FLASH
[14/08/2018] Est-ce vraiment ça, la mission de service public de France Info: parler de tous les livres anti-Trump qui paraissent, et silence total sur les livres pro-Trump ?  |  [13/08/2018] Migrants délinquants : le port de Sète veut bien accueillir l’Aquarius, qui est de nouveau à la recherche d’un port d’accueil pour débarquer des illégaux  |  La branche d’Al-Qaeda à Gaza a publié une vidéo de ses attaques à la roquette sur les communautés civiles israéliennes au cours de la dernière semaine  |  Mons-en-Baroeul (France): une voiture a terminé sa course dans le hall d’une mosquée. Accident ou intention, le mobile n’est pas encore clair  |  La monnaie turque plonge, Trump a réussi en 1 mois ce que l’Europe n’arrive pas à faire depuis 10 ans  |  Israël a confisqué des dizaines de milliers de ballons qui étaient destinés à Gaza par crainte qu’ils soient utilisés comme bombes incendiaires  |  [11/08/2018] Des drones israéliens ont ciblé des terroristes musulmans qui lançaient des bombes incendiaires depuis le nord de Gaza. Plusieurs incendies ont éclaté aujourd’hui dans des villes israéliennes près de la frontière  |  Egypte : 1 terroriste musulman a été empêché de s’approcher d’une église quand il a voulu faire exploser son gilet d’explosifs. Il a fait boum, personne d’autre n’a été atteint  |  Trump a autorisé le doublement des tarifs douaniers pour l’importation d’acier et d’aluminium depuis la Turquie. Conséquence, la livre turque s’écroule  |  Effet Trump : les bons chiffres de l’emploi des Africains et des Hispaniques se confirment : ce sont les meilleurs de l’histoire des Etats-Unis  |  Etat-Unis : des centaines de Bikers se sont déplacés à Bedminster pour saluer le président Trump  |  Hérault : Il poignarde un homme et plonge dans le fleuve pour échapper à la police  |  Brigitte Bardot explose Nicolas Hulot : « c’est un trouillard et il ne sert à rien »  |  Pays-Bas : victime d’un viol collectif par des musulmans, une élue du PVV se suicide  |  Paris : 2 motards de la police et 1 voiture de patrouille percutés par des « jeunes » qui faisaient un rodéo à moto dans les rues  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 10 septembre 2011

Dans la nuit de vendredi à samedi, des milliers de manifestants, trompés par la récupération de leur « révolution » par les nouveaux dictateurs de l’armée (nous aurons l’occasion d’y revenir), bien plus répressifs que ne l’était Mubarak, sont partis de la place Tahrir au Caire, se sont dirigés vers l’Ambassade d’Israël, et l’ont saccagée.
 

 
Les Frères Musulmans avaient lancé vendredi dernier, jour de prières ou les Musulmans se rendent à la Mosquée, l’ordre d’aller tuer Yitzhak Levanon, l’ambassadeur d’Israël, et de massacrer tous les israéliens qui se trouvent sur le sol Egyptien.
 
Ce vendredi (jour de prières chez les Musulmans), Salah Sultan, un dignitaire religieux des Frères Musulmans, a accusé l’ambassade d’Israël d’avoir monté un complot secret pour corrompre la jeunesse égyptienne par la drogue, et d’introduire de l’héroïne en Egypte par le valise diplomatique.
 
La foule s’est alors mise en mouvement, et armée de marteaux et de barres de fer, a commencé à détruire, sur les regards passifs de la police, le mur de protection qui venait d’être édifié, suite aux mouvements du mois dernier, contre cette même ambassade.
 
Les activistes ont réussi à monter jusqu’à l’un des étages de l’immeuble de 21 étages qui accueille l’ambassade, et ont jeté par les fenêtres des milliers de documents en hébreu.
 
L’armée a réussi a dissipé les manifestants tôt ce matin, et il y aurait entre 50 et 87 blessés selon les témoins, 520 selon le Ministre de la santé égyptienne, une personne est morte d’un arrêt cardiaque.
 
Aucun membre de l’Ambassade n’était présent sur place, sans quoi ils auraient été plus que probablement lynchés, conformément à ce qu’on observe régulièrement dans de nombreux pays islamiques. L’ambassadeur et sa famille ainsi que plusieurs membres du personnel ont quitté précipitamment l’Egypte, tôt ce matin, par l’aéroport du Caire.
 
Mubarak imposait le respect des accords de paix avec Israël dans un climat d’antisémitisme populaire violent. On se souvient par exemple que le syndicat des journalistes faisait expulser de son emploi tout journaliste qui communiquait avec ses pairs israéliens, et que le Ministre  de la Culture, Faruq Hosni, candidat à la Présidence de l’UNESCO, avait déclaré en 2008 : « je brûlerai moi-même tout livre juif que je trouve dans les bibliothèques d’Egypte ». Les dernières déclarations de ce genre remontent à l’Allemagne hitlérienne.
 
On se souvient également qu’Obama avait appuyé la transformation de l’Egypte, d’une dictature pro-occidentale, en paix avec Israël et alliée des Etats Unis, en une dictature militaire et islamiste bien plus répressive et anti-démocratique. Obama qui avait exigé le départ immédiat de son allié Moubarak, lequel faisait régner par la force un équilibre qu’il jugeait vital, en muselant les fondamentalistes Frères Musulmans qui prônent le retour du pays aux lois et coutumes du 7e siècle, pour la modernisation de son pays. Obama donc, acteur de ce retour à la barbarie, a dénoncé du bout des lèvres cette prévisible attaque de la population contre le symbole de la démocratie et de la culture occidentale au Moyen Orient.  
 
Et si vous pouvez compter jusqu’à quatre, vous n’aurez aucun mal à comprendre qu’Alain Juppé, un repris de justice à la moralité douteuse, ancien condamné pour des affaires de détournement de fonds public, puis parachuté Ministre des Affaires Etrangères, a déclaré récemment vouloir dialoguer avec les Frères Musulmans s’ils respectent la démocratie et renoncent à la violence.
 
L’attaque contre une ambassade, si elle est israélienne, n’est peut être pas considérée comme recours à la violence, pour Alain Juppé. 
 
« Peut-être pourrons-nous nous retrouver sur un terrain commun » a déclaré Alain Juppé aux  Frères Musulmans tunisiens.
 
Le Dr. Salah Sultan, dignitaire des Frères Musulmans, avait déclaré, quelques temps avant de lancer sa fatwa pour tuer l’ambassadeur israélien au Caire, lors d’une conférence de presse intitulée « la route vers Al-Quds », que les Juifs tuent les non juifs, et utilisent le sang des Chrétiens pour préparer le pain de Pessah.
 

 
Alain Juppé a t-il trouvé là « son terrain commun » avec les Frères Musulmans ?
 
Reproduction vivement encouragée, avec la mention suivante et le lien ci dessous :
© Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info
 
http://www.israelnationalnews.com/News/News.aspx/147288
http://english.aljazeera.net/news/middleeast/2011/09/201199225334494935.html
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz