FLASH
[22/10/2017] Trump aux Européens : « ne nous soutenez pas contre l’Iran, continuez à faire des affaires avec eux, vous avez besoin de cet argent »  |  46% des Américains pensent que les médias fabriquent entièrement des histoires au sujet de Donald Trump. Combien en France le savent?  |  Interrogée au point de passage que la gauche veut supprimer, 1 arabe palestinienne a avoué vouloir commettre un attentat en Israël  |  [21/10/2017] Tchéquie : Libéraux populistes (Babis) 30,7%, Extrême droite SPD 11%, Conservateurs ODS 10,6%  |  Élections tchèques : le milliardaire populiste anti-migrants Babis largement devant  |  Trump va rendre publiques les archives sur la mort de Kennedy – la CIA veut les garder secrètes 20 ans de plus  |  Espagne : le gouvernement prévoit la destitution du président catalan Puigdemont dans les 6 mois  |  Espagne : Le gouvernement suspend l’autonomie de la Catalogne (application article 155)  |  L’Assemblée a voté la suppression de la taxe d’habitation pour 80% des ménages d’ici 2020 : ça va coûter très cher aux Français  |  Israël a tiré sur les positions de l’artillerie syrienne après 5 roquettes tirées sur le Golan  |  Elus du personnel : leur nombre devrait baisser nettement dans les grandes entreprises (enfin)  |  Egypte : 58 policiers tués lors d’un attentat de l’organisation Hasm à Giza au sud du Caire  |  #Allemagne : plusieurs personnes ont été blessées dans une attaque de couteau à Munich  |  Règlement de compte hier soir à Marseille. 2 individus armés (fusil à pompe) ont tué un homme à la Bricarde  |  Pendant la nuit, 2 roquettes tirées depuis la Syrie ont atteint le Golan – pas de blessé  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Ftouh Souhail le 2 novembre 2011
Dans le sillage des États-Unis, le Canada a annoncé sa décision de suspendre sa contribution financière à l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO), en guise de sanction contre l’adhésion de la Palestine à l’organisation onusienne. 
 
A l'issue d'un vote tenu pendant la 26e Conférence générale de l'UNESCO, la Palestine a été admise comme un membre à part entière de l'UNESCO.
 
Ottawa est profondément déçu par la décision de l'UNESCO. Le Canada « n’est pas heureux » de l'adhésion de l’Autorité palestinienne à l'UNESCO et remet en cause sa participation à cette agence de l'ONU, a déclaré son ministre des affaires étrangères, John Baird.
 
La contribution canadienne à l'Organisation avoisine les dix millions de dollars par an. Les USA ont annoncé la suspension automatique d'un versement de soixante millions de dollars à l’agence de l’ONU.
 
Selon le ministre canadien, les efforts unilatéraux de la Palestine pour obtenir un statut d’État membre ou d’État observateur à l'ONU, à l'UNESCO et dans d'autres organisations internationales, sont contre-productifs en l'absence d'un accord de paix préalable avec Israël.
 
« Le Canada a pour objectif une paix globale, équitable et durable au Moyen-Orient. Nous appelons une nouvelle fois les parties en présence à reprendre les négociations de paix, sans délai ni condition préalable, selon les termes exprimés par la déclaration du Quartet du 23 septembre », a déclaré Baird.
 
Le Canada s’est distingué aussi par sa position courageuse en refusant la demande d'admission de la Palestine en tant que membre à part entière à l'ONU présentée le 23 septembre dernier devant l'Assemblée générale de l'ONU par le président palestinien Mahmoud Abbas.
 
Le Canada est fier des liens qu’il entretien avec Israël et de son soutien indéfectible, qui doit continuer d’exister en paix et en sécurité. Lorsqu’en 1949, l’ONU a été appelée à voter pour l’adhésion d’Israël en tant qu’état membre, le Canada a voté en âme et conscience. Et quand Israël a été confronté à des heures plus sombres, le Canada s’est tenu fermement du coté d’Israël pour qu’il puisse se défendre.
 
Vive le Canada !
 
Vive son Non à l’Adhésion de la Palestine à l’UNESCO ! 
 
Vive sa suspension de contribution financière à l’UNESCO. Cette organisation est devenue, tout comme l’ONU, une assemblée où dictateurs et tyrans disposent d’une écrasante majorité qui leur permet de faire voter n’importe quoi. Les pays démocratiques n’y jouent plus que deux rôles : ceux de figurants et de bailleurs de fonds.
 
Reproduction autorisée, et même vivement encouragée, avec la mention suivante et le lien ci dessous : 
© Ftouh Souhail pour www.Dreuz.info
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz