FLASH
[23/10/2017] La télévision locale catalane TV3 refuse la mise sous tutelle de Madrid  |  [22/10/2017] Trump aux Européens : « ne nous soutenez pas contre l’Iran, continuez à faire des affaires avec eux, vous avez besoin de cet argent »  |  46% des Américains pensent que les médias fabriquent entièrement des histoires au sujet de Donald Trump. Combien en France le savent?  |  Interrogée au point de passage que la gauche veut supprimer, 1 arabe palestinienne a avoué vouloir commettre un attentat en Israël  |  [21/10/2017] Tchéquie : Libéraux populistes (Babis) 30,7%, Extrême droite SPD 11%, Conservateurs ODS 10,6%  |  Élections tchèques : le milliardaire populiste anti-migrants Babis largement devant  |  Trump va rendre publiques les archives sur la mort de Kennedy – la CIA veut les garder secrètes 20 ans de plus  |  Espagne : le gouvernement prévoit la destitution du président catalan Puigdemont dans les 6 mois  |  Espagne : Le gouvernement suspend l’autonomie de la Catalogne (application article 155)  |  L’Assemblée a voté la suppression de la taxe d’habitation pour 80% des ménages d’ici 2020 : ça va coûter très cher aux Français  |  Israël a tiré sur les positions de l’artillerie syrienne après 5 roquettes tirées sur le Golan  |  Elus du personnel : leur nombre devrait baisser nettement dans les grandes entreprises (enfin)  |  Egypte : 58 policiers tués lors d’un attentat de l’organisation Hasm à Giza au sud du Caire  |  #Allemagne : plusieurs personnes ont été blessées dans une attaque de couteau à Munich  |  Règlement de compte hier soir à Marseille. 2 individus armés (fusil à pompe) ont tué un homme à la Bricarde  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 12 septembre 2011

Encore un signe de la révolution démocratique du printemps arabe, et de la légendaire tolérance de l'islam… les chrétiens de gauche apprécieront. Les autres savent.
 
AINA, L’agence internationale d’information Assyrienne rapporte que les Frères Musulmans, l’organisation à laquelle appartient Tariq Ramadan, et avec qui Alain Juppé a engagé un « dialogue démocratique », en expliquant, je le cite : « Nous devons parler, échanger nos idées avec tous ceux qui respectent les règles du jeu démocratique et bien sûr le principe fondamental du refus de toute violence », les Frères Musulmans donc, ont décrété, je cite : «  il sera impossible de construire une église en Egypte, et celles qui seront démolies ne seront jamais reconstruites. Aucune croix ne sera autorisée sur les églises, ni aucune cloche ne pourra sonner ».
 
La petite église Saint George du village Elmarinab en Haute Egypte, un village principalement chrétien, a été récemment reconstruite car son état devenait dangereux pour les fidèles. Les musulmans du village se sont dit offensés par son état neuf, et ont rameuté les musulmans salafistes des villages voisins.
 
Début septembre, ces derniers ont encerclé les maisons des chrétiens, et leurs ont interdit de quitter leurs maisons et d’acheter de la nourriture tant qu’ils ne détruiraient pas le dôme de la petite église. Ils ont ensuite détruits les cultures des villageois chrétiens.
 
Malgré la présence policière, les musulmans ont interdit toute entrée et sortie du village, et ont menacé, après les prières du vendredi à la mosquée, d’aller eux-mêmes détruire l’église.
 
Samedi 3 septembre, le gouverneur militaire a été informé que les chrétiens étaient en train de mourir de faim, enfermés dans leurs maisons. 
 
Il a envoyé les forces de sécurité sur place, et elles ont escorté deux jeunes chrétiens pour leur permettre d’acheter de la nourriture pour les villageois. Les musulmans ont alors tenté de bloquer les véhicules de sécurité qui ont forcé le passage.
 
« j’ai eu le coeur brisé de voir un vieillard courir avec les enfants pour manger un morceau de pain », a témoigné un villageois au retour des véhicules chargés de nourriture.
 
Une « réunion de réconciliation » fut mise en place la semaine dernière, et le père Makarios Boulos a accepté, « dans un geste d’apaisement », de retirer la croix et les cloches de l’église.
 
Mardi dernier, les mêmes musulmans présents à la « réunion de réconciliation » ont réclamé que les six petits dômes de l’église soient détruits, ce qui, selon le prêtre, ferait tomber tout l’édifice.
 
Puis ils demandèrent la suppression des panneaux indiquant qu’il s’agit d’une église, pour les remplacer par « maison d’hospitalité ».
 
Cela se passe en Egypte, cela se passe en septembre 2011, soit quatre mois après le printemps arabe, salué par les « experts ».
 
Cela se passe dans l’indifférence totale du Conseil des Droits de l’homme de l’ONU, dans le silence des médias occidentaux, et l’ignorance des organisations humanitaires.
 
Aucun musulman modéré n’est descendu dans les rues défendre le bon vivre ensemble qu’ils réclament. Ni Ali Rahni, musulman auto déclaré laïque et président de l’association Rencontre et Dialogue, ni Slimane Tir, patron d’une radio communautaire du Nord de la France, prétendument laïque, n’ont dénoncé cette barbarie des musulmans égyptiens. 
 
Nous n’avons pas vu non plus beaucoup de Chrétiens manifester. 
 
Alain Juppé n'a pas fait de commentaire au sujet du comportement des Frères Musulmans. Soit le meilleur d’entre nous est le dernier des abrutis, soit il nous prend pour des abrutis (soit les deux)
 
Reproduction vivement encouragée, avec la mention suivante et le lien ci dessous :
© Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info
 
http://www.christianophobie.fr/breves/des-musulmans-mettent-en-etat-de-siege-un-village-chretien-de-haute-egypte-et-menacent-de-raser-son-eglise
http://www.aina.org/news/20110908193725.htm
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz