FLASH
[17/08/2018] Jérusalem : attentat au couteau, un policier blessé par un terroriste musulman palestinien, qui a été neutralisé  |  Dreuz lance un appel aux lecteurs: aidez-nous à passer au crible pendant 24 h les Fake News des radios du service public français  |  Laurent Ruquier défend son ami Gilbert Rozon, accusé d’agressions sexuelles: « Il n’a tué personne » (non, il a juste violé plusieurs femmes)  |  Suisse : à Genève 5 jeunes femmes sauvagement tabassées, 2 blessées graves, par « des Maghrébins de cités venus de France »  |  Automobiliste tué par balle à Paris: le policier mis en examen et interdit d’exercer  |  Une ex-esclave sexuelle yézidi aurait fui l’Allemagne après y avoir revu son bourreau, infiltré parmi les réfugiés  |  Grenoble : 2 migrants Albanais tirent des coups de feu sur un groupe de personnes et sont interpellés après une course-poursuite  |  Primes en liquide : Claude Guéant condamné en appel à la prison ferme  |  Effet Trump : l’emploi des jeunes est au plus bas depuis 50 ans – quel horrible président ce Trump  |  « Nous ne voulons pas de migrants africains, ils ne viennent pas pour travailler pour les aides sociales » Andrej Babiš, premier ministre tchèque  |  Un engin explosif a détoné en Italie, près d’un siège du parti La Ligue  |  Israël : durant la nuit, l’armée a arrêté en Judée Samarie un terroriste musulman palestinien recherché  |  [16/08/2018] La ‘Reine du soul’ Aretha Franklin est décédée d’un cancer du pancréas à l’âge de 76 ans  |  1 terroriste du FPLP d’un camp de réfugiés palestiniens du sud Liban a été arrêté alors qu’il entrait en Israël avec un passeport belge  |  Tsahal a arrêté 8 terroristes musulmans pendant la nuit en Judée et en Samarie, dans le cadre des opérations de lutte contre le terrorisme  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Ftouh Souhail le 18 septembre 2011

Les tortionnaires de Damas ont trouvé les responsables du chaos qui sévit dans le pays : ce sont des espions israéliens.
 
La télévision syrienne a diffusé ce samedi 17 septembre 2011 « les aveux » d'un espion israélien, actuellement entre les mains des forces de sécurité syriennes. Selon les médias locaux, « l’espion » a révélé le scénario de l'assassinat d'Imad Moughnieh, responsable militaire du Hezbollah, le 12 février 2008. Mais surtout, il a dévoilé les instructions reçues par les espions israéliens envoyés en Syrie pour y semer la division, le chaos et l'anarchie.
 
Ces révélations fracassantes ont sans aucun doute l'espoir de détourner l'attention des manifestants de la répression sanglante du régime d'Assad.
 
« L’agent » en question, Iyad Youssouf Nouaïem, un Jordano-Palestinien d'une trentaine d'années, aurait été recruté par le Mossad en 2006 après une visite à Hébron. Nouaïem fait des « aveux », dans l'interview, et affirme avoir été mandaté en Syrie pour récolter des informations, et notamment sur le véhicule d'Imad Moughnieh.
 
Le 15 mars 2011, des centaines de Syriens ont pris part à la « journée de la colère » contre le régime de Bashar Al Assad, à Damas, à Deir ez-Zor et à Halab. Le régime syrien a accusé Israël, dès le début des émeutes, d’être derrière les manifestations anti-gouvernementales. « De nombreux Syriens ont reçu des SMS provenant d’une base armée de Palestine », ont même déclaré très sérieusement des responsables syriens. 
 
Le 30 mars, le président Bachar Al Asad a accusé Israël, à mots couverts, d'être à l'origine des émeutes dans son pays, en faisant remarquer que la ville de Deraa où ont éclaté les troubles est proche de la frontière avec Israël.
 
L‘Iran de son coté a accusé les USA, d’avoir fomenté les troubles en Syrie…
 
Le porte-parole du ministère des Affaires étrangères iranien a déclaré, le 30 juin 2011, que Washington profite de la situation en Syrie pour tenter de briser « l’union anti-israélienne », et venir ainsi à la rescousse de son allié Israël. Jamais à une contradiction près, il affirmait également que « Washington veut écarter le président Assad, afin de faire accéder au pouvoir un dirigeant plus modéré à l'égard d'Israël après avoir perdu son allié égyptien, Hosni Moubarak ».
 
Le 24 août 2011, interrogé par la chaîne de télévision du Hezbollah Al Manar, le président iranien Ahmadinejad a appelé son allié syrien à cesser la violence et à dialoguer avec les opposants à son régime, en ajoutant que la « poursuite des violences sert les intérêts des Sionistes ». Israël, pour ces islamistes, est le médicament qui soigne toutes leurs maladies sociales !
 
L’ayatollah Jafar Sobhani, un érudit islamique de Qom, a même annoncé le 21 août 2011, qu’Israël « a eu une influence directe sur les troubles en Syrie » et a émis une fatwa expliquant que « tout changement politique en Syrie irait à l’encontre des lois islamiques ».
 
La présidente de la Commission parlementaire des droits de l’homme iranienne, Zahra Alheian, a quand à elle déclaré le 29 août 2011, qu' « affaiblir la Syrie permet à l’entité sioniste de contrôler la région ». La responsable politique iranienne a souligné au cours de sa réunion avec Omet Yardim, l’ambassadeur turc à Téhéran, « la nécessité de renforcer la coopération entre les deux pays pour renforcer la ligne de la résistance islamique ». A la fin de la rencontre, elle a souligné la nécessité de trouver une solution pacifique aux problèmes en Syrie et elle a dénoncé les « complots des Sionistes ». 
 
Bref donc, l’Etat hébreu serait responsable des contestations qui remettent en cause le pouvoir de la dictature de Damas. 
 
Les dirigeants israéliens se refusent pour leur part à communiquer sur ce qui se passe en Syrie. Ils savent qu’ils seraient immédiatement utilisés comme épouvantail par un camp ou par l'autre.
 
© Ftouh Souhail
Reproduction vivement encouragée, avec la mention suivante et le lien ci dessous :
© Ftouh Souhail pour www.Dreuz.info
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz