FLASH
[23/10/2017] Sinaï : L’Etat islamique a capturé 3 membres du Hamas qui creusaient un tunnel terroriste  |  La télévision locale catalane TV3 refuse la mise sous tutelle de Madrid  |  [22/10/2017] Trump aux Européens : « ne nous soutenez pas contre l’Iran, continuez à faire des affaires avec eux, vous avez besoin de cet argent »  |  46% des Américains pensent que les médias fabriquent entièrement des histoires au sujet de Donald Trump. Combien en France le savent?  |  Interrogée au point de passage que la gauche veut supprimer, 1 arabe palestinienne a avoué vouloir commettre un attentat en Israël  |  [21/10/2017] Tchéquie : Libéraux populistes (Babis) 30,7%, Extrême droite SPD 11%, Conservateurs ODS 10,6%  |  Élections tchèques : le milliardaire populiste anti-migrants Babis largement devant  |  Trump va rendre publiques les archives sur la mort de Kennedy – la CIA veut les garder secrètes 20 ans de plus  |  Espagne : le gouvernement prévoit la destitution du président catalan Puigdemont dans les 6 mois  |  Espagne : Le gouvernement suspend l’autonomie de la Catalogne (application article 155)  |  L’Assemblée a voté la suppression de la taxe d’habitation pour 80% des ménages d’ici 2020 : ça va coûter très cher aux Français  |  Israël a tiré sur les positions de l’artillerie syrienne après 5 roquettes tirées sur le Golan  |  Elus du personnel : leur nombre devrait baisser nettement dans les grandes entreprises (enfin)  |  Egypte : 58 policiers tués lors d’un attentat de l’organisation Hasm à Giza au sud du Caire  |  #Allemagne : plusieurs personnes ont été blessées dans une attaque de couteau à Munich  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 5 novembre 2011
Mi octobre, un jeune chrétien a été lynché en pleine classe par son professeur et ses camarades de classe musulmans parce qu’il portait une croix.
 
L’altercation a commencé lorsque les étudiants, dans un lycée de Mallawi (dans la province de Minia), ont remarqué les croix tatouées sur les poignées du jeune copte, comme c’est la tradition en Egypte, et qu’ils lui ont demandé de les cacher. Le jeune copte a refusé, et leur a montré le crucifix qu’il portait autour du cou, mais dissimulé sous ses vêtements.
 
Furieux, le professeur frappa le jeune homme et incita les jeunes collégiens musulmans à se joindre à lui. Frappé de tous coté par ces bêtes humaines déchaînées, le jeune copte réussi tout de même à s’enfuir et tenta de réfugier dan les toilettes du lycée. En vain. 
 
« ils ont battu mon fils en pleine classe, il a fui dans les toilettes situées au rez de chaussée, mais ils l’ont suivi et ont continué à le frapper » explique le père du jeune homme.
 
Ayman Nabil Labil respirait encore mais était inconscient, mais quand l'ambulance est arrivée sur place, une heure plus tard, le jeune copte était mort.
 
Plus de cinq mille coptes ont assisté aux obsèques du « martyr de la croix », et ont dénoncé les meurtres incessants de chrétiens en Egypte – en vain.
 
Reproduction autorisée, et même vivement encouragée, avec la mention suivante et le lien ci dessous : 
© Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info
 
http://www.aina.org/news
http://www.jerychomlodych.pl
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz