Publié par Michel Garroté le 24 octobre 2011

Oskar Freysinger

Michel Garroté – Suite aux élections parlementaires suisses, hier, dimanche 23 octobre 2011, l'Union Démocratique du Centre, un parti libéral conservateur, reste le premier parti politique de Suisse avec 26,8% des voix. Oskar Freysinger (photo) est ainsi député au Conseil National. Le Parti Socialiste recule à 18,9%, le Parti Libéral(centriste) recule à 15% et le Parti Démocrate Chrétien recule à 12,1%. Cela n’empêche nullement certains médias – et c’est tout simplement pathétique – de parler de « net recul » de l'Union Démocratique du Centre, qualifiée de « droite populiste »…

Mais le fait est que les Suissesses et les Suisses ont fait –une fois de plus – de l'Union Démocratique du Centre le parti le plus fort de Suisse, malgré le fait que les autres partis, les médias et mêmes les autorités aient tenté par tous les moyens de dénigrer l'Union Démocratique du Centre.

© Michel Garroté, rédacteur en chef www.dreuz.info & sources

[email protected]

 

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Si vous êtes chez Orange, Wanadoo, Free etc, ils bloquent notre newsletter. Prenez un compte chez Protonmail, qui protège votre anonymat

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

0
Merci de nous apporter votre commentairex