASH
[19/09/2017] Tweet de Netanyahu: « le discours de Trump est le meilleur que j’ai entendu à l’ONU en trente ans ! »  |  Le jihadiste de l’attentat de Londres a de la famille à Noord-Brabant, aux Pays-Bas  |  Attentat de Londres : le terroriste syrien aime la Grande Bretagne, affirme son frère  |  Israël : la police a arrêté un colon arabe de 17 ans après qu’un pistolet a été découvert chez lui  |  Attaque dans la cour de la synagogue de Garges-lès-Gonesse par des musulmans antisémites hurlant « Allahou akbar, nique les juifs »  |  [18/09/2017] Honte : la gauche a dénoncé le mur construit par Israël pour protéger ses citoyens, et elle en construit un pour protéger la tour Eiffel  |  Nikki Haley (ambassadrice des Etas-Unis à l’ONU): « La Corée du nord sera détruite si nous devons nous défendre contre ses attaques »  |  Attentat islamiste à Vigneux-sur-Seine (91) : un homme tente de tuer des policiers en criant Allah Ou akbar  |  Les USA, le Japon et la Corée du sud ont fait une démonstration de force aérienne en réponse au dernier tir de missile de Pyongyang  |  Suède taux de chômage: nés en Suède: 3.9%. Nés à l’étranger: 21.8% (Chiffres OCDE)  |  Attentat du métro de Londres : l’auteur est 1 réfugié d’Irak parce que les réfugiés sont des musulmans avec la haine des chrétiens  |  [17/09/2017] La Tunisie abolit l’interdiction du mariage des femmes avec des non-musulmans, mais la société islamique tolérante le rejette toujours  |  Grande Bretagne : la menace terroriste déclassée de « critique » à « sévère » – pas de risque imminent selon les services de renseignement  |  Tous les musulmans ne sont pas des terroristes, mais tous les terroristes sont maintenant des déséquilibrés  |  Gare de Marseille : 4 touristes américaines ont été attaquées à l’acide par une femme qui a été arrêté, identité non indiquée  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 1 septembre 2011

Cette affiche circule abondamment sur Internet en 2011…

Défendre les Juifs en diaspora et défendre les Juifs en Israël n’est pas toujours facile. Il arrive même que des Juifs alter-juifs gauchisants, calomnient, des Juifs et des non Juifs, du seul fait, que ceux-ci, défendent les Juifs en diaspora, et, défendent les Juifs en Israël. Je vais prendre ici un exemple à la fois concret et personnel.

Je suis le rédacteur en chef de http://drzz.info/ et de http://dreuz.info/ ; le directeur et propriétaire de ces deux blogues est Juif ; cependant je ne suis pas Juif. Je suis le fondateur de l’Alliance Judéo-Chrétienne pour Israël (http://alljci.blogspot.com/) ; cependant je ne suis pas Juif. Je suis membre d’Europe-Israël ; cependant je ne suis pas Juif. Je défends la société libre et laïque de culture judéo-chrétienne, par opposition, au communisme, au fascisme, au national-socialisme et à l’islamisme ; cependant je ne suis pas Juif.

Et néanmoins, la gauche me traite, en vrac, d’extrémiste ; d’ultra-sioniste ; d’officier de l’armée israélienne ; d’agent du Mossad ; et de porte-parole de l’ambassade d’Israël en Suisse, en France ou ailleurs.

En réalité, je subis, nous subissons, en la matière, les effets pervers du « paradigme inversé ». Qu’est-ce que ce paradigme inversé ? Ce paradigme inversé, c’est le faux paradigme selon lequel les amis des palestiniens sont forcément les « bons » ; et selon lequel les amis des Juifs en diaspora et des Juifs en Israël sont forcément les « mauvais ».


En terre d'islam l'on reprend les thèses nazies sur les Juifs

Je me souviens d’un événement très éclairant à cet égard. En 2009, aux USA, Norman Finkelstein, un Juif américain, gauchisant, alter-Juif, antisioniste, anti-israélien, et, à une époque, professeur de science politique à la DePaul University, avait pour habitude, de haïr et de calomnier, Abraham Foxman, directeur de l’Anti-Defamation League (ADL), une association de lutte contre l’antisémitisme, de lutte contre la diffamation du peuple juif et de défense de l’égalité des droits de tous les citoyens. Un jour, devant le journaliste – israélien, gauchiste et anti-israélien – Yoav Shamir et sa caméra de télévision, Norman Finkelstein fit soudain le salut hitlérien et cria « Heil Hitler ! », voulant, par ce geste délirant, « comparer » Abraham Foxman à Adolf Hitler (le genre de « comparaison » dont raffolent la blogosphère judéophobe, l’extrême-droite, l’extrême-gauche, les chrétiens « antisionistes », le Fatah, le Hamas, le Hezbollah, la Ligue arabe, l’Organisation de la Conférence Islamique, etc.).

Le journaliste Yoav Shamir, qui réalisait un « documentaire », fit remarquer au professeur Norman Finkelstein que des téléspectateurs allaient voir cette image avec le salut hitlérien (j’ai regardé ce nullissime et gauchiste « documentaire » de Yoav Shamir sur la chaine télévisée Arte, qui, bien entendu, était ravie de diffuser – et plébisciter – cette « chose »). Le professeur Norman Finkelstein, confirma son salut hitlérien, et, répondit au journaliste Yoav Shamir, que le directeur de l’ADL, Abraham Foxman, était, pire, qu’Adolf Hitler. Et qu’Adolf Hitler, contrairement à  Abraham Foxman, n’avait pas fait aux Juifs ce qu’il leur avait fait « pour de l’argent ». Cet événement est éclairant, car il révèle qu’un Juif gauchisant, alter-Juif, antisioniste et anti-israélien (ici Norman Finkelstein), peut – par orgueil et par aveuglement – sombrer dans le pire des délires.

Le pseudo-documentaire de Yoav Shamir, n’a absolument pas contribué, au débat sur l’identité juive en général ; et sur l’identité juive israélienne en particulier. Dans son « documentaire » propagandiste, Yoav Shamir a certes posé des questions ; mais ses questions contenaient déjà les réponses. Pire, à chaque fois que Yoav Shamir a interviewé quelqu’un, il en a profité pour exprimer ses convictions personnelles. Je le regrette profondément, car le débat sur l’identité juive en général, et, sur l’identité juive israélienne en particulier, est un débat à la fois utile et important. Ce débat a lieu, dans des conditions plus ou moins bonnes, aux USA et en Israël.

En Europe en revanche, ce débat est « pourri à la base », car à chaque fois, les vieux démons resurgissent. Chose plus grave encore, le débat – en Europe – sur Israël, permet, à des Juifs alter-juif et à des non-juifs anti-juifs, de faire carrière et de s’attirer la sympathie des médias, en vomissant Israël ; et en alléguant de façon calomnieuse que les Juifs pro-israéliens et les non-juifs pro-israéliens seraient, soi-disant, des extrémistes.

A cet égard, les faits parlent d’eux-mêmes : un Juif anti-israélien et un non-juif anti-israélien, ont accès, aux débats télévisés, et, aux maisons d’éditions, pour y délégitimer, et, même, y calomnier, le peuple juif israélien. Ils ont accès aux cocktails mondains. Ils peuvent publier leurs chroniques haineuses dans ‘Le Monde’, ‘Libération’, ‘The Guardian’ et le ‘New York Times’. Ils peuvent dîner en ville – à Paris, Londres et New York – avec les faiseurs d’opinions.

En revanche, si une personne – juive ou non-juive – défend Israël, et, critique l’Organisation de la Conférence Islamique, ainsi que la Ligue arabe, alors, cette personne sera accusée de toutes sortes d’inepties, y compris, d’avoir été, soi-disant, le mentor du psychopathe norvégien Breivik. En clair, l’on porte au pinacle les délires des israélophobes ; et l’on criminalise le travail des amis d’Israël.

 


Affiche disponible sur Internet en 2011…

Ainsi par exemple, dans une récente mise au point intitulée « Quand certains juifs gauchistes essayent de stigmatiser les associations de soutien à Israël » (extraits adaptés ; voir lien vers la source en bas de page), le Bureau d'Europe-Israël informe : « Nous découvrons avec étonnement le blog d'un certain Bernard Koch, militant gauchiste pour "la Paix Maintenant" (Shalom Archav) qui dans un torchon tente de stigmatiser comme "juifs radicaux" notre association et d'autres comme l'UPJF, le BNVCA, la CJFAI, Radio J. Ce billet (ndmg – de Bernard Koch) que nous qualifierions plutôt de "torchon" diffuse un poison anti-juif et antisioniste que l'on s'attendrait à lire sous la plume de groupuscules anti-israéliens plutôt que sous la plume d'un juif. Ce Bernard Koch ment en toute connaissance de cause sur divers points et Europe-Israël tient à rétablir la vérité : – Ce rassemblement (ndmg – de soutien à Israël) n'a pas été organisé à l’initiative d’Europe-Israël mais à celle de la Confédération de juifs de France et amis d'Israël (CJFAI) dont nous sommes membres. – Koch qualifie Europe-Israël d'association de "juifs radicaux". Europe-Israël n'est pas une association juive ni confessionnelle. Elle est constituée d'adhérents juifs et non-juifs qui soutiennent l'Etat d'Israël. Nous ne sommes liés à aucun parti politique ».

Le Bureau d'Europe-Israël : « Si ce Monsieur considère que soutenir Israël est une marque de radicalisme alors nous nous interrogeons fortement sur sa prétendue "judaïté". Nous soutenons Israël face au terrorisme, face aux attaques de certains Etats Arabes que subit Israël, seul Etat démocratique du Moyen Orient. – Koch considère que l'UPJF, la Confédération des Juifs de France et Amis d'Israël (CJFAI), la Fraternité Judéo-Noire, la Ligue de Défense Juive, le BNVCA, Le Secours Français pour Israël, l'union des CCJ Ile de France et Radio J (ndmg-qui a diffusé l'appel au rassemblement de soutient à Israël) sont des associations de "juifs radicaux" ! Nous notons qu'il a oublié de parler de France-Israël, de l'ABSI et du LIBI qui ont également participé à ce rassemblement. Ce Monsieur qui n'a aucun engagement au sein de la communauté juive, prétend qualifier les quelques associations actives en France de "juifs radicaux". Ainsi on apprend que l'ensemble des associations actives à la fois pour défendre la communauté juive et soutenir l'Etat d'Israël sont toutes des associations de "juifs radicaux", en dehors du CRIF qui seul trouve grâce aux yeux de Koch. – Koch prétend que nous n'étions qu'une centaine (ndmg – au rassemblement de soutient à Israël) et se livre ainsi à une désinformation évidente ».

Le Bureau d'Europe-Israël : « Ce type de désinformation dont usent régulièrement les pro-palestiniens. N'en déplaise à ce Monsieur, la police a dénombré officiellement 500 participants à ce rassemblement ! L'AFP, qui elle était présente au rassemblement, a indiqué "plusieurs centaines" de personnes. Non Monsieur ! Ce ne fut pas "un flop" ni "un échec sans précédent" comme vous tentez de le faire croire dans votre torchon. – Contrairement à ce que prétend Koch, le rassemblement ne s’est pas terminé à 18h15, mais aux alentours de 19h30. En effet, le rassemblement a commencé vers 18h15 en raison du colis piégé trouvé sur place par la Police et dont Koch omet de parler, preuve qu'il n'était pas présent et qu'il raconte n'importe quoi.- Koch, qui se livre à une désinformation flagrante, affirme dans cette petite phrase assassine (qui tente de jeter le discrédit sur le rassemblement et sur la LDJ) : "s'achevant sur une tentative d'échauffourées provoquées par les jeunes juifs de la LDJ à l'encontre d'un petit groupe de jeunes maghrébins, parfaitement détendus, venus, un dimanche comme les autres, sur l'avenue des Champs-Elysées pour une ballade entre copains". Ces affirmations sont purement et simplement fausses et mensongères ! ».

Le Bureau d'Europe-Israël : « Il n'y a eu aucune échauffourée. Le petit groupe de "gentils musulmans" qui se trouvait là, était en fait composé de membres des groupuscules islamistes FORSANE ALIZZA et COLLECTIF CHEIK YASSINE qui étaient venus en découdre à l'appel d'organisations islamistes. Heureusement les forces de l'ordre, prévenues, ont encadré ces "gentils musulmans" et ont empêché qu'ils s'attaquent aux participants du rassemblement. Il n'y a donc eu aucune échauffourée ! – Koch continue son torchon en affirmant qu'Europe-Israël, qui semble être sa cible favorite avec la LDJ, a voulu "prendre la vedette à une manifestation plus pacifique celle-là" (ndmg – Koch fait allusion à un autre rassemblement de soutien à Israël). Nous le rappelons, Europe-Israël n'est pas à l'initiative de l'appel au rassemblement et nous n'étions qu'une des associations coorganisatrices. Quant à "voler la vedette" à une autre manifestation pacifique, nous laissons le soin à la Confédération de Juifs de France et Amis d'Israël (CJFAI) de répondre à ce genre de délire sans intérêt. Europe-Israël réaffirme son soutien inconditionnel à l'Etat d'Israël. Nous indiquons que pour nous l'urgence est de dénoncer le terrorisme palestinien et la future déclaration unilatérale d'un Etat Palestinien en septembre à l'ONU. Bernard Koch est un triste sire qui a choisi son camp : défendre la cause palestinienne plutôt qu'Israël et le peuple juif », conclut le Bureau d'Europe-Israël, dans sa mise au point, intitulée « Quand certains juifs gauchistes essayent de stigmatiser les associations de soutien à Israël ».


L'Internet de 2011 véhicule ce genre de "messages"…

 

Pour ce qui me concerne – ce sera ma conclusion – il est de plus en plus  évident, que les non-juifs utilisent les Juifs alter-juifs, utilisent les Juifs anti-israéliens, et, confient, à ces Juifs alter-juifs, à ces Juifs anti-israéliens, des postes – parfois – importants, et ce, uniquement, pour faire ce qu’eux, non-juifs, ont envie de faire, et, pour faire croire, qu’eux, non-juifs, ne sont ni antisémites, ni judéophobes, ni israélophobes. Mais si un Juif ou une Juive n’est ni alter-juif, ni israélophobe, les portes lui seront fermées, et, il ou elle, aura droit, à son lot de calomnies. Le plus irritant dans toute cette affaire, c’est que les antisémites, les judéophobes, vont tirer prétexte des quelques fonctions occupées par des Juifs alter-juifs, par des Juifs israélophobes, pour faire croire, à tout le monde, que « les Juifs contrôlent », soi-disant, ceci ou cela.

A vrai dire, si les Juifs voulaient réellement « contrôler » les choses, ils les contrôleraient, de telle sorte, qu’Israël ait, systématiquement, l’image du gentil, et de telle sorte, que les palestiniens aient, en permanence, l’image des méchants. Or, en réalité, les Juifs en diaspora, et, les Juifs en Israël, sont, constamment, tenus de se justifier, et, constamment tenus, de démontrer, qu’ils ne sont pas des « méchants », qu’ils ne « contrôlent » pas, tout ce qui se passe, en ce bas-monde. A vrai dire, les Juifs en diaspora, et, les Juifs en Israël, n’ont, qu’un seul et unique désir, qui, n’a rien à voir, avec le contrôle, de ceci ou de cela.

A vrai dire, les Juifs en diaspora, et, les Juifs en Israël, n’ont qu’un seul et unique désir : pouvoir, enfin, vivre tranquilles. En matière de conquête et de contrôle du monde, l’on ferait mieux de lire, les documents, diffusés, en terre d’islam, et, dans les mosquées occidentales, par la Ligue arabe, et, surtout, par l’Organisation de la Conférence Islamique. Car, c’est de ce côté-là, que l’on trouvera, des indices, de conspirations et de complots.

Copyright 2011 Michel Garroté – http://drzz.info/  http://dreuz.info/

Sources :

http://www.adl.org/PresRele/ASInt_13/5524_13.htm

http://www.veroniquechemla.info/2011/05/diffamation-de-yoav-shamir.html

http://www.europe-israel.org/2011/08/quand-certains-juifs-gauchistes-essayent-de-stigmatiser-les-associations-de-soutien-a-israel/


En 2011 c'est drzz et les néo-conservateurs qui "contrôlent" le monde…

 

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz