FLASH
[21/08/2018] Chômage, déficit, pouvoir d’achat : l’effet Macron ne marche pas, l’effet Trump fonctionne à fond, donc les médias crachent sur Trump  |  Une statue de la Vierge à l’Enfant décapitée dans l’Île de Noirmoutier  |  Européennes 2019 : contesté voire détesté, Emmanuel Macron en mauvaise posture  |  Orly : un « jeune » à scooter meurt en fuyant un contrôle de police, l’IGPN saisie  |  [20/08/2018] Tsahal à arrêté 11 islamistes palestiniens à Hebron et à Jérusalem lors de raids pour rechercher des terroristes  |  Le prix de la vie selon la justice française : Le migrant illégal de 19 ans qui a poignardé 4 personnes à Périgueux lundi 13 août n’a été condamné qu’à 3 ans de prison ferme  |  Paris : Une policière porte secours à des passagers après un accident mortel qu’ils ont provoqué, dans le 19e, et se fait violemment frapper par le passager rescapé!  |  Le chef de la police municipale de Villevaudé, en Seine-et-Marne, a été violemment agressé dimanche à son domicile par « plusieurs personnes » qui l’ont roué de coup  |  Barcelone attentat islamique : Un homme armé d’un couteau a tenté d’attaquer des policiers en hurlant Allahou Akbar (Allah est le plus grand)  |  Saint-Paul-Trois-Châteaux (26) : un homme de 45 ans tué de 9 coups de couteau, un autre homme blessé, suspect appréhendé, motif inconnu  |  Marseille : encore un adolescent de 16 ans poignardé pour un mauvais regard  |  Tsahal a ouvert le feu sur un terroriste musulman qui a tiré dans leur direction dans le nord de Gaza. Aucun blessé parmi les troupes israéliennes n’a été signalé  |  Un terroriste musulman a tiré des coups de feu sur l’ambassade des États-Unis à Ankara. La police a déclenché une chasse à l’homme et recherche un véhicule blanc suspect  |  [17/08/2018] Jérusalem : attentat au couteau, un policier blessé par un terroriste musulman palestinien, qui a été neutralisé  |  Dreuz lance un appel aux lecteurs: aidez-nous à passer au crible pendant 24 h les Fake News des radios du service public français  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 9 octobre 2011

 
Quelle mouche a piqué les autorités Algériennes, pointées du doigt pour leur soutien à Kadhafi, bien nerveuses depuis le début de la guerre de l’OTAN contre la Libye, et la crainte d’un tardif Printemps arabe dont rêve la jeunesse algérienne, étouffée et bâillonnée ? 
 
Ghazi Hidouci, ancien Ministre de l’Économie Algérienne jusqu’en juin 1991 déclarait au ‘Quotidien d’Algérie’, le 28 septembre dernier : « Enrico Macias, que j’ai vu, de mes propres yeux, une arme à la main, pourchassant des Arabes. Je n’aurais pas accepté l’offense de sa visite à Constantine dans l’Algérie indépendante »
 
L’inquiétude de ce gouvernement « archi-corrompu depuis ses centres de décisions jusqu’aux centres de sécurité » selon Ghazi Hidouci, gouvernement fantôche à la botte des puissances étrangères, et menacé par la mainmise grandissante d’al Qaida dans les régions sahariennes, ne justifie en rien une campagne contre Enrico Macias, si ce n’est pour atteindre la France.
 
Le Quotidien d’Oran – les journaux sont sous strict contrôle gouvernemental, en Algérie, décrit Enrico Macias comme « une homme redoutable », qui « a toujours entretenu des rapports ambigus avec l'Algérie ».
 
Le Quotidien d’Oran : « Gaston Ghenaïssia, –le vrai nom de Macias – n'a jamais abordé le volet le plus sombre de son histoire algérienne. Il n'a jamais dit comment il a lui-même contribué à mettre le feu à ce pays bien aimé. Il a, en fait, réussi à maintenir un voile pudique sur son militantisme de cette époque, un militantisme qui l'a mis dans la même tranchée que Maurice Papon ! »
 
Le Quotidien d’Oran : « Il (Enrico Macias) n’a pas envie de revenir, il ne viendra pas, et il le sait parfaitement », a déclaré, sûr de lui, un ancien haut responsable. « Et ce n'est pas seulement à cause de son soutien public à Israël », ajoute-t-il, estimant que le thème Algérie ne constitue pour Enrico qu'un « fond de commerce », mais « parce qu'il y a commis des crimes pendant la guerre de libération ». Selon lui, « Enrico faisait partie d'une milice locale, les «unités territoriales», composées de partisans de l'Algérie française, qui formaient des milices de supplétifs de l'armée coloniale. L'unité à laquelle appartenait Enrico Macias a commis de nombreuses exactions, et a participé à des ratonnades, affirme cet ancien haut fonctionnaire. »
 
Le Quotidien d’Oran : « Un ancien haut fonctionnaire affirme toutefois que Enrico (Note de JPG : qui avait prévu de se rendre en Algérie avec Nicolas Sarkozy en 2007) n’avait aucune chance de revenir en Algérie. Les anciens pieds noirs étaient classés en plusieurs catégories, explique ce fonctionnaire. Enrico Macias fait partie d'une sorte de liste rouge officieuse, qui comporte les noms de militaires, colons et ultras ayant commis des exactions. Ceux-là ne peuvent pas entrer en Algérie, dit-il. »
 
Il est difficile d'apporter du crédit à une presse dont chaque mot est dicté par un pouvoir corrompu, et il est important de mettre en perspective la dimension symbolique de cette attaque contre un Juif du pays. On notera, par exemple, cette information pittoresque que m’a communiqué Francis Panama, notre contact à Alger, à savoir que le Consistoire Israélite algérien, qui ne fonctionne plus depuis l'indépendance, est toujours mentionné mais les noms et les numéros sont faux ! 
 
Reproduction vivement encouragée, avec la mention suivante et le lien ci dessous :
© Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info
 
http://www.lequotidienalgerie.org/2011/09/28/ghazi-hidouci-en-toute-verite/
http://www.lequotidien-oran.com/index.php?news=5158481
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz