Publié par Michel Garroté le 10 novembre 2011

 

Michel Garroté – Quelques 70 terroristes ont été tués dans la nuit du 8 au 9 novembre, alors qu’ils menaient une attaque contre un poste des forces américaines et afghanes dans le district de Barmal, province de Paktika, près du Pakistan. Lesterroristes, apparemment venus du Pakistan, étaient armés d’armes légères et de lance-roquettes. Au cours de ce violent accrochage, qui n’a pas causé de pertes côté coalition et côté afghan, un appui aérien a été fourni par les appareils de l’Otan. De son côté, la Force Internationale d’Assistance à la Sécurité, sous commandement de l’Otan, a confirmé cette attaque et a évoqué des « pertes significatives » dans les rangs insurgés, sans donner plus de précisions. Selon des responsables du renseignement interrogés par la BBC, les terroristes n’auraient pas pu mener leur attaque sans l’aide des forces de sécurité pakistanaises. Il y aurait eu des combattants étrangers parmi les assaillants. Les autorités afghanes ontécouté leurs conversations radio. Il y avait des interlocuteurs qui s’exprimaient en arabe, tchétchène, ouzbek et ourdou.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz