FLASH
[25/09/2018] La France refuse l’Aquarius bourré d’étrangers illégaux et suggère qu’il accoste à Malte  |  Comme l’a expliqué Trump, la Chine ne peut pas gagner son bras de fer tarifaire contre les Etats-Unis. La guerre commerciale de Trump prend une dimension militaire avec la vente d’armes de chasse à réaction à Taiwan  |  [24/09/2018] Allo tonton, pourquoi tu tousses ? A Grenoble un musulman fiché S a tenté de mettre le feu à une chapelle, car l’islam est une religion d’amour  |  Comme promis lors de l’élection, le gouvernement italien serre la vis sécuritaire et anti-étrangers illégaux  |  La Belgique est scandalisée par la libération de Noureddine C., condamné en 2007 à 30 ans de prison pour le meurtre d’une policière  |  Pendant la présidentielle, Benalla posait avec son arme pour un selfie… sans port d’armes, mais la justice n’est pas égale pour tous  |  L’Aquarius demande l’autorisation de débarquer 58 « migrants » (le vrai terme est étrangers illégaux) à Marseille  |  Sous les pressions de l’Italie, le Panama retire son pavillon à L’Aquarius  |  Ecosse : interdiction d’arborer un drapeau palestinien (ne pas se réjouir trop vite : les drapeaux israélien, catalan, du Vatican, tricolore irlandais, etc. sont également interdits)  |  Paris : Un adolescent de 17 ans tué à coups de couteau en pleine rue. Toujours le couteau…  |  Dans un nouveau sondage Fox News, le soutien du public pour Kavanaugh a chuté de 5% à 40%  |  Une seconde femme accuse Brett Kavanaugh de comportement sexuel douteux quand ils étaient étudiants  |  Marseille : Attaqués par environ 40 racailles, la police contrainte de faire feu à deux reprises pour éviter d’être lynchée  |  Censure des voix conservatrices : James Wood viré de Twitter. A qui est-ce jamais arrivé à gauche ?  |  Des pirates ont capturé 12 marins suisses au large du Nigeria  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 17 novembre 2011

 

 

Michel Garroté – L’équipe de la campagne 2012 de François Hollande se compose de plusieurs catégories de membres : les chouchous ; les porteurs de la bonne parole ; les secondes mains ; et les jobistes à thèmes.

Les chouchous :

Pierre Moscovici, directeur de campagne. Il a déjà coordonné la campagne de François Hollande durant la primaire. Ancien proche de DSK. Il a été ministre des Affaires européennes dans le gouvernement de Lionel Jospin. Après le flop de Jospin en 2002 pour manque de punch et le flop de DSK en 2011 pour excès de punch, on lui souhaite bon courage pour 2012.

Stéphane Le Foll, responsable de l'organisation. Proche de François Hollande. Le Foll organisera l’impossible jointure entre le social-démocrate libéral Valls et l’agité du bocal Montebourg.

Nacer Meddah, secrétaire général. Ancien préfet de Seine-Saint-Denis. Expert en islam.

Chantal Jourdan, secrétaire générale adjointe. Alignée sur Nacer Meddah, un non aligné.

Jean-Marc Ayrault, conseiller spécial. Président du groupe PS à l'Assemblée nationale. Joueur de poker réputé.

Michel Sapin, chargé du projet présidentiel. Il a été ministre de l'Economie et des Finances dans le gouvernement de Pierre Bérégovoy. Lors de la négociation avec les écologistes, c'est lui qui représentait François Hollande. Michel Sapin sera épaulé par Aquilino Morelle, ancienne plume de Lionel Jospin et directeur de la campagne d'Arnaud Montebourg pendant la primaire. Le tandem Sapin Morelle promet d’être suicidaire.

Manuel Valls, chargé de la communication. Premier des battus de la primaire à avoir rallié François Hollande. Quand Lionel Jospin était Premier ministre, il gérait la communication et la presse à Matignon. Il va en baver avec les nombreux porte-paroles de campagne de Hollande.

Guillaume Bachelay, chargé de la veille, des arguments et de la riposte. Une triple mission au contenu flou.

Daniel Vaillant, mandataire de la campagne. Ancien ministre de l'Intérieur de Lionel Jospin. La mission de mandataire reste floue, comme pour Bachelay.

Olivier Faure, chargé de mission. On ne rit pas s’il vous plaît.

Faouzi Lamdaoui, chef de cabinet. Va devoir cohabiter pacifiquement avec les autres chouchous.

Les porteurs de la bonne parole :

Najat Vallaud-Belkacem, porte-parole. Elle était déjà porte-parole de la campagne de Ségolène Royal en 2007. Bref, un vraie pro quoi.

Delphine Batho, porte-parole. Proche de Ségolène Royal. Elle serait connaisseuse des questions de sécurité. On se réjouit d’avance de son plan sécurité pour 2012.

Bruno Le Roux, porte-parole. Proche de Hollande. L’on ne sait à quoi il va servir.

Bernard Cazeneuve, porte-parole. Proche de Hollande. Il a été rapporteur de la mission d'information parlementaire sur l'attentat de Karachi. C’est donc un expert en terrorisme.

Les secondes mains :

Jack Lang, ministre à la retraite. Tout le monde le sait. Sauf lui.

Gérard Collomb, maire de Lyon. Rien à signaler. Circulez…

Christiane Taubira. Elle a soutenu Arnaud Montebourg durant la primaire. En 2007, elle a soutenu Ségolène Royal. Elle est désormais chargée de clouer le bec à Ségolène et Montebourg.

Anne Hidalgo, première adjointe de Bertrand Delanoë, elle a soutenu Martine Aubry durant la primaire. C’est déjà, en soi, tout un programme.

Martine Aubry, codirige le conseil politique. Bon vent !

Jean-Michel Baylet, président du PRG, a participé à la primaire et codirige le conseil politique. En voilà un qui a bien négocié.

Les jobistes à thèmes :

Vincent Peillon, chargé du pôle Education, Jeunesse. Il faisait partie des porte-parole de Ségolène Royal en 2007. D’où sa mission auprès de la jeunesse.

Marisol Touraine, chargée du pôle Social, Santé. On l’a dit fébrile rien qu’à l’idée de ce qui l’attend.

François Rebsamen, chargé du pôle Sécurité. En 2007, il codirigeait la campagne de Ségolène Royal. Il sera chargé de raccompagner à leur domicile, le soir, les femmes flics.

Jérôme Cahuzac, chargé du pôle Budget, Finances. Président de la commission des Finances de l'Assemblée nationale. Expert en fraude.

André Vallini, chargé de la justice, des institutions, des libertés publiques et de la laïcité. Il supervisera les futures constructions de mosquées.

Julien Dray, chargé de la Mobilisation citoyenne. Fondateur de SOS-Racisme. Un récidiviste.

Aurélie Filippetti, chargée de la culture, de l'audiovisuel et des médias. Elle faisait partie des proches de Ségolène Royal en 2007. Désormais chargée de la culture, elle fera la promotion des pièces de théâtres christianophobes.

Alain Rousset, chargé de la production, de l'industrie, de l'agriculture et de la pêche. Vu sa charge, on le dit bientôt au chômage.

Catherine Trautmann, chargée de l'Europe. Son suicide n’est pas confirmé à ce stade.

Marie-Hélène Aubert, chargée de l'environnement, du développement durable et de l'énergie. Elle va en chier avec les gonzesses du parti écolo.

Alain Vidalies, chargé du travail et de l'emploi. Son suicide non plus, n’est pas confirmé à ce stade.

Jean-Yves Le Drian, chargé des questions de défense. Il mettra en place les relations de la France avec les califats islamiques issus du printemps arabe.

Victorin Lurel, chargé de l'outre-mer. C’est le seul qui est bien tombé.

Claudine Lepage, chargé des Français de l'étranger. Nous l’attendons de pied ferme.

Marie-Arlette Carlotti, chargée de l'égalité hommes-femmes. Il se raconte qu’Anne Sinclair sera sa conseillère de l’ombre.

Mireille Le Corre, chargée de l'immigration et de l'intégration. Elle est donc chargée de la propagande.

Thierry Jeantet, chargé de l'économie sociale et solidaire. Son suicide non plus, n’est pas confirmé à ce stade.

Thierry Repentin, chargé de l'habitat et de la politique de la ville. A part ça il est en campagne.

Georges Pau-Langevin, chargé des questions sociétales. Son suicide non plus, n’est pas confirmé à ce stade.

Kader Arif, chargé de la coopération. Il va devoir se farcir les chinetoques.

Fleur Pellerin, chargée de l'économie numérique. Conseillère à la Cour des comptes, présidente du club XXIe siècle réunissant l'élite des minorités visibles dont Rama Yade et Rachida Dati. C’est tout un poème mais ça finira quand même en tragédie grecque.

Yves Krattinger, chargé des territoires, des services publics et de la ruralité. Il va donc gérer le fumier et le purin déversés rue Solferino.

Valérie Fourneyron, chargée des sports. Elle souffrirait d’une entorse mais serait néanmoins sur la bonne voie.

© Michel Garroté, rédacteur en chef de www.dreuz.info

   

   

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz