FLASH
[18/10/2017] France : 54% des condamnés pour jihad en 2014 auront purgé leur peine et seront libres en 2020 de faire devinez quoi!  |  Israël élu à la tête du COPUOS, le comité pour un usage pacifique de l’espace de l’ONU  |  JP Grumberg: Proverbe Yiddish pour les gens de gauche : ce que tu ne vois pas avec tes yeux, ne l’invente pas avec ta bouche  |  Israël attentat : un colon arabe palestinien a foncé sur des soldats israéliens avec un couteau à Gush Etzion. Terroriste blessé  |  Les constructions juives en Judée Samarie reçoivent une couverture média mondiale. L’abandon mondial du nationalisme Kurde, rien  |  Perquisition au siège du MoDem dans le cadre de l’enquête sur les emplois fictifs des assistants parlementaires européens  |  [17/10/2017] Israël refuse tout dialogue avec un gouvernement palestinien d’union avec des terroristes du Hamas  |  Grande-Bretagne : le patron du Mi5 prévient que le danger terroriste va exploser en intensité  |  Catalogne : 691 entreprises ont délocalisé leur siège social  |  Projet d’attentat par des terroristes ultra-droite: Mélenchon, Castaner et ds mosquées étaient visés selon LCI  |  10 activistes d’extrême droite qui préparaient une attaque arrêtés par la police  |  Effet Trump: la bourse franchit les 23000 points pour la 1ere fois de ses 121 années d’existence  |  Trump : « on m’a demandé si Hillary Clinton se présentera en 2020. J’ai répondu : ‘j’espère que oui !’  |  Daphne Caruana Galizia, qui a révélé les Panama Papers, a été tuée par une bombe plantée près de sa voiture  |  [16/10/2017] Israël va construire 1600 logements dans la partie Est de la capitale Jérusalem  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 10 octobre 2011

Michel Garroté – Benny Gantz (ce n'est pas lui sur la photo…) avait 14 ans quand la guerre de Kippour a éclaté. « Je me rappelle être assis prêt de la radio, écoutant avec inquiétude les rapports de la ligne de front », confie-t-il au journal israélien Yedioth Ahronoth. « Je me rappelle qu'il était clair que le 890ème Bataillon des Parachutistes était au cœur de l’action », ajoute-t-il. La doctrine militaire de M. Gantz peut être perçue, dans une certaine mesure, comme un produit inspiré des Parachutistes du légendaire Bataillon aérien « Echis ». « Le 890 », comme le nomment ses vétérans, est la source de son inspiration, le bataillon est aussi réputé pour avoir vu naître certaines personnes parmi les plus importantes d’Israël.

 

La principale leçon tirée de la guerre de Kippour, explique-t-il, « c’est que nous devons toujours être prêts pour la guerre. Nous avons retenu cette approche et transcrit cela dans une doctrine opérationnelle d’observation et de vigilance. C’est ce qui régit notre combat quotidien contre des menaces tenaces ». Tsahal, a-t-il continué, « développe aussi constamment son adaptabilité aux changements dictés par les défis auxquels elle fait face. Nous devons toujours étudier plus largement les situations données et nous adapter aux changements régionaux ». « Avec Tsahal nous travaillons inlassablement pour assurer que nous ne serons pas pris de nouveau par surprise. C'est notre travail. Cela a été notre mission depuis le commencement de l'Etat », confie-t-il.

 

A cela il ajoute que « chaque commandant doit se rappeler que ses troupes comptent sur lui. Ceux d’entre nous qui portent l’uniforme doivent assurer que nous ne serons plus jamais surpris de la sorte ». Quatorze ans après l'écoute des exploits du Bataillon 890 à la radio, à l'âge de 28 ans, M. Gantz prend la direction du bataillon « Echis » : « je me suis senti comme responsable de l'héritage de ces héros et à ce jour, le bataillon reste fidèle à cette éthique ». « Je me rappelle mon passage au « 890 » comme le temps le plus significatif de mon service. Notre déploiement était toujours dans la plupart des endroits dangereux. Je n'escompte aucun de mes postes », a-t-il souligné, « mais ce temps était vraiment différent. Je me sentais comme si je m’engageais sur les traces de géants. Le « 890 » est vraiment une icône en Israël ».

no comment…

Le 890ème Bataillon a aussi gagné en notoriété en formant de hauts représentants aux études militaires, tels que des Premiers ministres, des députés de la Knesset, des législateurs et de nombreux chefs d'établissement de la défense. Il compte aussi parmi ses rangs une longue lignée de représentants de Tsahal, dont Rafael Eitan, Dan Shomron et Moshe Yaalon, pour n’en nommer que quelques-uns.

© Michel Garroté Rédacteur en chef www.dreuz.info

mgarrote56@gmail.com

Source :

http://www.guysen.com/article_Israel-doit-toujours-etre-pret-pour-la-guerre_16481.html

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz