FLASH
[23/10/2017] La télévision locale catalane TV3 refuse la mise sous tutelle de Madrid  |  [22/10/2017] Trump aux Européens : « ne nous soutenez pas contre l’Iran, continuez à faire des affaires avec eux, vous avez besoin de cet argent »  |  46% des Américains pensent que les médias fabriquent entièrement des histoires au sujet de Donald Trump. Combien en France le savent?  |  Interrogée au point de passage que la gauche veut supprimer, 1 arabe palestinienne a avoué vouloir commettre un attentat en Israël  |  [21/10/2017] Tchéquie : Libéraux populistes (Babis) 30,7%, Extrême droite SPD 11%, Conservateurs ODS 10,6%  |  Élections tchèques : le milliardaire populiste anti-migrants Babis largement devant  |  Trump va rendre publiques les archives sur la mort de Kennedy – la CIA veut les garder secrètes 20 ans de plus  |  Espagne : le gouvernement prévoit la destitution du président catalan Puigdemont dans les 6 mois  |  Espagne : Le gouvernement suspend l’autonomie de la Catalogne (application article 155)  |  L’Assemblée a voté la suppression de la taxe d’habitation pour 80% des ménages d’ici 2020 : ça va coûter très cher aux Français  |  Israël a tiré sur les positions de l’artillerie syrienne après 5 roquettes tirées sur le Golan  |  Elus du personnel : leur nombre devrait baisser nettement dans les grandes entreprises (enfin)  |  Egypte : 58 policiers tués lors d’un attentat de l’organisation Hasm à Giza au sud du Caire  |  #Allemagne : plusieurs personnes ont été blessées dans une attaque de couteau à Munich  |  Règlement de compte hier soir à Marseille. 2 individus armés (fusil à pompe) ont tué un homme à la Bricarde  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 12 octobre 2011

Document © JSS News, avec leur aimable autorisation

 
Suite à un immonde reportage judéophobe, un de trop mais hélas pas le dernier, « un œeil sur la planète » diffusé par France 2, dont j’ai publié ici la liste des intervenants, parmi lesquels on trouve la crème des ultra- antisionistes les plus farouchement emplis de la haine des Juifs israéliens, de très nombreux Français Juifs et non Juifs, ont été choqués par l’absence totale de neutralité du reportage, et plusieurs associations sont montées au créneau, dont le CRIF, qui a demandé à rencontrer le patron de France Télévision.
 
En réponse à la réaction spontanée des téléspectateurs, le Syndicat National des Journalistes, qui ne tolère pas la dimension humanitaire du Sionisme, a lancé une pétition pour exiger que le droit à calomnier Israël, à mentir sur l’histoire, à tricher avec les faits, à dépeindre les victimes israéliennes comme des bourreaux, et les terroristes palestiniens comme des victimes, devienne un droit sacré, et que ses opposants soient définitivement muselés. 
 
Lorsqu’on se souvient que ce même syndicat ultra-palestiniste, dont les prises de position flirtent avec l'antisémitisme dur selon le rapport Rufin du Ministère de l'intérieur, avait déjà, en août dernier, déployé des efforts surhumains, fait des démarches extraordinaires et des pressions immenses… pour que Guilad Shalit soit RETIRE de la liste des otages français, en ligne avec les terroristes du Hamas, alors on sait à quel genre de syndicat nous avons à faire – comme dans les années 40, à une époque où le déguisement anti-sioniste n’était pas encore fabriqué.
 
Sur leur site, le SNJ, menteur comme un arracheur de dents, soutient que « Aucun de ces textes (qui critiquent le reportage) n’a réussi à démontrer la moindre erreur factuelle qu’auraient commise les journalistes ». Il s’est tant avili, que les Français savent que la seule présence du nom Enderlin au bas d’un reportage suffit à alerter que la manipulation et le mensonge ne sont pas très loin, le sieur, un orfèvre, ayant été pris la main dans le sac à plusieurs reprises, et condamné par la justice Française. 
 
Reproduction vivement encouragée, avec la mention suivante et le lien ci dessous :
© Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info
 
(1) http://jssnews.com/2011/08/01/scoopjss-snj-shalit/
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz