Quantcast
Publié par Abbé Alain Arbez le 24 octobre 2011

Abbé Alain René Arbez – Jésus n’a pas dit : cet enfant n’est pas comme les autres, c’est son destin ! Il est venu à sa rencontre pour lui manifester toute la tendresse de Dieu, il a illuminé son regard et a redonné des forces à ses parents pour qu’ils l’aident à mieux vivre.

Jésus n’a pas dit : ce garçon est trop petit pour son âge, cette fille n’a pas des réactions normales, ce jeune n’évoluera jamais ! Il a appelé la jeune fille à se relever, le garçon à grandir, et l’autre enfant à retrouver la joie de s’exprimer à sa manière.

Jésus n’a pas dit : il y a trop d’amertume chez ces parents en raison de l’état de leur enfant. Il a compris leur détresse, et il leur a donné l’espérance et le désir de voir leur fils ou leur fille évoluer à son rythme, en l’entourant de beaucoup de patience et d’amour.

Jésus n’a pas dit : il y a d’un côté ceux qui sont en pleine forme, et de l’autre les êtres fragiles qui souffrent d’un problème dans leur esprit ou dans leur corps. Il a montré son respect pour chaque être humain, et a rappelé qu’en chacune et chacun, il y a des manques : dans l’esprit, dans le corps, et surtout dans le cœur.

Jésus a dit : aimez-vous les uns les autres ! Laissez chacun trouver sa place en ce monde, portez sur les autres un regard d’amitié et croyez que ce qui vous paraît encore impossible est possible, car Dieu est à vos côtés. Transmettez la vie !

Copyright 2011 – Abbé Alain René Arbez – www.dreuz.info

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz