FLASH
[19/10/2017] Ariane Fornia, fille d’Eric Besson, accuse l’ex-ministre Pierre Joxe d’agression sexuelle  |  Wolf Blitzer (CNN) est le 1er journaliste de gauche à évoquer le scandale Clinton/ Obama/ Uranium depuis sa révélation il y a 24 heures  |  [18/10/2017] France : 54% des condamnés pour jihad en 2014 auront purgé leur peine et seront libres en 2020 de faire devinez quoi!  |  Israël élu à la tête du COPUOS, le comité pour un usage pacifique de l’espace de l’ONU  |  JP Grumberg: Proverbe Yiddish pour les gens de gauche : ce que tu ne vois pas avec tes yeux, ne l’invente pas avec ta bouche  |  Israël attentat : un colon arabe palestinien a foncé sur des soldats israéliens avec un couteau à Gush Etzion. Terroriste blessé  |  Les constructions juives en Judée Samarie reçoivent une couverture média mondiale. L’abandon mondial du nationalisme Kurde, rien  |  Perquisition au siège du MoDem dans le cadre de l’enquête sur les emplois fictifs des assistants parlementaires européens  |  [17/10/2017] Israël refuse tout dialogue avec un gouvernement palestinien d’union avec des terroristes du Hamas  |  Grande-Bretagne : le patron du Mi5 prévient que le danger terroriste va exploser en intensité  |  Catalogne : 691 entreprises ont délocalisé leur siège social  |  Projet d’attentat par des terroristes ultra-droite: Mélenchon, Castaner et ds mosquées étaient visés selon LCI  |  10 activistes d’extrême droite qui préparaient une attaque arrêtés par la police  |  Effet Trump: la bourse franchit les 23000 points pour la 1ere fois de ses 121 années d’existence  |  Trump : « on m’a demandé si Hillary Clinton se présentera en 2020. J’ai répondu : ‘j’espère que oui !’  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 2 septembre 2011

DSK n’aurait pas dû  diriger le FMI et s’embourber avec une Guinéenne. Il aurait dû devenir casque bleu et se taper des Ivoiriennes. Du coup (si j’ose dire…), il ne risquerait rien ; aucune plainte pénale, aucun procès civil, aucune comparution, rien.

L'Opération des Nations Unies en Côte d'Ivoire (ONUCI) exprime ses « regrets les plus profonds » face aux abus sexuels commis par des casques bleus déployés en Côte d’Ivoire (« profond » n’est pas le mot le plus indiqué en l’espèce ; quoi que si, en fin de compte…). Les abus sexuels impliquent les éléments militaires de l’ONU et les éléments de police de l’ONU basés dans l'ouest de la Côte d’Ivoire.

En théorie, il incombe aux pays – dont sont originaires ces casques bleus – de prendre les « mesures appropriées » à l'encontre des soldats onusiens impliqués dans des abus sexuels (mesures appropriées, contre des crimes sexuels, au sens pénal du terme ?).

Cette Force onusienne (l’ONUCI) a déjà été « éclaboussée » (c’est du moins la formule maladroite qu’utilisent les agences de presse) – en 2007 – par des abus sexuels, perpétrés par des casques bleus marocains, basés à Bouaké, au centre de la Côte d’Ivoire. En clair, des Marocains ont violé des Ivoiriennes.

En octobre 2009, l'ONUCI a enquêté sur des abus sexuels impliquant le personnel militaire de l’ONU déployé en Côte d’Ivoire. Les premiers abus sexuels de casques bleus sur des filles ivoiriennes remontent à 2006 et concernent des mineures (si je comprends bien, pour être tout à fait précis, des viols perpétrés par des casques bleus musulmans sur des chrétiennes ivoiriennes mineures, dès 2006, ont fait l’objet d’une enquête en 2009 seulement, soit trois ans après les faits).

Présente depuis avril 2004, l’Opération des Nations Unies en Côte d'Ivoire (ONUCI) compte actuellement 8’000 casques bleus déployés dans le pays. Cela nous fait-il huit milles délinquants sexuels potentiels ?

Depuis que Sarkozy et l’armée française ont placé le musulman Ouattara à la tête de la Côte d’Ivoire, pays précédemment dirigé par le chrétien Gbagbo, divers organismes de défense des droits de l’homme dénoncent les assassinats et les crimes sexuels, perpétrés par les miliciens musulmans d’Ouattara, contre des chrétiennes et des chrétiens de Côte d’Ivoire, y compris contre des filles mineures.

Un journaliste occidental, qui avait été l’un des premiers, à émettre des doutes, sur la pureté et l’innocence du clan Ouattara, avait même été menacé de procès par les avocats de ce même Ouattara.

C’était DSK 5/5.

Bientôt  sur votre écran : DSK 5/6.

Copyright 2011 Michel Garroté – http://drzz.info/ – http://dreuz.info/

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz