FLASH
[23/10/2017] Sinaï : L’Etat islamique a capturé 3 membres du Hamas qui creusaient un tunnel terroriste  |  La télévision locale catalane TV3 refuse la mise sous tutelle de Madrid  |  [22/10/2017] Trump aux Européens : « ne nous soutenez pas contre l’Iran, continuez à faire des affaires avec eux, vous avez besoin de cet argent »  |  46% des Américains pensent que les médias fabriquent entièrement des histoires au sujet de Donald Trump. Combien en France le savent?  |  Interrogée au point de passage que la gauche veut supprimer, 1 arabe palestinienne a avoué vouloir commettre un attentat en Israël  |  [21/10/2017] Tchéquie : Libéraux populistes (Babis) 30,7%, Extrême droite SPD 11%, Conservateurs ODS 10,6%  |  Élections tchèques : le milliardaire populiste anti-migrants Babis largement devant  |  Trump va rendre publiques les archives sur la mort de Kennedy – la CIA veut les garder secrètes 20 ans de plus  |  Espagne : le gouvernement prévoit la destitution du président catalan Puigdemont dans les 6 mois  |  Espagne : Le gouvernement suspend l’autonomie de la Catalogne (application article 155)  |  L’Assemblée a voté la suppression de la taxe d’habitation pour 80% des ménages d’ici 2020 : ça va coûter très cher aux Français  |  Israël a tiré sur les positions de l’artillerie syrienne après 5 roquettes tirées sur le Golan  |  Elus du personnel : leur nombre devrait baisser nettement dans les grandes entreprises (enfin)  |  Egypte : 58 policiers tués lors d’un attentat de l’organisation Hasm à Giza au sud du Caire  |  #Allemagne : plusieurs personnes ont été blessées dans une attaque de couteau à Munich  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 4 octobre 2011

Michel Garroté – Selon les agences de presse, aujourd’hui, mardi 4 octobre de l’An de disgrâce 2011, Sarkozy salue, à Alès, dans le Gard, "l'esprit de résistance" des Cévennes (et des Causses aussi ?), évoquant "son courage" et son "sang-froid", des valeurs dont Sarkozy raconte qu’il s'en inspire aujourd'hui "pour lutter contre la crise" (c’est donc l’esprit cévenol qui, aujourd’hui, mardi 4 octobre, sort la France de la crise ; personnellement, je n’ai rien contre). Sarkozy évoque "l'âpre beauté de la terre cévenole" et "la beauté presque lunaire" des Causses (on a donc bien marché sur la lune ; et c’était, en fait, dans les Causses).

 

"L'identité et le caractère" de cette région et de ses habitants "ont été forgés par des malheurs qui ont laissé des blessures aussi profondes dans les mémoires que les gorges ravinées du Gardon dans la montagne", ajoute Sarkozy (je vais donc, en avril 2012, soigner mes blessures dans le Gardon). "Vous êtes les héritiers de ce petit peuple si courageux" qui a "donné à l'Europe médusée une incroyable leçon de liberté" (faut-il que l’Europe soit médusée pour retrouver la saveur de la liberté ?). Ici, "c'est un peuple qui résiste, un peuple qui ne se met pas à genoux", insiste Sarkozy.

Sarkozy, accompagné des ministres de l'Ecologie Nathalie Kosciusko-Morizet (candidate NKM aux présidentielles de 2017 ; et non pas NTM, je vous prie) et de la Cul-ture Frédéric Mitterrand, visite, près de Mialet, le Musée du Désert (tout un symbole pour 2012…). "Le don des protestants à la France, c'est la liberté de conscience", affirme Sarkozy, assurant qu'il est "très ému" à l'occasion de cette "première visite" dans ce "lieu de mémoire" (il est ému par sa première visite). "C'est un lieu sacré pour les protestants" mais le message qu'il porte "va bien au-delà de la seule communauté protestante (les musulmans sont ainsi rassurés).

"Je viens ici pour les protestants, mais c'est pour toute la France", dit Sarkozy (les gorges ravinées du Gardon, c’est toute la France, je suis d’accord ; surtout aujourd’hui). "Je m'inspire beaucoup des valeurs cévenoles pour faire face à la crise que le monde connait : résistance, courage, sang-froid. Ces valeurs sont celles qu'il faut que nous portions pour que la France sorte elle aussi victorieuse de la crise" ("Elle aussi" ? Alors qu’un Cévenol se présente en 2012, cela ne pourra en tout cas pas être pire que maintenant).

Avec cette visite culturelle et identitaire (c’est du moins ce qu’écrit une agence de presse), faite pour séduire les protestants de France (ce qui en soi me semble excellent), plus d'un million de personnes, Sarkozy garde à l'esprit qu'il reste moins de sept mois avant l'élection présidentielle (précise l’agence de presse ; c’est vrai que le temps, lui aussi, file à toute vitesse). Et Sarkozy en profite pour rendre un hommage appuyé à Rama Yade (candidate aux présidentielles de 2012 ou de 2017, elle ne sait plus très bien elle-même) qui "a défendu efficacement" le dossier des Causses et Cévennes.

Rama Yade a quitté l'UMP pour rejoindre le Parti radical de Jean-Louis Borloo, dont elle espérait qu'il serait candidat en 2012, avant que ce dernier ne décide dimanche soir de jeter l'éponge (c’est donc toujours l’agence de presse qui s’exprime ; mais l’on ne sait toujours pas si Rama Yade est candidate en 2012 ou en 2017). Sarkozy confirme qu'il n'y aurait "pas d'exploitation de gaz de schiste par fracturation hydraulique" dans la région et il fait allusion à son épouse Carla, enceinte, qui, "pour des raisons pas tout à fait dépendantes de sa volonté, est obligée de se reposer", précise encore Sarkozy, cité par l’agence de presse (il n’y aura pas d'exploitation de gaz de schiste par fracturation hydraulique pour des raisons pas tout à fait dépendantes de sa volonté ? Décidément, je ne comprends jamais rien à rien, moi… Ils ne pourraient pas s’exprimer clairement, tous ces gens, à la fin ?).

Copyright Michel Garroté www.dreuz.info & Sources presque citées

L'ours cévenol est réputé pour son esprit résistant

 

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz