FLASH
[17/10/2017] Israël refuse tout dialogue avec un gouvernement palestinien d’union avec des terroristes du Hamas  |  Grande-Bretagne : le patron du Mi5 prévient que le danger terroriste va exploser en intensité  |  Catalogne : 691 entreprises ont délocalisé leur siège social  |  Projet d’attentat par des terroristes ultra-droite: Mélenchon, Castaner et ds mosquées étaient visés selon LCI  |  10 activistes d’extrême droite qui préparaient une attaque arrêtés par la police  |  Effet Trump: la bourse franchit les 23000 points pour la 1ere fois de ses 121 années d’existence  |  Trump : « on m’a demandé si Hillary Clinton se présentera en 2020. J’ai répondu : ‘j’espère que oui !’  |  Daphne Caruana Galizia, qui a révélé les Panama Papers, a été tuée par une bombe plantée près de sa voiture  |  [16/10/2017] Israël va construire 1600 logements dans la partie Est de la capitale Jérusalem  |  Rare: Israël a procédé à des frappes aériennes en Syrie près de Damas – la Russie était prevenue  |  Catalogne : le président indépendantiste recule et propose de discuter avec Madrid dans 2 mois  |  Gaza : en réponse aux tirs de roquette, Israël a bombardé des positions terroristes du Hamas pendant la nuit  |  Somalie : l’attentat de la religion de la paix et de la tolérance a fait 231 morts et 275 blessés  |  Pendant la nuit, l’armée israélienne a arrêté 12 colons arabes en Judée, recherchés pour terrorisme  |  [15/10/2017] Prédateur sexuel Harvey Weinstein : la gauche contre-attaque et « ressort » une affaire contre Trump  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 3 novembre 2011

 

 

Michel Garroté – Sarkozy, entre 2004 et 2007, a maintes fois déclaré que les Chrétiens ne doivent pas avoir honte de leur foi et qu’ils ne doivent pas avoir de complexe d’infériorité. Sarkozy a maintes fois déclaré qu’il croit en une laïcité positive, une laïcité qui garantit le droit de vivre sa propre religion comme un droit fondamental de la personne, une laïcité qui n’est pas l’ennemie des religions, mais qui, au contraire, est la garantie pour chacun de croire et de vivre sa propre foi (1er lien en bas de page). Sarkozy, avant d’être élu président en 2007, a maintes fois déclaré sa sympathie pour les Juifs en diaspora et pour les Juifs en Israël. Sarkozy, lors de sa campagne présidentielle de 2007, a tenu – sur l’immigration mahométane de peuplement – des propos réalistes et courageux. Sarkozy, au début de son quinquennat, a tenu des propos lucides sur les bienfaits de l’économie libre de marché.

Mais depuis 2007, Sarkozy, sur tous les thèmes susmentionnés, a trahi ses électrices et ses électeurs. Sarkozy a trahi les Chrétiens. Il n’y a toujours pas de laïcité positive en France. Au contraire, la christianophobie en 2011 est pire qu’en 2007. Sarkozy a trahi les Juifs en diaspora et il a trahi les Juifs en Israël. La judéophobie en 2011 est pire qu’en 2007. Sarkozy vient de soutenir les palestiniens à l’UNESCO. Sarkozy traite par le mépris Binyamin Netanyahu et Avigdor Lieberman, pourtant démocratiquement, souverainement et librement élus par le peuple israélien (2ème lien en bas de page). Sarkozy a trahi ses engagements sur l’immigration mahométane de peuplement. Sarkozy a publiquement allégué que « l’islamophobie » serait, soi-disant, identique au racisme et à l’antisémitisme. En alléguant cela, Sarkozy a repris à son compte la propagande de l’Organisation de la Coopération Islamique. Sarkozy a trahi les défenseurs de l’économie libre de marché.

A ce propos justement, Les 4 Vérités écrit (extraits) : « De toute évidence, la stratégie de Nicolas Sarkozy, pour les mois à venir, réside dans un slogan, naguère prêté au général De Gaulle : « Moi ou le chaos ». Dans cet ordre d’idée, bien loin de faire les habituelles promesses des périodes électorales, le chef de l’État a annoncé une diminution des prévisions de croissance pour 2012 de 1,75 à 1 % (ce qui me semble encore assez optimiste) et des mesures de rigueur supplémentaires. Il s’agit d’indiquer que la crise est grave et d’imposer l’idée que seul un homme ayant l’expérience du pouvoir et ayant eu le courage de mener des politiques d’austérité, même à la veille d’échéances électorales importantes, peut diriger le pays pendant la tempête. Et il y ajoute des critiques fortes (et parfaitement justifiées) sur la responsabilité des socialistes dans la situation actuelle. Sarkozy a raison de pointer les erreurs socialistes, les 35 heures, la retraite à 60 ans et, de façon générale, la culture de la dépense publique ».

Les 4 Vérités ajoute : « Malheureusement, le raisonnement n’est pas pleinement convaincant.  Voici bientôt 10 ans que la droite est au pouvoir et elle n’a jamais osé renverser les lois socialistes. Elle les a certes aménagées, rendus plus supportables, mais non abolies. Et, surtout  rien n’est réellement fait pour sortir des politiques qui nous ont amenés à cette situation.  On annonce une hausse de la TVA, mais non une sérieuse baisse de la dépense publique. La fraude sociale coûte toujours autour de 20 milliards par an. L’immigration autour de 70 milliards. Les salaires et pensions des fonctionnaires plus de 50 % du budget. Il serait très surprenant qu’il n’y ait pas des dizaines de milliards d’économie à réaliser. Bref, personne ne conteste que Nicolas Sarkozy dispose de l’énergie et de l’expérience nécessaires à la conduite du pays. Le vrai problème est de savoir s’il est décidé à rompre, autrement qu’en parole, avec les politiques qui nous ont conduits à ce désastre », conclut Les 4 Vérités.

J’ai maintes fois écrit que je ne soutiens plus Sarkozy depuis début 2008, pour tous les motifs évoqués ci-dessus. J’ai maintes fois écrit que je ne soutiens pas non plus Marine Le Pen, primo, car son projet économique pour la France est un projet néo-marxiste ; son expert en la matière l’a confirmé – très clairement – hier soir sur la chaîne télévisée Canal+ (3ème lien en bas de page) ; et secundo, car son projet politique pour la France est anachronique, ambigu, christianophobe et judéophobe. On me dit que ce n’est pas normal, que je sois de droite, tout en refusant de voter en 2012, soit pour Sarkozy, soit pour Marine Le Pen. A cet égard, je persiste et je signe : le désastreux Sarkozy est un néo-socialiste ; Marine Le Pen, la femme au double jeu, est néo-marxiste ; je voterai donc en 2017, s’il y a une droite libérale conservatrice en 2017 ; mais je ne voterai pas en 2012 ; sauf cas de force majeure, tel un effondrement économique généralisé ou un risque réel de guerre en Europe.

Michel Garroté

Rédacteur en Chef www.dreuz.info

mgarrote56@gmail.com

1- Sarkozy a trahi les Chrétiens :

http://monde-info.blogspot.com/2007/05/sarko-est-il-catho-oui-un-peu-le.html

2- Sarkozy a trahi les Juifs :

http://www.guysen.com/article_Sarkozy-et-Israel-les-Juifs-de-France-trahis_16631.html

3- Le Front National est néo-marxiste (compteur à 17:50) :

http://www.canalplus.fr/c-infos-documentaires/pid2800-c-le-jt-de-canal.html

 

 

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz