FLASH
[14/08/2018] Est-ce vraiment ça, la mission de service public de France Info: parler de tous les livres anti-Trump qui paraissent, et silence total sur les livres pro-Trump ?  |  [13/08/2018] Migrants délinquants : le port de Sète veut bien accueillir l’Aquarius, qui est de nouveau à la recherche d’un port d’accueil pour débarquer des illégaux  |  La branche d’Al-Qaeda à Gaza a publié une vidéo de ses attaques à la roquette sur les communautés civiles israéliennes au cours de la dernière semaine  |  Mons-en-Baroeul (France): une voiture a terminé sa course dans le hall d’une mosquée. Accident ou intention, le mobile n’est pas encore clair  |  La monnaie turque plonge, Trump a réussi en 1 mois ce que l’Europe n’arrive pas à faire depuis 10 ans  |  Israël a confisqué des dizaines de milliers de ballons qui étaient destinés à Gaza par crainte qu’ils soient utilisés comme bombes incendiaires  |  [11/08/2018] Des drones israéliens ont ciblé des terroristes musulmans qui lançaient des bombes incendiaires depuis le nord de Gaza. Plusieurs incendies ont éclaté aujourd’hui dans des villes israéliennes près de la frontière  |  Egypte : 1 terroriste musulman a été empêché de s’approcher d’une église quand il a voulu faire exploser son gilet d’explosifs. Il a fait boum, personne d’autre n’a été atteint  |  Trump a autorisé le doublement des tarifs douaniers pour l’importation d’acier et d’aluminium depuis la Turquie. Conséquence, la livre turque s’écroule  |  Effet Trump : les bons chiffres de l’emploi des Africains et des Hispaniques se confirment : ce sont les meilleurs de l’histoire des Etats-Unis  |  Etat-Unis : des centaines de Bikers se sont déplacés à Bedminster pour saluer le président Trump  |  Hérault : Il poignarde un homme et plonge dans le fleuve pour échapper à la police  |  Brigitte Bardot explose Nicolas Hulot : « c’est un trouillard et il ne sert à rien »  |  Pays-Bas : victime d’un viol collectif par des musulmans, une élue du PVV se suicide  |  Paris : 2 motards de la police et 1 voiture de patrouille percutés par des « jeunes » qui faisaient un rodéo à moto dans les rues  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 3 octobre 2011

Michel Garroté – On me dit que selon un récent sondage Viavoice, plus des deux tiers des Français pensent que Sarkozy perdra les élections présidentielles de 2012. S'il est candidat. Or, à ce stade et pour l’instant, il est, encore, le candidat – unique et non déclaré – de l’UMP. En clair, pour 68% des personnes interrogées, Sarkozy va perdre s'il se représente. Mais tel que nous connaissons Sarkozy, rien ne l’arrête et rien ne l’arrêtera ; ni les sondages ; ni le risque – pourtant énorme – de perdre.

Dans ce sondage, les principales raisons du rejet – désormais massif – de Sarkozy sont : primo, l’endettement et le déficit public. En effet, la dette s’est fortement accrue au deuxième trimestre ; elle s’établit désormais à plus de 1’692 milliards d’euros ; soit une augmentation de plus de 46 milliards en seulement trois mois.

Secundo, l'insuffisance des résultats économiques et sociaux. Avec une nouvelle taxe, une de plus, depuis le 1er octobre : les justiciables doivent s'acquitter de 35 euros, sous peine de voir leur dossier jugé irrecevable ; ce sont 2,5 millions de procédures, déposées, chaque année, devant les juridictions, qui sont ainsi taxées ; soit 87 millions d’euros de plus pompés – chaque an – aux Français, dès ce mois d’octobre 2011.

Et tertio, les affaires politico-financières, la liste étant trop longue pour être ici énumérée (bon, allez, juste une, elle date d’hier : Liliane Bettencourt est prête à la "guerre nucléaire" avec sa fille Françoise ; désormais, c’est carrément du fuckushima ; et Liliane Bettencourt a donné pour consigne à ses avocats d'engager des démarches pour révoquer l'accord, conclu avec sa fille Françoise, à Noël 2010 ; chez les Bettencourt aussi, le Père Noël est devenu une ordure).

Même les sympathisants UMP sont divisés sur les chances de Sarkozy, selon le sondage Viavoice (ajoutons que les deux tiers des sympathisants UMP soutiennent la droite populaire, l’aile droite du parti). Le ministre des Affaires étrangères, Alain Juppé, est considéré comme le meilleur candidat UMP pour 2012 (vu les faibles pourcentages, l’on devrait plutôt dire le moins mauvais candidat UMP). En effet, Juppé est à 26%, devant Sarkozy à 21% et le Premier ministre François Fillon à 16%.

Or, Juppé a été condamné en 2004 à 14 mois de prison avec sursis et à un an d'inéligibilité dans l'affaire des emplois fictifs du RPR. Autrement dit, à en croire le sondage, les Français (qui sont des veaux, disait De Gaulle) préfèrent le repris de justice Juppé à l’agité Sarkozy et au très posé Fillon (et si je le trouve très posé, cela n’implique évidemment pas, que je le soutiens de façon inconditionnelle ; de toute façon, entre les ânes bâtés, le singes grimaçants, les gros bœufs et tous les veaux, la politicaillerie est de plus en plus zoophile).

Au centre, l’annonce faite par Jean-Louis Borloo, de ne pas se présenter aux présidentielles, soulève des gueules de bois et des réactions. Ainsi, le socialiste Pierre Moscovici raconte : "les électeurs du centre (qui auraient pu voter Borloo s’il avait décidé de se présenter), ceux qui rejettent cette droite sarkozyste arrogante et injuste, ne vont pas se reporter sur Nicolas Sarkozy. Je prends aujourd'hui un pari, c'est que les 7 et 9% (d'intentions de vote) qu'on donnait à Jean-Louis Borloo ne sont pas 7 à 9% de plus pour Nicolas Sarkozy", précise Moscovici (sous aspirine, dit-on, ça et là).

A gauche, Martine Aubry, candidate à la primaire du Parti socialiste, lance sur Twitter un message pour doper sa candidature  message intitulé "100’000 appels pour Martine Aubry". A une semaine du premier tour des primaires socialistes, Martine Aubry essaye de contrer les sondages qui donnent nettement l'avantage à François Hollande, vous savez, le mec normal qui veut devenir président normal. Martine Aubry essaye de contrer les sondages avec des méthodes dignes d’une jeune adolescente accro du net.

C’est donc, un peu partout, l’agitation qui remplace l’action.

En somme, l'immobilisme est en marche. Et rien ne saurait l'arrêter.

Comme disait l’autre.

Copyright Michel Garroté www.dreuz.info & Sources citées

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz