FLASH
[17/10/2017] Israël refuse tout dialogue avec un gouvernement palestinien d’union avec des terroristes du Hamas  |  Grande-Bretagne : le patron du Mi5 prévient que le danger terroriste va exploser en intensité  |  Catalogne : 691 entreprises ont délocalisé leur siège social  |  Projet d’attentat par des terroristes ultra-droite: Mélenchon, Castaner et ds mosquées étaient visés selon LCI  |  10 activistes d’extrême droite qui préparaient une attaque arrêtés par la police  |  Effet Trump: la bourse franchit les 23000 points pour la 1ere fois de ses 121 années d’existence  |  Trump : « on m’a demandé si Hillary Clinton se présentera en 2020. J’ai répondu : ‘j’espère que oui !’  |  Daphne Caruana Galizia, qui a révélé les Panama Papers, a été tuée par une bombe plantée près de sa voiture  |  [16/10/2017] Israël va construire 1600 logements dans la partie Est de la capitale Jérusalem  |  Rare: Israël a procédé à des frappes aériennes en Syrie près de Damas – la Russie était prevenue  |  Catalogne : le président indépendantiste recule et propose de discuter avec Madrid dans 2 mois  |  Gaza : en réponse aux tirs de roquette, Israël a bombardé des positions terroristes du Hamas pendant la nuit  |  Somalie : l’attentat de la religion de la paix et de la tolérance a fait 231 morts et 275 blessés  |  Pendant la nuit, l’armée israélienne a arrêté 12 colons arabes en Judée, recherchés pour terrorisme  |  [15/10/2017] Prédateur sexuel Harvey Weinstein : la gauche contre-attaque et « ressort » une affaire contre Trump  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 6 octobre 2011

Daniel Shechtman a remporté le prix Nobel de Chimie 2011. Shechtman est israélien. Et même s’il a fait les gros titres des médias israéliens, il n’est pas le seul Juif récompensé d’un prix Nobel. 
 
Ralph Steinman et Bruce Beutler ont reçu un Nobel de médecine.
 
Saul Pelmutter et Adam G. Ross, deux Juifs américains, ont reçu chacun un prix Nobel de physique.
 
Pour l’instant, ils sont cinq. Cinq Juifs sur sept prix décernés. 
 
Leurs « Yiddishe mame » (mère juive en Yiddish) peuvent être très fières. Quand à moi, je me dis qu’ils ont dû travailler très dur, bien plus dur que les autres, pour arriver là et coiffer de brillants collègues au poteau.
 
Je me dis aussi que les juifs ne peuvent pas afficher leur fierté sans regarder en présence de qui ils se trouvent, parce que cela irrite. Les autres peuples ont le droit d'être fiers, et de laisser éclater leur joie lorsque leurs nationaux remportent une victoire. Tout le monde trouve cela naturel. Personne ne songerait à le leur reprocher. Pour nous les Juifs, c'est infiniment plus compliqué.
 
Reproduction vivement encouragée, avec la mention suivante et le lien ci dessous :
© Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz