Quantcast
FLASH
[21/07/2019] 4 terroristes recherchés arrêtés en Judée-Samarie – matériel saisi au Mont du Temple  |  [19/07/2019] Preuve de plus que le Boycott d’Israël est de l’antisémitisme déguisé : c’est Ilhan Omar, antisémite non-repentie, qui demande une loi au Congrès pour boycotter Israël  |  [18/07/2019] On nous prendrait pas pour des cons des fois ? L’ensemble des résultats de datation met en évidence pas moins de dix périodes pendant lesquelles les glaciers étaient moins étendus que maintenant  |  Indécrottables médias ! 8 000 personnes en Caroline du Nord hier pour #Trump, 400 pour Biden dans l’Iowa, et il va « écraser Trump à la présidentielle » !  |  [17/07/2019] Sondage @YouGov: 90 % des Républicains approuvent les tweets de @realDonaldTrump disant aux 4 Démocrates qui n’aiment pas l’Amérique d’aller réparer leur pays de naissance  |  En plein délire TDS (#Trump derangement syndrome) Whoopi Goldberg compare les Démocrates qui attaquent Trump à des « patriotes debout face à la tyrannie » comme dans la guerre d’indépendance  |  Selon l’OMS, le virus Ebola du Congo est maintenant un problème mondial après qu’il ait été détecté dans une ville de 2 millions d’habitants  |  Le GoFundMe d’Andy Ngo (journaliste tabassé par des Antifas) atteint 200 000 dollars  |  [16/07/2019] 10 marins turcs ont été pris en otage au large des côtes du Nigeria  |  [14/07/2019] L’aviation militaire aérienne israélienne serait en opération entre le Liban et la frontière avec la Syrie  |  Paris: violences sur les Champs-Élysées. Les forces de l’ordre semblent en difficulté face aux casseurs – qui sont toujours les mêmes genre de racailles  |  #Trump dépasse Reagan ! 94 % de popularité au sein du Parti républicain, un record historique. Ronald Reagan était de 87 %  |  [13/07/2019] Médias : « Alex Acosta doit démissionner! ». Acosta a démissionné. Médias : « il n’y a pas de Latinos dans l’Administration #Trump! »  |  [12/07/2019] Nihiliste. Miley Cyrus dit qu’elle n’aura pas d’enfants parce que « la terre est en colère »  |  Les Démocrates ont mis sur Twitter une photo d’enfants migrants en cage pour tenter de blâmer Trump sur la crise frontalière. Problème : la photo a été prise sous l’administration Obama-Biden !  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 31 octobre 2011

 

 

Michel Garroté – je lis dans une dépêche Reuters reprise par lepoint.fr que (extraits adaptés ; lien en bas de page) le parlement iranien envisage de convoquer le président Mahmoud Ahmadinejad pour l'interroger, de nombreux élus ayant signé à cette fin une motion qui pourrait aboutir à sa destitution. Un nombre suffisant de parlementaires ont signé le document pour obliger le président à se présenter devant le Parlement. Celui-ci, à majorité conservatrice avait soulevé la possibilité d'une convocation exceptionnelle du président en juin, lorsque 100 de ses 290 membres avaient signé la motion en critiquant la politique d'Ahmadinejad, son attitude autoritaire et son irrespect envers le corps législatif.

Mais l'ayatollah Ali Khamenei, guide suprême de la révolution, avait lancé un appel à l'unité des différentes institutions nationales et le Conseil des gardiens du Majlis (le Parlement) avait suspendu le projet de convocation jusqu'à ce qu'un nombre suffisant d'élus aient retiré leur signature pour l'invalider. Pour qu'elle prenne effet cette fois, il demeure nécessaire que le Conseil des gardiens transmette la motion au président. Le conservateur Ali Motahari, adversaire de longue date d'Ahmadinejad, avait présenté sa démission au Parlement pour dénoncer le refus de délivrer la convocation. Cette initiative semble avoir enhardi ses collègues et la motion a maintenant recueilli 74 signatures, soit une de plus que le nombre requis pour qu'elle soit valable. Le Parlement s'est souvent montré hostile à Ahmadinejad.

Le parlement avait accentué la pression en avril lorsque le président a tenté de révoquer le ministre du Renseignement, qui joue un rôle-clé dans la supervision des élections, révocation qu'avait bloquée l'ayatollah Khamenei. La frange dure du régime iranien accuse Ahmadinejad de se laisser influencer par des conseillers "déviants" censés chercher à limiter le rôle politique du clergé chiite. Elle accuse aussi certains de ses collaborateurs d'être impliqués dans une fraude bancaire portant sur 2,6 milliards de dollars et faisant toujours l'objet d'une enquête. L'ayatollah Khamenei a indiqué que l'Iran pourrait renoncer à l'élection du président au suffrage universel et le faire désigner par le Parlement. Mahmoud Ahmadinejad avait bénéficié du soutien de Khamenei lors de sa réélection controversée de juin 2009. Mais les relations entre les deux hommes se sont dégradées en avril lorsque le guide suprême a refusé la démission du ministre du Renseignement que venait d'accepter le président, conclut la dépêche Reuters reprise sur lepoint.fr.

Pour ce qui me concerne, je note surtout – Reuters n’en parle pas – que les ayatollahs iraniens et les gardiens de la Révolution iranienne envisagent de lâcher le dictateur laïc alaouite syrien Bachar al-Assad. Et je note surtout – Reuters n’en parle pas non plus – que les ayatollahs iraniens et les gardiens de la Révolution iranienne font tout, avec l’avancée de leur nucléaire offensif, pour pousser Israël a lancer des frappes préventives. Enfin, je note aussi – Reuters n’en parle pas non plus – que les ayatollahs iraniens et les gardiens de la Révolution iranienne continuent de téléguider le Hezbollah et le Hamas. Vu sous tous ces aspects géostratégiques, l’éventuelle éviction d’Ahmadinejad n’est pas le problème le plus important pour l’avenir de la région.

Michel Garroté

Rédacteur en Chef www.dreuz.info

mgarrote56@gmail.com

http://www.lepoint.fr/monde/iran-ahmadinejad-de-nouveau-menace-de-destitution-31-10-2011-1391124_24.php

 

 

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz